• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cettegrenouilleci

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 01/02/2017
  • Modérateur depuis le 06/03/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 65 1193
1 mois 1 34 375
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 57 44 13
1 mois 57 44 13
5 jours 19 12 7

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires


  • cettegrenouilleci 24 mars 08:16

    @Alren
     Qui ment aux électeurs sur la réalité de son projet politique et falsifie la réalité des propositions faites aux Français par le seul candidat qui propose de rétablir le droit de la France à décider elle-même de la façon de gérer ses affaires , d’organiser elle-même la vie économique et sociale de la nation, de protéger comme elle l’entend les intérêts vitaux de sa population ?

    Il sera intéressant de voir ce qu’en pensent les électeurs au soir du premier tour de scrutin.

    N’est-il pas significatif que le choix des électeurs soit très orienté par les médias dominants vers l’un quelconque de la bande des cinq qui sont passés toute la semaine en boucle sur nos écrans de télévision et à la une des journaux, depuis l’affligeant spectacle de bonimenteurs, la farce outrageante et le déni de démocratie que TF1 avait jugé sage d’organiser lundi dernier ?


  • cettegrenouilleci 21 mars 11:44

    Merci à Maurice Bouchon pour cet éclairage édifiant sur les mensonges et les manipulations éhontées de la vérité que les médias aux ordres déversent par torrents sur nos écrans de télé et en première page des journaux.

    Ces pratiques indignes, dont Patrick Cohen est l’une des piteuses et méprisables personnifications, sont révélatrices de la peur et même de la panique qui gagne les cercles dirigeants et tous ceux qui vivent des prébendes versées par les parasites qui se sont emparés de l’économie du pays et du pouvoir politique.

    En effet, le peuple français relève la tête. Il n’est pas le seul à le faire.

    Accaparés par les soucis quotidiens et la difficulté à survivre dans ce monde de moins en moins solidaire et de plus en plus cruel depuis que la nation a été trahie par les dirigeants de droite et de gauche qui l’ont précipitée contre sa volonté dans le cauchemar européen, les petites gens oublient quelquefois les grandes traditions révolutionnaires et républicaines du peuple de France, ce magnifique patrimoine qui sera pour toujours le leur.

    Les puissants, ceux qui les flattent, ceux qui les servent, ceux qui ne rechignent pas à exécuter les basses oeuvres de ces escrocs et à peaufiner leurs méthodes brutales ou sournoises de gangsters pour poursuivre impunément leurs pillages et les plaisirs qu’il s’offrent en dépouillant le peuple des moyens de sa subsistance, CES GENS -LÀ, eux, ne l’oublient jamais.


  • cettegrenouilleci 16 mars 12:44

    Le PRCF prend la mesure de l’écho suscité par la candidature confirmée de François Asselineau, président de l’UPR, à l’élection présidentielle, et par la perspective enfin ouverte d’une sortie effective de l’Union Européenne , de l’euro et de l’Otan en faisant valoir et en activant immédiatement l’application des articles des traités encadrant les modalités de ces sorties (article 50 du TUE pour la sortie de l’Union Européenne).

    Quelquechose m’échappe :

    Le PRCF dit vouloir sortir la France de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan, soulignant même que c’est une condition essentielle, incontournable pour la liquidation du système capitaliste et son remplacement par une société socialiste seule capable de résoudre la crise économique, sociale, culturelle, morale qui affecte notre pays et sape les fondements même de la nation.

    Le PRCF dit vouloir sortir de l’UE, de l’euro et de l’Otan « par la porte de gauche » en rangeant ces slogans sous la bannière de la lutte anticapitaliste et de l’instauration du socialisme. Toute autre approche serait, selon ses dirigeants, vouée à l’échec : « On sort par la porte de gauche, sinon, ça ne marchera pas ! »

    Les Français qui souhaitent de toutes leurs forces sortir de l’UE, de l’euro et de l’Otan sont sommés de se ranger sous la bannière de la marche au socialisme, faute de quoi leur tentative serait vaine !

    On est bien loin du GRAND RASSEMBLEMENT POPULAIRE proposé par François ASSELINEAU pour créer le rapport des forces nécessaire au rétablissement de l’indépendance de la France et de son droit à décider souverainement de sa politique économique et sociale, de sa diplomatie, de l’opportunité ou pas de permettre l’usage des glyphosates, de sa langue nationale , de l’organisation des ses services publics, de la latitude laissée à l’initiative privée et aux apports de capitaux extérieurs dans le fonctionnement de l’économie nationale, de ce que chaque citoyen a le droit ou pas de mettre dans son assiette ou de cultiver dans son jardin !

    Le béotien qui découvre les arcanes de la logique qui sous-tend le discours politique du PRCF a de quoi rester perplexe :

    Le PRCF affirme que la crise qui affecte durement notre pays (casse industrielle, liquidation des petites exploitations agricoles, casse des services publics, chômage de masse, basculement de centaines de milliers de foyers et de personnes seules sous le seuil de pauvreté, participation de la France à des guerres illégales ...) est le résultat de sa soumission aux dictats de la commission européenne, à son enfermement dans le carcan de l’euro, à la mise sous tutelle de l’Otan de sa diplomatie et de ses forces armées.

    Il faudrait donc, selon le PRCF, sortir de toute urgence de l’UE et de l’Otan.

    Donc, il soutient l’un des candidats (JLM) qui nous propose non pas de sortir de l’UE mais de tenter pour la énième fois d’embellir l’Union Européenne en renégociant les traités dont les dispositions sont conçues pour rendre toute modification , toute renégociation impossible. Le seul élément nouveau, c’est la mauvaise grâce qui sera manifestée dans l’application des traités concernés auxquels les Français sont appelés à désobéir.

    Ce candidat ne nous propose donc pas autre chose que de rester dans l’Union Européenne en attendant, peut-être, que le PRCF soit en mesure de présenter des candidats aux élections, et que la France soit prête à s’engager dans la construction d’une société socialiste.

     Le PRCF nous propose donc de soutenir Jean Luc Mélenchon qui ne propose pas autre chose que le maintien de la France dans l’Union Européenne -qui a des liens structurels avec l’Otan- au prétexte de la transformer, après nous avoir invité en 1992 à nous embarquer dans la croisière infernale de Maastricht , puis, à persévérer, en nous appelant notamment à voter les yeux fermés pour François Hollande à l’occasion du deuxième tour de l’élection présidentielle de 2012.

     Il n’est pas inutile de préciser ici que JLM a également été le ministre d’un gouvernement qui s’est appliqué à accélérer la casse des services publics du pays conformément aux directives fixées par les dirigeants retors et sans scrupules de l’Union Européenne.

    Après avoir échoué à convaincre les électeurs qu’ils devaient se tirer une balle dans le pied en votant pour Jean Luc Mélenchon plutôt que pour François Asselineau qui les invite à apporter leur pierre au grand rassemblement majoritaire nécessaire pour imposer le rétablissement de l’indépendance de la France, le PRCF dépense maintenant beaucoup d’énergie à dissuader les électeurs qui veulent sortir de l’Union Européenne de voter pour le seul candidat qui place au coeur de son programme présidentiel la sortie de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan !

    Ce candidat, c’est François ASSELINEAU, le président fondateur de l’UPR. Aucun autre candidat ne propose de sortir la France de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan ! 

    Tous les autres, sans exception aucune, ne proposent rien d’autre que le remplacement des papiers peints du hall d’entrée de la prison des peuples qu’est l’Union Européenne.

    Le nouveau président qui redonnera à la France son indépendance et la fera respecter par tous, ce n’est pas et ce ne sera jamais Jean Luc Mélenchon qui vient de rappeler opportunément que l’Union Européenne constituait pour lui un horizon indépassable , et que son plan B, c’était le plan A auquel il n’est pas question de renoncer ni maintenant ni plus tard !

    (lien)

    Jean Luc Mélenchon et le PRCF pensent parvenir à vendre leur boniment aux électeurs en recourant à un tour de passe-passe, à une pirouette en avançant le slogan :

    « L’Union Européenne, on la change ou on la quitte ! »

    Le PRCF tente de démontrer que s’il soutient JLM à défaut d’avoir mieux à se mettre sous la dent, il ne renonce pas à ses fondamentaux et appelle JLM à placer cet étonnant slogan au centre de la bataille électorale des présidentielles.
    Le PRCF appelle les travailleurs à serrer les rangs autour de JLM en vue des épreuves difficiles qui se profilent à l’horizon, malgré les ambiguïtés du discours de ce candidat, dont on peut constater qu’il n’a pas jusqu’ici fait preuve de beaucoup de clairvoyance , de détermination et d’efficacité dans la dénonciation des tares de l’Union Européenne, des sévices imposés par cette dernière à la France et aux Français.(appel à soutenir Maastricht, participation à un gouvernement qui privatise à tout va les entreprises nationales, appel à voter en 2012 pour le soi-disant ennemi de la finance François Hollande, frilosité dans la dénonciation des plans de guerre de l’oligarchie euro-atlantique ...)

    Parallèlement au soutien « critique » affiché à la candidature de Jean Luc Mélenchon, le PRCF s’efforce de diffuser largement son propre programme à la porte des entreprises, proclamant la nécessité de sortir de l’Union Européenne, de l’euro, de l’Otan et du capitalisme.

    (lien)

    Il souligne sa différence en appelant les Français à assurer le succès électoral et l’’avènement d’une « France Franchement Insoumise », à « désobéir aux traités » , tout ça en restant dans l’Union Européenne pour rediscuter et réformer, contre l’avis des autres pays membres de l’UE, les traités qui nous lient à eux et au naufrage programmé des nations qui se sont laissé enfermer dans le piège de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

    Certains signaux donnent dès à présent à penser que nos concitoyens s’apprêtent à proclamer avec force leur volonté de rétablir l’indépendance de la France piétinée par l’UE et l’Otan avec la complicité de tous les gouvernements qui ont « été aux affaires » tout au long des quatre dernières décennies.

    Les Français souhaitent retrouver « le chemin des jours heureux », pas le chemin tortueux et semé d’embûches que leur propose Jean Luc Mélenchon et que Le PRCF les appelle à emprunter faute de mieux.

    IL Y A MIEUX.

    Il y a le programme de libération nationale et de redressement du pays que propose François Asselineau. (à découvrir sur UPR.fr)

    Il y a la perspective de la réaffirmation solennelle, comme un coup de tonnerre, de la volonté de la France de rétablir pleinement son indépendance et le droit de son peuple à décider lui-même de son destin.

    Il y a le grand rassemblement populaire auquel François Asselineau appelle tous les Français apporter leur pierre, notamment à l’occasion des prochains scrutins, pour replacer la France, son économie, sa direction politique, sa diplomatie sur les bons rails .

    En votant pour François Asselineau, les Français vont affirmer leur détermination à redresser l’économie du pays et donc à l’extraire des griffes des prédateurs de l’oligarchie euro-atlantiste,.

    Ils vont proclamer leur volonté de RESTER LA FRANCE et de vivre libres dans ce pays qui est leur pays, et non le pré carré d’une oligarchie indifférente aux désastres qu’elle sème dans son sillage ni le jouet des politiciens qui se nourrissent des fruits de leur trahison des intérêts supérieurs de la nation.


  • cettegrenouilleci 15 mars 12:27

    @Vipère
     

    Ce qui est sûr, c’est que beaucoup de concitoyens sont très, très en colère et ceux qui vont à leur rencontre dans le cadre de leur activité militante ou pour toute autre raison peuvent en témoigner.

    Il est vrai aussi que beaucoup sont désabusés, écoeurés, dégoûtés , résignés et ne voient pas d’issue, tant la classe politique est corrompue jusqu’à l’os.

    Le nombre des abstentionnistes va peut-être atteindre des sommets. Le piège du vote FN risque également de capter une part importante de ce mécontentement et de ce besoin irrépressible d’un changement dont on pressent qu’il devra être radical.

    La candidature de François Asselineau amène un grand courant d’air pur dans ce paysage désolant.

    De petits signaux avant-coureurs semblent indiquer que le séisme politique récemment annoncé par certains, et que beaucoup espèrent voir se concrétiser, est imminent et risque d’être plus considérable encore que ce que les espoirs les plus fous donnent à entendre avant même que ne soit lancée la campagne électorale officielle.


  • cettegrenouilleci 12 mars 20:07

    @izarn

    Merci pour ce brillant argumentaire !

    Avec ça, vous allez susciter l’enthousiasme des électeurs.

    J’espère pour vous que vous en profiterez pour solliciter leurs suffrages à l’occasion des élections législatives. 

    De tels arguments, ce serait vraiment dommage de ne pas les populariser plus largement !







Palmarès



Agoravox.tv