• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Aloysius Chabossot

Aloysius Chabossot

Aloysius Chabossot, écrivain journaliste, a sorti en 2008 "Comment devenir un brillant écrivain alors que rien (mais rien) ne vous y prédispose", un essai acerbe et drôle sur les auteurs en devenir confrontés au monde impitoyable de l'édition.
Désirant se libérer du carcan de l'édition traditionnelle, il décide en 2011 de devenir son propre éditeur, tout en privilégiant le format numérique.
Sont sortis dans ce format "L'aquoibonisme ou la petite dépression larvaire comme hygiène de vie", "Mémoires d'Outre-web" (recueil de chroniques publiées sur son blog entre 2006 et 2011), et tout dernièrement "50 nuisances de Glauque", une parodie échevelée du fameux "50 nuances de Grey", best seller américain, fer de lance du "mummy porn".

Tableau de bord

  • Premier article le 07/08/2007
  • Modérateur depuis le 17/08/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 3 57
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Aloysius Chabossot Chabossot 17 août 2007 16:36

    Vous avez absolument raison ! Mais où avais-je la tête ? (je pense que je vais rectifier...)



  • Aloysius Chabossot Chabossot 17 août 2007 12:21

    Je remets le lien : http://www.archicampus.net/wordpress/?p=75 Maintenant s’il ne fonctionne pas, il suffit de taper « espresso » (nom de la machine) et Epstein dans un moteur de recherche pour tomber dessus. Aux dernière nouvelles, la machine vaudrait 37 000 euros (un peu cher pour le particulier, pour l’instant...) mais il n’y pas de photo de la chose disponible sur le net (à ma connaissance).



  • Aloysius Chabossot Chabossot 10 août 2007 09:05

    Merci pour ce long commentaire !

    1) J’écris essentiellement sur la littérature, et il me semble que le cas d’Evelyne Thomas est symptomatique du système qui consiste à miser sur des gens jouissant d’une notoriété établie pour vendre des livres, romans ou autres. Les propos d’Evelyne Thomas retranscris dans l’article sont quand même effarants de dilettantisme et montrent bien que quel que soit le résultat, le roman sera publié. Donc un peu de fond tout de même, pas juste du « fun » ((Cela dit les articles juste « fun » sont les plus durs à écrire car ils ne reposent par définition sur aucun fond solide).

    2) je ne considère pas Evelyne Thomas comme une ambulance. C’est un pion médiatique parmi d’autres.

    3) Bien sûr que non ! Ce n’est d’ailleurs pas mon propos. Et puis d’ailleurs, je n’ai pas présumé des qualités du futur roman. Après tout, on peut être surpris. On verra ça quand ce sera sorti.

    Voilà. Pour conclure, les people ne m’intéressent que dès lors qu’ils se mettent à écrire, et je rêve d’un roman écrit par M pokora ou Paris Hilton !







Palmarès