• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Chanteluce

Chanteluce

Je suis avant tout un papa qui s’inquiète de l’avenir de sa fille âgée de sept ans. Ni écologiste ingénu, ni altruiste naïf, je suis romantique car je pense que seul un retour à un romantisme hugolien peut nous préserver du cynisme dans lequel nous nous sommes englués. J’assume pleinement mon amour pour le monde dans lequel je vis et mon intérêt doublé de tendresse pour ceux qui le peuplent.  

Tableau de bord

  • Premier article le 05/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 3 220
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Chanteluce Chanteluce 14 septembre 2006 14:32

    Bonjour, Je suis entièrement d’accord avec le commentaire de Didier, il est nécessaire, voire vital d’entamer le plus rapidement possible un véritable débat d’idées, assez comparable en somme à celui qui s’était greffé au référendum de la constitution européenne. Cette précampagne tourne à la pantomime, alors que les problèmes auxquels nous sommes tous confrontés, les retraites oui par exemple, se corsent de mois en mois, de semaines en semaines. Cela dit, soyons honnêtes, s’il existe un journaliste concerné par le débat d’idées, c’est bien Jean-Michel Aphatie. Il suffit pour s’en persuader de revoir les émissions politiques auxquelles il a participé, du temps où les grandes chaînes de télévision estimaient utile d’organiser de véritables débats idées.



  • Chanteluce Chanteluce 6 septembre 2006 17:45

    Bravo pour cet article, rédigé par un des derniers intellectuels engagés de notre époque. Au-delà des questions soulevées, trop graves pour être abordées à travers un simple commentaire, cet article a permis l’émergence d’une très jolie observation, écrite dans un commentaire précédent : Qu’est-ce qui est plus idiot qu’une frontière ? Alors là chapeau !



  • Chanteluce Chanteluce 6 septembre 2006 17:33

    Article très intéressant, bravo, qui incite à la réflexion et qui démontre que le monde est bel et bien structuré en groupes. Lorsqu’un groupe implose ou se disloque victime d’un chaos, comme c’est le cas de la société irakienne, des sous-groupes naissent qui calquent le modèle originel. Le pouvoir et l’argent sont toujours mieux lotis. C’est à desespérer car on pourrait aussi espérer que l’amélioration émerge du chaos.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Présidentielles 2007






Palmarès