• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Charles

Citoyen du monde et enfant de la Terre, j’observe et tout me dit en moi "Comment avons-nous fait pour en arriver là ?".

Tableau de bord

  • Premier article le 04/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 3 15
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Charles 5 août 2008 15:21

    Le peuple est-il CON ? Non, c’est vrai, à lire entre les lignes c’est ce que vous suggérez : le peuple, la masse (de moutons que nous sommes, nous, ainsi que les irlandais) a voté NON pour "protester contre leur gouvernement". C’est bien ce qu’on nous a expliqué d’ailleurs (ou que les dirigeants européens nous expliquent). On nous a aussi expliqué que ces deux peuples français et irlandais ont voté NON contre l’Europe, ce sont des anti-Européens...

    Serait-il possible d’envisager UNE hypothèse différente : On a posé une question au peuple (à cet abrutit de peuple qui n’y comprend rien, d’ailleurs pourquoi lui pose t’on la question.. ?), à savoir "souhaitez-vous que Nous, Etat Irlandais (en l’occurence), ratifions le traité Européen en votre nom ?". A la réponse donnée par les votants, j’émets l’hypothèse la moins "interprétative" qui est que le peuple a répondu : "Non, nous ne voulons pas de CE traité". Dire qu’ils ont dit "non" à l’europe, à leur gouvernement, ou simplement parce qu’ils n’y comprennent rien, cela revient à INTERPRÉTER l’expression du peuple. Et en matière d’interprétation, étant donné notre incapacité à communiquer correctement, je crains que nous ayons encore quelque progrés à faire (et nos chers dirigeants particulièrement).

    Quand l’humain comprendra que Nous sommes un seul et un même peuple : celui des enfants de la terre. Et que nous sommes tous liés. Lorsque l’humain en viendra à considérer (parce qu’il le COMPRENDRA) la plus petite souffrance de l’homme le plus éloigné de lui comme étant aussi importante que la sienne. Lorsqu’il sera assez clairvoyant pour donner le pouvoir politique -ie, de gérer la cité- aux sages, et que cela se fera à l’hunamimité car chacun aspirant avec suffisament de sagesse et de discernement au bien être et à l’accomplissement de TOUS. Alors l’humain portera son nom d’Humain.

    D’ici là (si là vient un jour)... bien des tragédies...


  • Charles 4 août 2008 15:51

    "L’invasion de nos pays"...

    A mon sens, le principal "noeud" n’est pas une invasion "physique", mais une invasion mentale, psychique et spirituelle.

    Quand au terme de "pouilleux", je vous le laisse, il vous appartient. Sans pour autant les affectionner ou souhaiter sympathiser, je ne juge pas ces gens. Ce serait innaproprié : nous élevons des animaux (pardon des bêtes) en batterie sans se soucier ou non qu’ils puissent ressentir quelque chose, sans dignité aucune, nous les tuons, nous les mangeons. Considérons que ces "pouilleux" font pareil, à une autre échelle.

    Donc, balayons chacun devant notre porte (moi y compris, charité bien ordonnée...), car nous n’avons, au final, que les "pouilleux" que nous méritons... quand bien même cela semble profondémment Injuste. C’est un terme auquel je ne crois pas. Si ils n’avaient pas le champs possible pour s’Exprimer, Elaborer leur "Plan" et le mettre en Action, alors cela n’aurait pas lieu d’être. Il faut croire que chacun de nous accepte déjà cela quelque part, dans un coin visible ou non de son esprit.

    C’est ce qui me fait dire deux choses :

    - 1) Nous sommes (Co-)Responsables

    - 2) Nous avons le Pouvoir de changer les choses... (encore faut-il accepter notre Responsabilité pour re-connaitre notre Pouvoir)



  • Charles 4 août 2008 15:40

    Hum.. un mouvement mondial juif... c’est certain, mais vous le soulignez vous même : dans une moindre mesure. Sans doute à une certaine échelle, tout comme l’on pourrait voir un mouvemement libéralo-chrétien, oui. Mais mon avis personnel est que l’"élite" à laquelle "je" fais référence ici est bien loin (et bien au-delà) d’une quelconque appartenance à une religion ou l’autre, la plus part d’entres-elles constituant plutôt des outils aux mains de cette élite qu’autre chose.

    Je crois que nous évoluons dans un monde dont ce que nous voyons des acteurs ne représente pas plus d’une trés infime partie emmergé de l’iceberg et dont par conséquent la lecture et l’analyse ne peut-être que très partielle.

    Vous dites : " Le pouvoir mondial n’aura jamais lieu car personne dans l’histoire n’a réussi à gouverner durablement des peuples disparates. Les néo-cons n’ont aucune prise sur les asiatiques et c’est de là que vient la relève."
    Vous partez du principe que ce gouvernement mondial est issu uniquement d’une volonté occidentale (pourquoi pas ?). Mais à l’heure actuelle, comme vous utilisez vous mêmes le terme de néo-cons (pour consommateurs je suppose), l’orient me semble bien prendre la direction de l’occident... Et la volonté des peuples à établir un projet de société différent du frigo-boulot-dodo-nintendo-&Co de plus en plus affaiblie...
    Si certains résistent n’oublions pas qu’au nom de la Liberté il est toujours possible de déclancher une Guerre ou d’asservir par la force... Il suffit simplement que la masse (ou qu’une partie suffisante de la masse) approuve (ou mieux encore : ne conteste pas). Et vu la façon dont l’opinion publique est littéralement "construite", quelles difficultés ?...

    Bien à vous,

LES THEMES DE L'AUTEUR

Europe Europe Démocratie






Palmarès