Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Charles Aissani

Docteur en neurosciences cognitives et nourri à la mamelle de la sémantique générale depuis l'adolescence, je suis un citoyen atterré.

De la même manière que les découvertes de Galilée Newton ou encore Copernic ont nécessité un certain temps pour être intégrées d'un point de vue sociétal et finalement aboutir à la disparition des monarchies quelques siècles plus tard, il semble qu'il nous faille un certain temps pour que la révolution scientifique moderne du début du 20ème siècle aboutisse à la remise en cause du système politique représentationnel.
Je pense que le temps est venu, l'Histoire s’accélère...
 

Tableau de bord

  • Premier article le 05/08/2011
  • Modérateur depuis le 17/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 18 119
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 20 17 3
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0






Derniers commentaires

  • Par Charles Aissani (---.---.---.170) 17 novembre 2011 17:08

    Merci pour votre mauvaise foi Eric...

  • Par Charles Aissani (---.---.---.122) 17 novembre 2011 14:56

    erratum : j’ai oublié de préciser que le prochain grand rassemblement à la défense sera samedi prochain 19 novembre à partir de 15h au pied de l’Arche
    https://www.facebook.com/events/236...

  • Par Charles Aissani (---.---.---.211) 14 octobre 2011 21:24

    Bonsoir,
    Oui effectivement l’hypothèse du second degré existe..elle semble même expliciter dès les premières lignes de l’article dédiées aux modérateurs  ;)

    Pour le reste dommage que vous ne comptiez pas vous attarder sur ce papier, il recèle tout de même un certains nombre d’infos intéressantes.. Tout comme les autres articles écrits par le même auteur !

  • Par Charles Aissani (---.---.---.211) 9 septembre 2011 18:17

    Eric,

    Vous n’avez pas l’air très au fait des contraintes liées à la création d’un parti politique et à son financement.
    A titre d’exemple les bulletins de vote sont au frais du parti, avec un coût moyen de 0,1 centimes par bulletin, et en en imprimant 20 millions, vous aboutissez à la somme de 20 000 euros.
    Si vous voulez vous présentez à la présidentielle il vous faut envoyer un courrier aux 30 000 communes pour avoir une chance de recueillir les 500 signatures. Ce qui fait une somme d’environ 15000 euros.

    Si je connais ces détails c’est que je suis proche du Parti de Vote Blanc.

    Je ne compte pas les déplacements et autre frais quotidiens liés à la mise en place d’un parti.

    Enfin, il est possible de se faire subventionner par des structures privées...comme tous les autres partis importants...Libre à vous de penser que cela garantisse l’indépendance de celui-ci.

    Enfin pour répondre à cette phrase "Si vous deviez concretiser vos fantasmes d’un autre age, vous decouvririez que la democratie et le peuple ont quand meme les moyens, notamment constitutionnels, de se défendre contre les exaltes totalitaires qui veulent lui imposer leur volonté minoritaire."

    D’un autre âge ? Il parait que des révolutions ont eu lieu en 2011 non ? (bien que je sois sur ce sujet assez circonspect quant au caractère réellement révolutionnaire de ce printemps arabe)

    Et je pense que la première chose à proposer lorsque l’on est en situation de prendre le pouvoir, c’est de mettre en place des structures de contrôle citoyen de vos activités : contrôle de l’utilisation de l’argent public ou encore de l’adéquation entre ce qui a été dit avant d’être au pouvoir et ce qui est effectivement fait.

  • Par Charles Aissani (---.---.---.211) 9 septembre 2011 01:01

    Plumedange,

    J’ai l’impression que vous avez lu mon texte avec une attention particulièrement sélective...Je ne pense pas avoir associé la nécessité de l’insurrection au « modèle de la gratuité » expression qui vous est propre.

    Pour rappel je définis les structures wikipédia et linux comme étant « le fruit de contributions bénévoles, collectives et auto-organisées. » Par la suite je parle de « rétrocontrôle utilitaire » pour définir ce qui me semble être une des caractéristiques d’évolution de ces structures.

    Je pense que réduire cette définition à la simple gratuité est excessif.

    Lorsque je parle de bénévolat, c’est pour souligner qu’il existe des personnes motivées à participer à l’établissement d’un projet sans autre rémunération que l’amélioration de ce dernier. Je tiens à le souligner car il me semble que nombre de citoyens sont prêts à participer bénévolement à l’établissement d’un système politique alternatif, et il me paraitrait intéressant d’intégrer ces volontés dans une structure auto-organisée, à l’image de ce qu’il se fait avec linux et wikipédia, pour reprendre ces deux exemples.

    Linux reçoit des dons ? Oui et wikipédia aussi d’ailleurs. Mais je tiens à rappeler qu’alors que nous sommes obligés de payer nos impôts, nous sommes libres de faire des dons.
    Je profite de l’occasion pour rappeler l’article 14 des droits de l’homme et du citoyen de 1789, préambule de notre constitution :
    « Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée. »

    Enfin lorsque vous dites : "Et 10% de marge pour les entreprises. Non. Encore pour une très grosse, pas pour une PME. Elle n’a aucune sécurité. Et 10%, en cas de crise, elle n’a pas assez de réserves" je suis complétement d’accord....Mais je ne comprends pas : pensez que je veuille m’insurger contre les PME ?! Je vous laisse deviner la réponse, qui vous amènera à réaliser que nous parlons bien des mêmes entreprises lorsque nous évoquons les 10% de rentabilité.







Palmarès



Agoravox.tv