Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

chems eddine Chitour

Je suis Ingénieur de l’Ecole Polytechnique d’Alger de l’IFP, Docteur Ingénieur et Docteur es Sciences. J’enseigne la thermodynamique et l’économie du pétrole à l’Ecole Polytechnique d’Alger.

Tableau de bord

  • Premier article le 30/06/2008
  • Modérateur depuis le 24/07/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 364 123 9638
1 mois 8 3 118
5 jours 1 0 10
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 4 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • chems eddine Chitour (---.---.---.32) 25 juin 16:21

    @ l’auteur 
    Belle tentative à encourager

    Il aurait fallu commencer en parlant d’abord d’un problème de décolonisation inachevée. C’est aux citoyens de la RASD de se déterminer. Si la perspective de l’Union Maghrébine à six se fait jour elle peut aider à trouver une solution définitive 
    Votre proposition d’un Grand Maghreb est la solution si on veut avoir une visibilité dans le futur. Nous avons tous pour réussir ensemble sauf la sagesse. Jugez en un espace de plus de 5 millions de km2 une population d près de 100 millions d’habitants aux 3/4 jeunes d’immenses richesses minières phosphates, pétrole gaz mais aussi l’eau . Une histoire commune, une langue commune une identité amazigh et arabe commune 
    C’est comme cela que le marché commun a démarré 

    Pr.C.E. Chitour


  • chems eddine Chitour (---.---.---.48) 23 juin 18:49

    @ l’auteur


    Bel article , sobre et assez pessimiste ;
    Vous n’abordez pas ce que sera l’avenir avec votre scénario « fil de l’eau »

    Je vais lire dans ma boule de cristal : Au nom de la destinée manifeste qui veut que les Etats Unis qui ont fait 250 guerres depuis leur création croient qu’ils sont d’essence divine, ils n’accepteront jamais de perdre le leadrship. 

    L’avenir est d’autant plus sombre que les ressources s’amenuisent . Il y aura des guerres pour l’énergie qui vont se poursuivre, ils aura des guerres pour l’eau, il y aura des guerres pour d’autres matières premières, pour la nourriture. Bref ce sera la guerre de tous contre tous. la politique américaine est de ne jamais être en paix. Il faut lire le PNAC ( Program for New Amercan Century) tout y est. Une guerre permet de redimensionner les puissances. 

    C’est le fameux ordo ab chaos de Condy Rice. Il a commencé avec le moyen Orient qui a fait disparaître des pays a grands civilisations qui ont vu les premiers pas de l’humanité. Rien ne doit s’opposer à l’empire. Il est fort probable qu’une trosième guerre soti déclénchée pour anihiler la Russie et peut ête même la Chine. Les Etats Unis ne pouvant pas se permette que ces deux pays et surtout la Chine deviennent trop puissants

    Nous sommes vraiment mal barrés

    Pr.C.E. Chitour
  • chems eddine Chitour (---.---.---.82) 4 juin 12:37

    A Garance, 
    Mea culpa
    Je suis impardonnable . Oublier le grand l’immense Mustapha Dahleb, quel crime abominable !
    Dans la même sentence je n’oublie pas les Kermali, Bentitour, Ibrir, Maouche et tant d’autres véritables guerriers qui se battaient pour une cause et non pas les joueurs off shore qui n’ont pas signé pour un drapeau mais pour une prime.. La comparaison avec un professeur d’université est tout à fait fondé. Même si le foot est un opium partout même dans les pays dits évolués, surtout pour les « sans dents » qui n’ont que cela comem exutoire, chez bous c’est une maladie car elle fait office de substitut aux autres segments de la société. Entre un footballer qui pour certains roulent sur deux neurones, et un universitaire qui crame à longeur d’années ses neurones il n’y a pas photos

    Einstein avait dit un jour à propos des personnes qui marchent au pas cadencé ( militaires) ) « qu’ils n’ont pas besoin d’un cerveau , un bulbe suffi »t.. Mutatis mutandis la comparaison vaut pour les footballeurs.

    Prof.C.E. Chitour




  • chems eddine Chitour (---.---.---.174) 10 mai 12:57

    A Maiboroda
    Votre commentaire m’interpelle, il n’est pas courant de trouver sur le site des internautes aussi objectifs . Vous nous renvoyez dos à dos. les dominants et les dominés Soit.

    Il ne faut pas croire que nous sommes insensibles à la douleur d’autrui de nos adversaires préférés que furent les pieds noirs. Ils eurent eux aussi nous le reconnaissons leurs douleurs suite à l’arrachement d’une Terre où ils naquirent. Il est normal qu’ils aient du ressentiment. Ce qu’ils ne savent pas c’est que le pouvoir colonial qui s’appuie principalement sur les colons pas sur les besogneux que furent l’immense majorité des européens d’Algérie, pour bloquer toute émancipation et ce faisant il fut sourd à toute revendication pour l’égale dignité.
    Nous n’avons rien contre les Europénes d’Algérie en fait des « Algériens » comme nous qui vibrèrent à la même fréquence de la condition difficile des Algériens

    Pour le reste ,nous ne sommes pas des ingrats , si je maitrise la langue de Vauvenargues et de Voltaire, si je suis sensible à la « Ballade des Pendus » de Villon, je le dois à mêmes maitres ces Hussards Noirs de la République qui ne ménagèrent dans leur grande majorité aucun effort pour nous sortir de notre misérable condition par le haut, par l’instruction . Je n’oublie pas d’associer dans la même considération tous les médecins surtout ceux de l’Algérie profonde qui ont soigner au nom de l’humanité et d’une façon indifférenciée les Indigènes comme les autres. Ils appliquèrent avec un zèle de bénédiction , la fameuse phrase de Pasteur  : « Je ne te demande pas quel est ton nom , mais quelle est ta douleur » . Qu’il en soit mille fois remerciés.
    A c*oté d’eux , il y a eu les Bugeaud et les Bigeard les Saint Arnaud et les Aussaresses, les Le Pen et les Rovigo...

    Bon vent

    Prof.C.E. Chitour

  • chems eddine Chitour (---.---.---.240) 21 avril 13:19

    @Minga

    Cher monsieur,
    Mea culpa, « les chemins de l’enfer dit-on sont pavés de bonnes intentions ». Je suis entièrement d’accord avec vos élégantes critiques. Ce qui me change un peu, des attaques ad hominem , hélas, Je vous signale, cependant, que mon intention n’était pas de diaboliser les peuples, ou de donner du grain à moudre à Huntington et à Fukuyama. Je voulais ; simplement ; attirer l’attention sur l’aspect moral de ces meurtres , sur l’aspect dissymétrique et surtout sur l’anomie du monde qui nous fait nous habituer à l’intolérable. Cela me rappelle à juste titre ces fameuses phrases d’un des pères de l’Eglise en l’occurrence Saint Augustin le berbère :

    "A force de tout voir on finit par tout supporter…

    A force de tout supporter on finit par tout tolérer…

    A force de tout tolérer on finit par tout accepter…

    A force de tout accepter on finit par tout approuver"

    Nous ne devons pas perdre notre faculté de nous indigner quelque soient les partis en causes. C’est le sens de mon combat ,peut être certaines fois d’une façon maladroite, mais l’intention d’un plaidoyer pour une humanité apaisée , y est.

    Professeur émérite Chems Eddine Chitour


Agoravox.tv