Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

chems eddine Chitour

Je suis Ingénieur de l’Ecole Polytechnique d’Alger de l’IFP, Docteur Ingénieur et Docteur es Sciences. J’enseigne la thermodynamique et l’économie du pétrole à l’Ecole Polytechnique d’Alger.

Tableau de bord

  • Premier article le 30/06/2008
  • Modérateur depuis le 24/07/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 443 155 11461
1 mois 7 2 124
5 jours 2 0 27
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires

  • chems eddine Chitour (---.---.---.37) 17 juillet 12:50
    Mea culpa cet article est tombé très mal !

    Encore une fois je n’ai aucune affection particulière pour tous les Benzema qui roulent carrosse mais qui roulent aussi sur deux neurones. Mais comme nous sommes dans une civilisation de l’éphémère on prèfère le veau d’or aux besogneux qui triment sang et eau

    En ce qui concerne l’attentat de Nice, je suis personnellement bouleversé et scandalisé ! Ce sont toujours les faibles qui trinquent ! Sartre disait que : « Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent »  Nous qui avons connu cela d’un terrorisme immonde savons ce que c’st ce que la terreur. 

    Un conseil il ne faut pas baisser les bras, il faut continuer à vivre ! C’est ce qui a permit à l ’Algérie de traverser la décennie 90. 200.000 morts après nous continuons à être sur nous gardes et le terrorisme résiduel nous continuons à y faire face 


    Je ne sais pas où tout cela va conduire les boutefeux peuvent se frotter les mains, un clivage est en train insidieusement de se réaliser . Les Français d’ascendance maghrébine auront du souci à se faire. Eux qui pour beaucoup ne demandent qu’à vivre en paix dans le pays qui est le leur en ne faisant pas dans le m’as tu vu et en respectant les lois de la république.
     
    La vraie question que nous devons nous poser est qui a intérêt à ce qu’il y ait ce chaos en France cette guerre civile ? 

    Pr.C.E. Chitour
  • chems eddine Chitour (---.---.---.191) 1er juillet 14:21

    Merci pour cette contribution


    Le temps est un grand maitre, Le temps je le mesure dans cette feuille morte qui tombe, sur ces rides de ma mère sur cette horloge qui dit qui dit non et qui nous attend ( Brel) ; On sait qu’avec le temps tout s’en va (Leo Ferré)
    On ne peut pas se mettre à la fenêtre et regarder passer le temps. Nous sommes ineoxorablement dans le temps. On ne peut pas faire comme Johnny quand il écrivait : retient la nuit , où comme Lamartine dans ’le Vallon’ : « O temps suspend ton vol et vous heures propices suspendez votre cours, le temps n’a pas point de rive, il coule et nous passons »

    Voilà ce que m’inspire le temps , pas celui des cerises , celui que je perd en perdant de l’argent ....

    Pr.C.E. Chitour 
  • chems eddine Chitour (---.---.---.91) 27 mai 20:03

    @ l’Algérien


    Vous prêchez un convaincu et vous mettez le doigts là où ça fait mal ! Effectivement tant qu’il n’y a pas une vision claire sur le projet de société , tant que le peuple n’est pas réconcilié avec son histoire, nous traînerons une névrose permanente. 

    Ceci dit, les régimes depuis 1962 ont fait dans le quantitatif. 48 universités ; 30.000 écoles 2500 Lycées, 400 établissements de Formation professionnelle qui dit mieux ? Même le budget de fonctionnement fait la part belle au système éducatif (25%) Sur le plan qualitatif c’est une autre histoire ; 

    Après la massification tout à fait justifiée des premières années de l’indépendance , les gouvernants n’ont pas su ou pas pu du fait des résistances de tout ordre, opter pour une Ecole moderne et une élite concept qui sentait le soufre il n’y a pas encore si longtemps.
    Il est permit de rêver à une utopie Rêvons !!

    Merci pour votre commentaire

    Pr.C.E. Chitour
  • chems eddine Chitour (---.---.---.91) 27 mai 17:50

    @ Chantecler 


    Mutatis mutandis j’ai suivi le même parcours. J’ai moi aussi admiré les hussards noirs de la république qui malgré une chape de plomb faisaient leur métier avec amour et nous faisaient aimer le bel usage du français. Nous étions des voleurs de feu ,selon l’élégante expression de Jean El Mouhoub Amrouche . Moi aussi j’ai lu relu plusieurs fois avec délice, Pagnol et dernièrement je me suis rappelé de Topaze ( interprété magistralement au théâtre puis au cinéma par Fernandel)

    Cette école là part en vrille partout quelque soit la latitude. Sans faire dans la nostalgie c’était le bon vieux temps que nous avons tendance à embellir avec l’âge.Tout fout le camp disait Leo Ferré !!!

    Merci pour ce cri du coeur

    Pr ;C.E. Chitour
  • chems eddine Chitour (---.---.---.122) 9 avril 18:55

    A Aristide


    La reconnaissance de ses fautes est le commencement de la sagesse 
    Vous pensez que nous ne dénonçons pas les travers des dirigeants ? Vous vous trompez ! Plusieurs dizaines de contribution sont consacrées à cela. 

    Je n’appartiens en tant que scientifique qui n’arrête pas de m’indigner tout azimut à aucune chapelle ni parti, ni quelconque acoquinement. Je dis ce qui est. Vous n’avez pas lu certainement pas les dizaines de contribution qu’Agoravox a bien voulu cautionner concernant les Arabes , les Israéliens l’oligarchie prédatrice mondiale et je me sens plus proche des besogneux de part le monde que de mes propres concitoyens prédateurs.

    Pour le reste, si je dois parler de l’oeuvre positive, la seule que je reconnaisse est celle prodiguée sans contrepartie par nos instituteurs maitres et professeurs, On ne rendra jamais hommage aux maitres ces hussards noirs de la République pour leur abnégation dans un système colonial abject qui ne permettait qu’à dose homéopathique aux indigènes de donner la pleine mesure de leur talent   

    c’est à ce titre que je maîtrise -un peu- la langue de Vauvenargues, de Villon et de Voltaire. A l’indépendance moins de 100.000 personnes parlaient français en 2016 20 à 25 millions parlent pensent et achètent en français. C’est dire notre apport à la francophonie sans y être tant il est vrai que c’est un vestige de la francafrique avec tous les travers que l’on sait ! Nous le faisons car cette langue ne vous appartient plus : elle appartient au patrimoine de l’humanité ! d’autant qu’elle est en péril devant la vulgate planétaire selon le bon mot de Bourdieu .Mais ceci est est une autre histoire.

    Pr.C.E. Chitour 






Palmarès



Agoravox.tv