• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

chennai

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • chennai 22 avril 2009 22:53

    Bonjour à tous,

    je m’occupe du développement d’une agence de traduction et je peux témoigner que nous sommes aujourd’hui loin de remplacer ce qui fait notre richesse...les traducteurs, femmes zé hommes.

    Sans autre humour, je dirais qu’aujourd’hui encore, et pour encore quelques années (vue les sommes investies aujourd’hui en R&D dans la traduction automatique, le jour arrivera bien où certains types de textes pourront être traduit très fidèlement par un logiciel. Pour une langue comme le chinois par ex., cela prendre encore beaucoup de temps de par la spécificité de la langue associant des caractères que l’on peut décrire comme « détenant des sens mous » pour donner des sens « durcis » mais avec une force du contexte qui rend difficile la traduction automatique.

    Une remarque concernant une confusion souvent faite (cf le début du message d’Annie) : la plupart des traducteurs possèdent non pas des outils de traduction automatique mais des outils permettant de gérer des mémoires de traduction....énorme différence. L’outil, Trados en effet ou d’autres encore Wordfast, Déjà Vu X, etc., enregistre la traduction du traducteur au fur et à mesure de l’avancée de son travail et lui permet de savoir, si une chaine de caractères identique ou presque, apparait de nouveau dans le texte, « tu l’as déjà traduite, souhaites-tu recopier ta première traduction ». Cela permet parfois de gagner un peu de temps mais aussi de gérer la cohérence au sein d’un même « gros » document (les titres, le nom des produits, les expressions maison, les termes choisis et retenus par le client, etc...) ou de faciliter la mise à jour d’un même document (évolution d’un produit, V1, V2 etc. ; rapport annuel d’une entreprise traduit chaque année, etc.).

    Pour voir chaque jour des nouveaux projets de traduction pris en charge par nos traducteurs, et ce, dans beaucoup de contextes, je mesure les difficultés auxquelles ils/elles font face, ce qui nécessite parfois de nombreux A/R avec le client pour affiner et converger vers LA bonne traduction : ambiguïté d’un terme, dilemme face à deux termes similaires, prise en compte de la culture interne de l’entreprise cliente, prise en compte des lecteurs ciblés (objectifs du document), etc.

    Même si je crois au progrès…il nous reste de beaux jours avant que ces solutions tiennent compte de tous ces paramètres… Par contre, pour ce qui est de la traduction de notices de produits, de guides d’utilisation de tel ou tel logiciel, de descriptions linéaires de produits et composants, etc..ces outils seront vite pertinents (le sont déjà dans certains cas). Pour le reste…

    Bravo pour votre article !







Palmarès