• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Childéric

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Childéric 18 janvier 2009 10:16

    Napoléon a gazé les noirs à Haïti. C’est un fait historique. Pourtant, quand Claude Ribbe a écrit un bouquin sur ce « Crime de Napoléon » avec force références à l’appui, il s’est trouvé sur des plateaux télé des historiens tels que Max Gallo et consorts pour minimiser ou carrément NIER ce fait historique !!! Ces gens se sont comportés en parfaits négationnistes de l’histoire des noirs d’Haïti. A-t-on fait une loi « pour déni de gazage de nègres » ? Les faits sont là, certains les acceptent naturellement, d’autres les rejettent pour toutes sortes de raisons, surtout pour des raisons politiques et idéologiques : en effet, il n’est pas politiquement correct d’admettre que les juifs n’ont pas été les premiers gazés de l’histoire car cela a tendance à les faire dégringoler de leur piédestal de la souffrance ultime et unique.

    @ Frédéric Dalmas (message du 17 janvier 2009 à 19H41)

    Si tu te demandes ce qui a poussé Robert Faurisson à investiguer ces événements, c’est que tu n’es pas du tout familier avec son travail car il l’exprime très clairement dès le départ. C’est un littéraire et sa compétence se situe dans l’analyse de documents, et c’est en analysant certains documents sur le sujet qu’il a remarqué des incohérences flagrantes et qu’il s’est mis à investiguer plus en profondeur.

    Mais nous avons bien compris que tu ne te poses pas réellement de questions sur les motivations de Faurisson, non, tu es en train de déballer ta propagande sioniste puisque tu parles de « vouloir faire des recherches pour relativiser le nombre de morts ». Qui voudrait d’emblée se mettre à faire des recherches dans cet unique but ? C’est RIDICULE !! Et te voilà en train d’analyser les intentions de Faurisson alors que tu ne connais pas son travail… Ne serait-il pas plus honnête intellectuellement de lire les travaux de Faurisson avant d’émettre autant d’insinuations douteuses à son égard ? Et, là, du coups ce sont TES INTENTIONS à toi que je commence à analyser… Tu dis « Le fait même de vouloir relativiser l’holocauste, en dépit de toutes les preuves accablantes, dénote une intention nauséabonde ». Les preuves accablantes dont tu parles sont PRÉCISÉMMENT DU CÔTÉ de Faurisson et c’est la raison pour laquelle la loi Gayssot a été votée : afin de lui clouer le bec ! Si on n’aime pas l’Histoire on légifère sur l’Histoire !

    En fait, c’est la loi Gayssot qui est le moteur du négationnisme historique. La loi Gayssot empêche les historiens (Faurisson n’est pas le seul) de faire leur travail sur ce sujet éminemment POLITIQUE (puisque de nombreux privilèges communautaristes et impunités étatiques en découlent) en favorisant une version officielle dont les preuves jusqu’ici ont été renversées par les révisionnistes (qui sont, rappelons-le à toutes fins utiles, des gens qui cherchent à savoir si ce que l’on dit est vrai, attitude on ne peut plus scientifique et rigoureuse).

    Tu fais bien de parler de rigueur et d’honnêteté intellectuelle (on aurait donc souhaité que tu les affichasses davantage…) s’agissant des méthodes révisionnistes et je te rappelles que même les juges de Faurisson ont dû admettre la rigueur et l’honnêteté intellectuelle dans ces méthodes de travail !!! Donc quand tu déclares n’être pas sûr de l’honnêteté intellectuelle « de ce personnage », tu fais preuve d’un manque flagrant de probité intellectuelle toi-même puisque tu es en train de juger un travail que tu ne connais pas… Tu pratiques le négationnisme du travail de Faurisson sans le connaître. Cela s’appelle de l’extrémisme. Tu es donc un extrémiste, lavé du cerveau, totalement lobotomisé, et qui répète ce qu’on lui demande de répéter comme un robot.

    Et j’en profite pour te rappeler que la liberté d’expression, selon la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, n’a pas de limites. En d’autres termes, toute opinion a droit d’être exprimée. Il est clair que depuis la loi stalinienne et inconstitutionnelle, Gayssot, seules les opinions favorables aux desseins du lobby juif de France ont droit d’être exprimées. A partir du moment où la liberté d’opinion et d’expression est limitée, c’est le début du totalitarisme intellectuel d’Etat sous la pression de lobbies.

    Quand aux exemples que tu prends, j’aimerais te rappeler que tout le gouvernement français et la classe politico médiatique française sont en faveur des desseins d’Israël et ne s’en cachent pas. Ces terroristes-là, complices de crimes contre l’humanité, ont droit à l’entière liberté d’expresSION.

    Et puis, OUI, on peut rire de tout, y compris des sketches de Dieudonné et les 5.000 spectateurs du Zénith qui étaient pliés en quatre avec point de côté tellement ils riaient te démentent quand tu dis, contre toute preuve contraire, « à condition que ça fasse vraiment rire. Pas comme les sketches de Dieudonné ! » !!!! Qu’est-ce qu’un « Grand Comique » ? Quelqu’un qui fait rire le lobby juif ? Ou quelqu’un qui est APPROUVÉ par ce lobby ? Il va falloir finalement se poser la question. Si le lobby n’est pas amusé, on n’aurait donc pas affaire à un Grand Comique ? MORT DE RIRE !!!







Palmarès