• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Chris

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Chris 24 janvier 10:59

    C’est en effet ce qu’on appelle jeter de l’huile sur le feu. La protection des russophones doit revenir à l’ordre du jour des discussions ; plus de 25% des Ukrainiens sont directement d’origine Russe et 70% le parlent tous les jours. Les dirigeants Ukrainiens, plutôt que de chercher l’apaisement et le compromis ont perdu leur boussole. Ils feraient mieux de se référer aux premiers accords de Minsk et mettre tout en place pour la fédéralisation du pays que de perdre leur temps à discuter de cette loi incongrue soutenue par les nationalistes au même titre qu’un autre projet sur le blocage de l’accès au Donbass qui va aussi se discuter au Parlement. Faire signe d’humilité quand on est l’un des pays les plus corrompus de la planète et admettre que l’on vit sous perfusion financière de l’étranger serait un moindre mal. Cette même humilité permettrait de négocier directement avec l’Est de l’Ukraine et admettre les erreurs passées. L’Ukrainien est une langue nouvelle, certes très intéressante, mais il y a 25 ans elle n’avait rien à voir avec l’Ukrainien moderne ou ce mélange de Russe et d’Ukrainien qu’on entend partout dans les rues aujourd’hui, le fameux surjik. Mais il y a peu de chance que de telles lois passent car ce ne sont pas les nationalistes qui dirigent le pays, fort heureusement. Mais rien que l’intention et le fait que l’on ressorte du placard ce projet fait très peur, y compris en Ukraine. Après 3 ans de conflit, les Ukrainiens sont fatigués mais ils manifestent quand même tous les jours pour garder un peu d’initiative malgré tout ces morts, ces disparus, ces blessés, ces orphelins, ces familles déchirées et 1.4 millions de réfugiés qui sont complètement à l’abandon dont bon nombre fouillent les poubelles pour manger. Alors oui ce projet de loi est inapproprié, et même grotesque, vous avez raison.  



  • Chris 2 décembre 2009 11:34

    Pas de panique. Quiconque a un peu de notions en microbiologie sait parfaitement que tout virus est en mesure de muter entre 10 et 30 % ce qui est le cas de la grippe saisonnière ou de nombreux autres virus. Or vous citez des pseudos spécialistes dont je n’ai pas vu le moindre article scientifique (validé par leurs pairs, ce qui est une obligation) concernant une mutation rendant le vaccin actuel inadéquat voir pire, opportuniste et dangeureux. Oui, le virus H1N1 peut être considéré comme moins grave que la grippe saisonnière sauf que dans certains cas, il crée une IRA en s’infiltrant profondément dans les poumons de personnes à risque ou supposées en bonne santé. On a pas encore de réel profil du malade à risque du fait qu’il y en a des connus (immuno dépprimés, cardiaques, sensibles suite à des antibiothérapies récentes,...) et probablement d’autres qui présentent un terrain plus sensible (physiologique ou génétique ?). 
    Non le vaccin avec ou sans adjuvant ne transmet pas la grippe ou une quelconque maladie et ceux qui véhiculent cela sont dérangés. Cela ne sert à rien de râler ou de penser que les autorités font n’importe quoi. La vaccination a sauvé des millions de gens et répandre des informations alarmistes est plus dangeureux que de se bouger un peu pour aider ceux qui en ont besoin. Je suis en Ukraine, j’ai soigné des malades de la grippe et d’autres, je n’ai vu aucune pathologie nouvelle et pas plus de victime que les autres années, mais on attend la 2ème vague. A la différence que cette année, il y a la combinaison des 2 virus et qu’une simple grippe dans un pays pauvre comme l’Ukraine ne se soigne pas si facilement par manque de moyen et de qualification des médecins. C’est très facile de critiquer quand on a accès au vaccin et à un système de santé idéal, mais ici en Ukraine des gens seraient prêts à tuer pour se faire vacciner. Sur ce , chacun est libre de choisir ce qu’il fait de sa santé, et chacun est libre de dire n’importe quoi sauf quand on répand des informations de nature à nuire à autrui.  



  • Chris 25 novembre 2009 08:35

    Je ne sais pas si vous ètes un scientifique mais sûrement pas un médecin. Pas que nous soyons au desus des autres, mais parce que notre métier est de soigner et d’écouter, et d’apprendre en permanence.
    Or, il est un fait certain que le niveau pandémique atteint, la vaccination reste le meilleur moyen pour stopper la diffusion massive du virus. Cette grippe A peut chez certains être une grippette, mais chez d’autres entraîner la mort. Et j’ai malheureusement assisté impuissant à l’effet foudroyant de ce virus par 2 fois.
    La vaccination a boulversé le monde moderne et protégé la vie de milliards d’individus. On ne peut pas en dire autant des libres penseurs qui confondent dans leur esprit déprimé et égoistes la santé publique et un argument stérile de polémique. 



  • Chris 25 novembre 2009 08:18

    C’est bien d’en parler sauf que c’est entièrement faux et ce Dr Niman de Pitsburg n’a absolument rien d’officiel dans aucune des institutions qui travaillent sur le sujet. Oui il y a des mutations du virus H1N1 comme il y en a pour tous les virus. Si vous étiez bien renseigné vous sauriez que les virus saisonniers mutent tout autant voire beaucoup plus, mais qu’ils restent sensibles au vaccin et aux anti grippaux. Les IRA en Ukraine, où je suis allé en tant que médecin canadien, sont du même nombre et avec le même taux de décès que l’année dernière et même en recul par rapport à 2004. On a cette année la combinaison de 2 virus différents, c’est tout. Rien de plus. il n’y a ni complot, ni génocide, ni virus artificiel créé dans les labos. Il y a en Ukraine des hôpitaux en ruine avec du personnel médical corrompu et incompétent, du matériel hors d’usage et des patients immunodéprimés car sans suivi médical et qui retardent au maximum la consultation auprès du médecin. Sans compter les remèdes de bonnes femmes (vodka, citron, herbes,...) qui n’arrangent pas les choses. La mutation d’un virus est toujours prévue en ce qui concerne la grippe tout du moins. Je serai plus alarmiste concernant la Tuberculose résistante, Ebola, le Palu ou le Sida qui eux sont mortels et sans réelle solution aujourd’hui.







Palmarès