• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Chris

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 40 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Chris 19 mai 20:37

    @Citrik_Elektrik
    « Le marché est con » : il n’est pourtant que le résultat des actons des humains, qui pourtant sont intelligents. Etonnant, non ?
    « L’État c’est la somme de ces individualités ... » : comme ces pauvres humains sont incapables de s’organiser tout seuls, il faut des gouvernants qui sont forcément meilleurs dès lors qu’ils représentent l’Etat ? Ça ne ressemblerait pas à une utopie malsaine, cette histoire ?
    « Ça fait 40 ans qu’on libertarise à tour de bras » : ah bon ?
    Sur la fin (l’éducation) je suis assez d’accord avec ça.
     



  • Chris 19 mai 20:07

    @olivier cabanel Si on peut considérer que l’approche de votre critique est similaire avec celle de Bastiat (malgré les oppositions très nettes entre Bastiat et Rousseau / Lamartine, voir ce qu’il en pense dans le texte « La Loi »), il n’en reste pas moins que ce que vous décrivez là relève du capitalisme de connivence, et se trouve donc à l’exact opposé du libéralisme (en référence à votre titre qui m’a interpellé « Libéral ! Ça veut dire quoi ? »).



  • Chris 18 mai 11:38

    Ce que vous décrivez n’est pas le libéralisme.

    C’est le capitalisme de connivence, qui n’est possible que lorsque l’état est trop interventionniste sur l’économie et se retrouve donc sollicité de toutes parts. Dans ce cas, effectivement les premiers servis sont ceux qui ont les moyens de se rapprocher du pouvoir.

    Si vous voulez une bonne approche du libéralisme, lisez donc Bastiat :
    L’Etat : http://bastiat.org/fr/l_etat.html
    La Loi : http://bastiat.org/fr/la_loi.html



  • Chris 15 avril 14:41

    @Hervé Hum

    Si vous craignez une incompréhension par abondance de texte, vous pourriez résumer avec cette citation de Hayek :

    « La tâche curieuse de l’économie est de démontrer aux hommes à quel point ils connaissent vraiment mal ce qu’ils s’imaginent pouvoir planifier ».

    Il n’y a ici aucun principe ou modèle pré-établi, et encore moins de volonté de destruction / reconstruction, ce que l’on retrouve dans une autre citation du même Hayek :

    « La raison humaine ne peut ni prévoir ni modeler délibérément son propre devenir. Ses avancées consistent à déceler les endroits où elle s’est trompée »



  • Chris 9 avril 22:55

    @Pierre Chaillot
    Je trouve tout à fait inconcevable qu’un libéral de l’école autrichienne puisse soutenir, et encore moins être à l’origine d’un régime totalitaire, quel qu’il soit. Je n’ai jamais éprouvé le besoin de faire des recherches approfondies sur Pinochet, mais il se trouve que je suis tombé très récemment sur un article traitant de ce sujet : https://www.contrepoints.org/2017/04/06/286247-chili-de-pinochet-veritablement-a-milton-friedman

    Sinon, à propos de la stratégie du choc de Naomi Klein, il y a ceci : http://www.dailymotion.com/video/x83xnq_naomi-klein-la-strategie-du-mensong_news

    Ces 2 sujets précédents m’intéressent très peu, et il est exclu que je me lance dans des considérations les concernant, mais sur une prétendue « idéologie du libéralisme » je suis en accord complet avec cet article : https://www.contrepoints.org/2017/04/07/286289-liberalisme-nest-2-ideologie

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès