• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christine

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Christine 16 juin 2008 17:59

    C’est marrant, j’ai les mêmes impressions ambiguës sur Royal que l’auteur : une femme politique horripilante, parfois carrément démago (ah, les plans com "ségo à l’usine", "ségo et les pêcheurs" !...), mais qui est intéressante car elle est un OPNI (Objet Politique Non Identifié) : plus à droite sociétalement que la plupart des socialos, mais en même temps plus à gauche sur certains points (sa tendance alter-mondialiste, sa défense des petits revenus et des précaires), elle accroche car elle explose les lignes idéologiques qui structurent les courants socialistes. En gros, elle est inclassable, et c’est ce qui la rend autant énervante que fascinante.


  • Christine 15 janvier 2008 22:03

    Selon le Canard enchaîné, Nicolas Sarkozy se vante depuis sa nouvelle idylle d’être un "mec qui en a". Les saillies d’Anne Roumanoff sont à la hauteur de celui qu’elle raille.


  • Christine 15 octobre 2007 12:00

    Je souhaiterais signaler à l’auteur de ce billet (que je trouve saisissant de désinformation et de mauvaise foi) que le projet de la Cité de l’histoire de l’immigration est bien antérieur au Ministère de l’immigration et de l’identité nationale : vous ne pouvez faire un tel amalgame entre le projet de la Cité, qui vise à donner une place à l’histoire de l’immigration au sein de l’histoire de France, et le Ministère (avec l’Institut de l’immigration, projeté par le même nauséabond personnage qu’est Hortefeux). Dans ce sens la Cité et les sarkozystes ont des visions radicalement antithétiques : là où le sarkozysme actuel est dans le repli identitaire sur une France perçue comme intemporelle et éternelle à travers les siècles, la Cité vise précisément à rappeler à la mémoire collective l’apport de l’immigration depuis ces mêmes siècles et la manière dont cet apport a participé à modeler le visage de la France d’aujourd’hui. Dans ce sens, vous trompez également profondément en supposant que cette histoire de l’immigration est à destination des seuls Français d’origine immigrée. Elle est à destination de TOUS les Français, et c’est bien pourquoi ce projet est fondamental : rappeler à la collectivité l’existence et le rôle de l’immigration en France ; rendre sa place à la réalité de l’immigration dans ce cher mythe national qu’est notre « histoire de France ». En confondant la Cité de l’histoire de l’immigration et le Ministère de l’immigration, vous mélangez sacrément les torchons et les serviettes !







Palmarès