• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christophe Ferré

Christophe Ferré

Christophe Ferré est écrivain. Il a publié plusieurs romans, essais, pièces de théâtre (Seuil, Flammarion...).

Tableau de bord

  • Premier article le 30/01/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 4 15
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Christophe Ferré Christophe Ferré 9 février 2006 00:02

    800 000 stagiaires non payés. 80% dans certaines branches florissantes. L’égalité, la justice, elles sont où ? Cherchez bien...


  • Christophe Ferré Christophe Ferré 8 février 2006 15:39

    Effectivement, cette main d’oeuvre gratuite est inépuisable. Si un stagiaire n’est pas content ou s’il déplaît, la porte ! Rien ne le protège, et de toute façon, un autre stagiaire prendra sa place dès le lendemain. La perversion du système est qu’on laisse au stagiaire le « choix » de rester ou de ne pas rester. D’où la protestation de certains, suite à mon article, à l’encontre du mot « esclavage » que j’ai utilisé... Les stages n’ont rien à voir avec l’esclavage du temps passé. Il s’agit d’un esclavage nouveau, bien plus pervers : le stagiaire n’a d’autre alternative que de se taire et de travailler sans rien gagner. Pourquoi un jeune n’aurait-il pas les mêmes droits que ses aînés ? J’ai vraiment du mal à comprendre...


  • Christophe Ferré Christophe Ferré 8 février 2006 11:15

    Vous n’avez probablement pas été stagiaire pour réagir de façon aussi « politiquement correcte ». Effectivement, au début, l’idée du stage était bonne, et il y a parfois des entreprises « honnêtes », mais vous devriez vous mettre quelque temps dans la peau d’un stagiaire pour essayer de comprendre. Un plein temps à 300 euros, ça vous tente vraiment ?


  • Christophe Ferré Christophe Ferré 8 février 2006 11:11

    Vous n’avez probablement pas été stagiaire pour réagir de façon aussi « politiquement correcte ». Effectivement, au début, l’idée du stage était bonne, et il y a parfois des entreprises « honnêtes », mais vous devriez vous mettre quelque temps dans la peau d’un stagiaire pour essayer de comprendre. Un plein temps à 300 euros, ça vous tente vraiment ?







Palmarès