• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Chroniqueshumaines

Chroniqueshumaines

"AVOIR UNE OPINION EST UNE CHOSE, AVOIR LE COURAGE DE L'EXPRIMER EN EST UNE AUTRE" 

Tableau de bord

  • Premier article le 13/03/2017
  • Modérateur depuis le 21/03/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 239 1207
1 mois 8 37 173
5 jours 1 9 6
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 113 109 4
1 mois 52 52 0
5 jours 7 7 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 21 mai 12:58

    @Mao-Tsé-Toung Bon alors écoute moi bien espèce de vieux communiste des années révolues :


    Pour comprendre ce que je dis il faut commencer par bien lire et surtout par sortir de l’opposition bien/mal qui dans la réalité n’a aucun sens...dans tous les cas et j’ai écris des dizaines d’articles sur le sujet, les philosophies Mondialistes sont pour moi des concepts « suprématistes » « dangereux » et complètement déconnectés de la réalité. 

    La peste et le choléra sont deux maladies mortelles mais différentes n’est-ce pas ? Pourtant le résultat est le même, dans le même temps la grippe vous rend malade mais la grippe évolue, elle change sa méthode, devient plus résistante, cela reste pourtant un grippe et elle vous rendra malade.

    Allé, bonne journée quand même smiley

  • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 21 mai 01:06

    @Odin Merci à vous smiley


  • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 20 mai 14:06

    @lloreen J’apprécie ceux qui ne se contentent pas de plaindre mais qui proposent des idées. smiley


  • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 20 mai 14:03

    @Ar zen En fait et selon moi, la franc maçonnerie est le réseaux « discret » qui aura le plus influencé le monde c’est clair. Je pense également que tous les « think thank » actuels plus où moins connu sont des descendants direct de la franc-maçonnerie en revanche, et c’est là que ça se complique, la maçonnerie est un réseaux internationales aux ramification multiples et il faut bien comprendre qu’il y a des dissensions entres les loges des différents pays mais rien qu’en France nous comptons plusieurs obédiences qui sont loin d’être d’accord sur tous les sujets, et nous pouvons même aller plus loin puisque qu’il y a aussi des dissensions entre loges et même au sein des loges ! Nous sommes loin de l’unicité.


    Bref si l’on veut résumer la situation actuelle : il y a les franc-maçons qui se contentent de vivre leur appartenance dans la doctrine droits-de-l’hommiste en étant persuadé d’agir pour le bien de l’humanité et puis les élites qui agissent au sein des organes politiques et industrielles. Avec le temps la maçonnerie s’est scindée en deux avec les partisans d’une maçonnerie « traditionaliste » où le chemin occulte et spirituel reste essentiel et ceux sont les plus proches de la doctrine originelle et la moins accessible pour nous ; et puis il y a ceux qui justement voient en la maçonnerie un moyen de contrôle efficace sur les organes de pouvoir pouvant faire évoluer leur rang social. 

    Donc ce que je dis c’est qu’il y a un lien entre tous ces groupes de réflexion qui est : la maçonnerie et son idéal de démocratie mondiale débile mais en revanche il y a bien plusieurs courants de pensée au sein même de la maçonnerie. Mélenchon lui est dans la veine traditionaliste, de ceux qui pense que le monde doit être une démocratie sans se demander si les peuples concernés sont de cet avis. C’est une idéologie dangereuse et suprématiste mais cela part d’un bon fond. En revanche il y a aussi et bien sûr le courant libéral qui débouchera forcément la loi du plus fort...du plus riche. La liberté totale c’est aussi la liberté de laisser les salopards dominer le monde et c’est ce qui se passe. Ça c’est la mentalité des nouveaux clubs comme le bidelberg pour qui la démocratie n’est plus qu’une excuse pour couvrir leurs crimes.

    J’espère avoir répondu à ce paradoxe et je me permets d’ajouter que lorsque j’observe un phénomène global, je n’oublie jamais le principe de l’individualité sur laquelle repose toute association et qui complexifie ce à quoi nous avons à faire. smiley

  • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 20 mai 13:35

    @arthes entièrement d’accord