• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cilou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 15 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • cilou 8 septembre 2008 16:04

    Pour un rassemblement de base de données de l’administration, il y eu un scandale en 74 qui aboutit à la création de la CNIL en 78 avec une mobilisation médiatique. Là, la CNIL a émis des réserves. Le fichier est totalement liberticide et même les services de police ne savent à quoi ca va leur servir. Il existe des fichiers pour les délinquants et les criminels. On juge donc des personnes qui ont une opinion "susceptible de porter atteinte à l’ordre public". Formidable pour un bénévole d’une association d’intérêt public !
    Lui et ses parents et ses amis seront donc surveiller et ficher pour avoir des informations de type médicales, fiscales, patrimoniales, de déplacements, d’orientation sexuelles, syndicales et politiques. Bon que ceux qui n’ont ni famille, ni amis lèvent la main !
    Que dire de ce passage sur certaines administrations pourront y avoir accès pour leur recrutement ... vous avez dit discrimination ou assermentation ?
    Je dirai plutôt que EDVIGE ressemble au CNE car il sera retoquer pour les mêmes raisons par Bruxelle si le conseil d’Etat ne fait pas son job et je crois qu’EDVIGE va servir de tampon à CRISTINA puisque personne ne l’évoque et qui est son fichier soeur ...


  • cilou 23 juillet 2008 21:22

    La CNIL n’a hélas pas beaucoup de pouvoir et c’est réserves sont bien maigres.
    Pour rappel elle a été créé pour bien moins que ca :
    "La CNIL a été créée en 1978, suite au scandale du projet SAFARI (Système Automatisé pour les Fichiers Administratifs et le Répertoire des Individus), qui visait à interconnecter les fichiers nominatifs de l’administration française, notamment par le biais du numéro INSEE. La révélation de ce projet, le 21 mars 1974 par le quotidien le Monde, avait entraîné une vive opposition populaire, et la création de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés quelques années plus tard.

    Selon René Blanchet, Recteur - Chancelier des universités de Paris, la mission de la CNIL repose directement sur les textes fondamentaux des droits de l’homme. Parmi les missions de la commission, on retrouve en effet la protection de la correspondance privée comme défini par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (1948) dans son article 12 : « Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes »[1].

    Ce droit a été confirmé par les traités et pactes suivants :

    Avant en France la population arrrivait à se mobiliser pour les libertés fondamentales et les droits de l’homme. Depuis ils ont vieilli et ils ont tellement peur des "autres" qu’ils s’enferment eux-mêmes.

    Bon pour la suite le conseil d’Etat saisi en septembre va à priori ne pas faire passer les critères subjectifs malsains et de toute façon cela ne passera pas au niveau de la commission européenne et le conseil des droits de l’homme (le CNE a bien été déclaré discriminatoire).

    Quelqu’un aurait-il une info sur CRISTINA et les données qui y seront collectées car j’ai juste l’avis réservé de la CNIL.
    Un lien spécialement pour l’auteur précédent : http://www.cnil.fr/index.php?id=1991&news[uid]=340&cHash=e7c87696ef (Alex Türk est en fait plutôt sympa sur cette question mais en même temps ancien RPR, Sénateur, conseiller régional divers droite : non en fait ce lien sert à vous donner une idée de la législation)

  • cilou 23 juillet 2008 18:44


    • "Une avancée qui offre plus de sécurité et notamment contre la pédophilie ? Je ne crois pas que les pédophiles s’inscrivent dans une association et que ceux qui s’engagent pour améliorer cette société peuvent être considéré comme des pédophiles ! En quoi, [...] le fait d’être bénévole ou donateur d’une association serait susceptible de porter atteinte à l’ordre public ? "

    Beaucoups de gens s’engagent dans des associations pour défendre par l’anarchie leurs privilèges. Et s’ils ne sont pas forcément pédophiles, ils représentent néanmoins un danger pour la démocratie car ce n’est pas la rue qui gouverne comme le dit si bien Serge Dassault : www.dailymotion.com/video/x650bg_serge-d assault-interview_news
    A partir de là, ficher les opposants et les combattre devrait être la priorité de toute démocratie. Nous avions d’ailleurs milité (clicdedroite.blogspot.com/2008/07/edvige -une-avance-salue-pour-notre.html ) pour inclure des informations d’ADN qui aurait permis de détecter et de différencier les cas de pédophilie, d’alcoolisme et de trotskisme.

    >> Le tissu associatif français est beaucoup plus vaste et diversifié que vous ne l’imaginez. La Croix rouge, Emmaus, les restos du coeur, le secours catholique ne revendique aucun privilège par exemple. Ce n’est pas pour rien que l’on parle d’associations d’utilité publique !! On est utile mais pouvant porté atteinte à l’ordre publique ?
    Oh une citation du maire de Corbeille Essonne comme crédit à vos propos, j’adore ! :)


    >> "ficher les opposants et les combattre devrait être la priorité de toute démocratie" : Merveilleux, celà s’appelle une dictature cf. l’opposition au Zimbabwe par exemple. Et oui, il faut s’entendre sur ce qu’est un opposant ? Un opposant à une politique à un moment T ? En quoi l’ADN pourrait différencier de crime qui n’empêche d’ailleurs en rien, les fichiers criminels existants de continuer à exister ?? L’alcoolisme n’est  pas détectable par l’ADN. De quoi parlez-vous, c’est de l’humour sur un sujet grave ?

    • "En quoi, mes déplacements, mon état de santé ou mon orientation sexuelle serait pénalement répréhensibles ?  De quelle droit, ces motifs ne me permettraient pas d’avoir un poste (ce fichier sera consultable par certains employeurs). "

    Il est évident qu’on ne doit pas pénaliser dans un premier temps les personnes fichées selon ces critères mais néanmoins, on sait que ces critères ont un impact sur la productivité de l’employé qui devrait donc être portés à la connaissance de l’employeur.

    >> C’est une blague ? Avez-vous déjà entendu parlé de la loi anti-discrimination ? Si je vais à Tours ce week-end, si je suis diabétique et bi, ma productivité est identique. Vous serez du genre à ne pas employer une jeune femme car dans neuf mois elle aura un bébé ?

    • "Les données subjectives (comportements) devraient donc pouvoir au moins être consultable et rectifiable par les intéressés ... imaginé un instant une erreur de ligne sur vous-mêmes ou un membre de votre famille ? "

    Non car ce serait la porte ouverte à tout et n’importe quoi et le fichier n’aurait plus aucune valeur. En effet, si les délinquants peuvent modifier à loisir les informations, la tricherie sera de mise...

    >> Vous ne semblez pas bien informé mais en France dans l’ensemble des traitements concernant des données personnelles vous avez un droit d’accès, d’opposition, de rectification et de suppression de ces données. Là, je ne parle que de consultation et modification après preuves apportées. Les informations seront apparemment consultables à travers la CNIL seule et on ne sait très bien comment mais sans pouvoir dénoncer la non-véracité d’une information. Je rappelle qu’il ne s’agira pas d’un fichier de délinquants (qui existe déjà) mais de personnes susceptibles de porter atteinte à l’ordre public sur critères parfois subjectifs d’un individu unique et consultables par des personnes non assermentées.

    • "Comment peut-on autoriser une inscription en dure pour des mineurs des 13 ans non pas après passage en garde à vue ou une infraction constatée ou un passage devant le juge pour enfant mais sur un avis subjectif d’un fonctionnaire de police sans en préciser les critères ?"

    De toutes façons le passage en garde à vue est aussi déjà décidé sur un avis subjectif d’un fonctionnaire de police. Ayez plus confiance en la justice de ce pays et en les hommes qui la font respecter !

    >> La garde à vue est pour une personne suspectée afin de sécuriser, calmer ou d’affiner les éléments de preuve. Les personnes suspectées sont donc considérées jusqu’à preuve du contraire comme innocente au yeux de la justice et doivent être juger avec impartialité. Ayez plus confiance en votre police !
    Sinon dans le cas présent, il est question de saisir dans un fichier de personne
    même mineur non jugée  mais déjà déclaré comme pouvant porter atteinte à l’ordre public donc déjà coupable et ce tout au long de sa vie ! Je ne doute pas que vous soyez les mêmes à 13 ans qu’à 20 ou à 50 mais la plupart d’entre nous évolue et parfois même en bien.


    • Pour vous, on doit se reprocher d’être malade, de participer à la vie citoyenne ou pire d’être homosexuel ?Ne pas obtenir un emploi en raison d’une ligne dans ce fichier est une source d’inquiétude dont vous ne vous préoccupez pas aujourd’hui mais peut-être qu’un jour ce ne sera pas la droite au pouvoir.

    Ne rentrant pas dans ces catégories, je laisse chacun libre de se faire ses propres reproches. Ce fichier permettra justement de maintenir la droite au pouvoir en faisant taire les opposants archaiques aux réformes c’est pourquoi nous nous félicitons de sa mise en place et nous reston confiant pour l’avenir.

    >> Très bien là la finalité de traitement est beaucoup plus clair. Alex Turk appréciera. Participer à la vie citoyenne qu’est-ce ? Milité pour un parti de droite rentre totalement dans la définition et ce n’est pas une tare. Vous culpabiliserez un cancereux  vous (je précise prostate ou sein afin d’éviter la campagne anti-tabac ou anti-amiante) ? L’association GayLib’ de l’UMP a quand même demandé des explications pour votre info et l’association des policiers gays a signé la pétition contre.

    • De quelle droit, on sanctionnerait ainsi un individu d’avoir une opinion ?

    Les élections sont le moyen et le moment d’exprimer ses opinions, mais les grèves à répétition ne font que paralyser le pays et devraient être interdites. En ce là le fichage permettra de repérer plus rapidement les fauteurs de troubles "leaders" afin que cesse l’anarchie.
     

    >> Encore hors sujet ! Le fichier ne va pas empêcher les grèves et il est par ailleurs toujours autorisé de manifester en France si cette manifestation est autorisée par les autorités avec le tracé précis et voulu par la préfecture. Il n’y a pas en France de régime anarchique et la seule fois où cela a pu arriver c’était pour la création de la république ! Cela n’a rien à voir avec le fait d’être "coupable" d’une opinion (par exemple : je ne porte pas de fourrure animal ou milite pour la protection des libéllules) et donc condamné à être considéré à vie comme "suspect".

    • Si j’appartiens à l’APF cela signifie-t-il que je sois paralysée ?

    non mais cela signifie que vous êtes au minimum sympathisante du mouvement.

    >> Et ? Aider quelqu’un en situation de handicap est considéré à travers le monde comme quelque chose de plutôt positif et non condamnable.

    • Et de rappeler qu’aucun système de fichier n’est sûr à 100%.

    C’est pourquoi il faut augmenter les moyens mis en oeuvre pour le fichage.

    >> Même les entreprises ont beaucoup plus de moyens que les Etats n’ont pas de système fiable. On subit des attaques notamment en provenance de la Chine qui a des moyens sans commune mesure. Une perte ou une récupération des données seraient (comme pour les Britanniques) catastrophiques. Le fichage n’a jamais empêché la criminalité (exemple étasunien) ni même la vidéosurveillance (exemple la criminalité est en hausse à Londres et est très importante - notamment les attaques aux couteaux et de part des mineurs - et on sait qu’un londonnien est en moyenne filmé 300 fois par jour avec ces + de 65000 caméras.


  • cilou 23 juillet 2008 14:36

    Une avancée qui offre plus de sécurité et notamment contre la pédophilie ? Je ne crois pas que les pédophiles s’inscrivent dans une association et que ceux qui s’engagent pour améliorer cette société peuvent être considéré comme des pédophiles !
    En quoi, comme l’a très justement dit l’association des paralysés de France, le fait d’être bénévole ou donateur d’une association serait susceptible de porter atteinte à l’ordre public ? En quoi, mes déplacements, mon état de santé ou mon orientation sexuelle serait pénalement répréhensibles ? De quelle droit, ces motifs ne me permettraient pas d’avoir un poste (ce fichier sera consultable par certains employeurs). Les données subjectives (comportements) devraient donc pouvoir au moins être consultable et rectifiable par les intéressés ... imaginé un instant une erreur de ligne sur vous-mêmes ou un membre de votre famille ? Comment peut-on autoriser une inscription en dure pour des mineurs des 13 ans non pas après passage en garde à vue ou une infraction constatée ou un passage devant le juge pour enfant mais sur un avis subjectif d’un fonctionnaire de police sans en préciser les critères ?
    Pour vous, on doit se reprocher d’être malade, de participer à la vie citoyenne ou pire d’être homosexuel ? Ne pas obtenir un emploi en raison d’une ligne dans ce fichier est une source d’inquiétude dont vous ne vous préoccupez pas aujourd’hui mais peut-être qu’un jour ce ne sera pas la droite au pouvoir.

    De quelle droit, on sanctionnerait ainsi un individu d’avoir une opinion ? Si j’appartiens à l’APF cela signifie-t-il que je sois paralysée ?
    Et de rappeler qu’aucun système de fichier n’est sûr à 100%.

    Une grosse source d’inquiétude donc mais le danger viendra sans doute d’un fichier/soeur moins médiatisé : CHRISTINA (dont on ne sait pas grand chose mais qui pourra lui conserver ces données si MAM décide sous la pression les données contreversées d’Edvige - comme dans le cas d’Ardoise).

    Le sommeil de la raison ...


  • cilou 13 juin 2007 18:19

    Ok n’y as-t-il que soit des gens de droite soit des gens de gauche, n’y a-t-il pas des gens seulement ? Merci au chef d’entreprise ci-dessus qui avait un discours non pas politisé ou politisant mais simplement de citoyen. C’est justement pour des discours comme ceux dont vous nous gratifiés amplement que certains se sentent exclus du débat politique. Les politiques sont là pour gérer les problèmes de société pas pour en créer ... mais ce n’est qu’un simple avis personnel. Si Philou ou un autre aurait donc d’autres exemples de pays que l’Allemagne ayant augmenté sa TVA ... merci







Palmarès