• lundi 21 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
 

claude

adhérente féminine à la communauté humaine depuis plus d’un demi-siècle.
j’essaye de me rendre utile auprès des autres en étant engagée dans l’associatif . j’aime l’histoire, les sciences de la vie, la politique dans le sens de « la conduite des affaires de la cité »... et l’humour noir...
 
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3284 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Cet auteur n'a pas encore publié d'article

Derniers commentaires

  • Par claude (---.---.94.53) 12 mars 2010 21:54
    claude

    nouvel extrait de l’article cité ci-dessus, qui montre, documents et preuves à l’appui. mais je crois que les soucoupistes ne savent pas lire...

    "(....) Une grande part de cet article a été consacrée aux explications données par le 9/11 Truth Movement, mais il faut remarquer que les explications qu’il ne donne pas posent tout autant problème. Je ne suis parvenu à retrouver dans aucun de leurs écrits aucune analyse sérieuse d’Al Qaeda, du terrorisme islamiste ou de l’histoire contemporaine du Moyen Orient. L’explication la plus probable de ce phénomène est que, comme la plupart de leurs compatriotes américains, une grande partie d’entre eux ne s’est jamais vraiment préoccupé du Moyen Orient avant le 11 septembre. Pourtant, il est impossible de comprendre la menace terroriste si l’on ne comprend pas comment la chute de l’empire Ottoman, la fragmentation après la deuxième Guerre Mondiale d’une grande partie du Moyen Orient en de nouvelles nations aux frontières largement arbitraires, la réaction du monde musulman à la création d’Israël, la naissance du fondamentalisme islamiste, le conflit avec et l’influence de la Russie soviétique, ainsi que la frustration face au soutien américain à Israël ont façonné l’idéologie et les ambitions de groupes comme Al Qaeda. Les groupes terroristes islamistes ont émergé dans ce contexte, et ont activement et de manière répétée pris pour cibles les intérêts américains, depuis plus de deux décennies. L’idée selon laquelle des terroristes islamistes s’en prendraient à des bâtiments états-uniens est cohérente avec des événements récents des deux dernières décennies, dont :
     une attaque par la faction radicale Hezbollah de casernes de Marines au Liban en 1983.
     le détournement de l’Achille Lauro en 1985
     une attaque au camion piégé du World Trade Center en 1993, qui avait tué 6 personnes et blessé plus de mille.
     une tentative déjouée de faire exploser 12 avions se rendant des Philippines aux États-Unis en janvier 1995.
     une attaque sur les tours Khobar en Arabie Saoudite en 1996, qui a tué 19 membres du contingent états-unien et blessé une centaine d’autres.
     l’explosion en 1995 des bâtiments des ambassades états-uniennes au Kenya et en Tanzanie, qui a tué 12 Américains et 200 kenyans et tanzaniens.
     une tentative avortée de Ahmed Ressam d’attaquer l’aéroport international de Los Angeles fin 1999
     un attentat-suicide à la bombe contre le navire U.S.S. Cole le 12 octobre 2000, qui a tué 17 marins et blessé 39 autres [
    41].

    Par ailleurs, il est nettement établi qu’Oussama Ben Laden a de manière répétée organisé et commandité des attentats contre les Etats-Unis. Son rôle en tant que bailleur de fonds pour d’importantes organisations terroristes et en tant que leader d’Al Qaeda est lui aussi bien établi. Ben Laden a en 1996 lancé une fatwa proclamant officiellement le jihad contre les Etats-Unis, et une seconde fatwa en 1998 spécifiait que « tuer les Américains et leurs alliés, militaires ou civils, est un devoir personnel pour chaque musulman qui est en mesure de le faire, dans n’importe quel pays dans lequel il est possible de le faire » [42]. Puisque Ben Laden et Al-Qaeda ont officiellement revendiqué les attaques du 11 septembre, et que les preuves pointent dans leur direction, il n’y a pas lieu de se mettre en quête de théories alternatives [43].

    La meilleure explication des événements du 11 septembre est que c’était alors la plus récente et la plus destructrice au sein d’une série d’attaques conduites par des terroristes islamistes radicaux, qui veulent mettre un terme à ce qu’ils estiment être une politique extérieure états-unienne malfaisante. En tant que nation, nous n’étions psychologiquement et stratégiquement pas préparés à une telle attaque, du fait de notre incapacité à reconnaître le sérieux de la menace. Malheureusement, le 9/11 Truth Movement continue à détourner son regard des vrais problèmes, préférant la consolation par l’illusion à la réalité. (...)"

  • Par claude (---.---.94.53) 12 mars 2010 21:21
    claude

    je me demande ce qu’aurait dit le très intélligent parce que très diplômé, mr villach, au sujet de la très brillante françoise verny, mais que la nature n’a pas avantagée...

    l’aurait-il grâce à son « intermachinchose » traité de « monstre » :
    « Rien d’étonnant qu’elle injurie la grâce faute de pouvoir jamais l’approcher (...)
    La vue d’un pareil monstre fait appeler à son secours la grâce féminine comme une nécessité vitale. Du coup, même la banale formule de soulagement « Dieu merci ! », par jeu de mots, retrouve son sens originel d’action de grâces : il ne faut pas moins qu’une intervention divine pour conjurer une telle horreur.  »

    je crois qu’il ^peut reprendre à son compte sa propre conclusion :

    « On touche ainsi au comique de caractère où s’est illustré Molière en mettant en scène de semblables individus qui font sourire tant ils sont incapables de percevoir le ridicule de leur comportement »

  • Par claude (---.---.94.53) 12 mars 2010 16:50
    claude

    merci finael pour ces excellents liens, que je me suis empressée de parcourir, tant le souffle de l’intelligence senble avoir déserté ce fil.

    comme je suis sûre que les soucoupistes et les truffiers ne prendront pas la peine d’alle consulter, au moin la démonstration de l’afis, je copie colle les 2 derniers paragraphes du texte.

    car ils montrent bien qu’un mensonge de plus ou de moins ne font pas reculer ceux qui veulent à tout prix transformer la vérité...

    comprenne qui voudra....

    bonne journée, smiley


    journal dont est extrait l’article ci-dessous : http://www.skeptic.com/

    par Phil Mole - Traduction de Yann Kindo - Version intégrale.
    Version abrégée dans SPS n° 279, novembre 2007
    Article initialement paru dans la revue Skeptic (États-Unis, Vol.12, Numéro 4, 2006)
    ...."

    Le grand écrivain Thomas Pynchon a admirablement mis en lumière cet aspect des choses dans son roman L’Arc en ciel de la gravité : « S’il y a quelque chose de réconfortant –de religieux, si vous voulez – dans la paranoïa, il y a pourtant également l’anti-paranoïa, dans laquelle rien n’est reliée à rien, un état d’esprit que peu d’entre nous peuvent tenir sur la durée » [46]. La relation confuse des théories du complot avec les preuves devient alors un élément de leur pouvoir de séduction : elles peuvent virtuellement relier tout élément digne d’intérêt pour le conspirationniste au sein d’un tout qui fait sens. Cet aspect des choses a été joliment illustré au cours de la session de questions/réponses qui a suivi la conférence organisée autour du film de Rick Siegel Eyewitness : Hoboken. Un participant voulait savoir quel rôle les Francs-Maçons avaient joué dans le complot, et il semblait regretter amèrement que la version de Rick Siegel les ait négligés. Après avoir dans sa réponse brodé pendant un moment, sans apaiser son interlocuteur, Siegel a finalement fléchi et a lâché : « Ils sont très certainement impliqués ». Et pourquoi pas ? En fonction du genre de preuves avancées par les conspirationnistes, il n’y a pas de raison que les Francs-Maçons, les Illuminati Bavarois et les Sages de Sion ne soient pas impliqués dans le complot autour du 11 septembre – cela dépend uniquement de ce que vous considérez comme le plus confortable à croire. Et il semble bien que certains conspirationnistes rajoutent effectivement certains de ces ingrédients à leur mélange, comme le prouve une rumeur aussi fausse que populaire selon laquelle 4 000 juifs ont mystérieusement omis de venir travailler le 11 septembre [47].

    Le réconfort est quelque chose dont nous avions tous besoin après les événements horribles du 11 septembre, et chacun de nous est susceptible de le chercher jusqu’à un certain point. Pourtant, il n’y a pas de justification morale au fait de chercher le réconfort au détriment de la vérité, tout particulièrement si la vérité est précisément ce dont nous avons le plus besoin pour éviter les erreurs du passé. La vérité est importante pour elle-même, mais elle vaut aussi en ce qu’elle est notre seule protection face aux malfaisances de ceux qui exploitent cyniquement des quêtes de vérité pour faire progresser leurs propres ambitions. C’est notre souci de vérité qui nous pousse à critiquer notre propre gouvernement quand c’est nécessaire, et à insister pour que d’autres qui prétendent faire de même respectent les mêmes critères rigoureux en termes de preuves et d’argumentation. Le 11 septembre a été un puissant rappel de à quel point la vie et la liberté humaines sont précieuses et fragiles – c’est là le plus important reproche que l’on puisse faire à ceux qui vivraient au service de l’illusion."



  • Par claude (---.---.94.53) 12 mars 2010 15:45
    claude

    bonjour,

    en suisse, la prostitution est reconnue comme une profession libérale avec une structure administrative. cela permet aux personnes qui l’exercent d’avoir « cabinet, salon » pour recevoir leurs clients, une couverture sociale, d’avoir la possibilité de vivre une vive normale en dehors de leurs heures de boulot, et surtout de ne pas tomber aux mains de réseaux et de maqueraux.

    le proxénétisme est sévèrement sanctionné.

    avant tout, c’est l’état qui est le plus grand des proxénète en obligeant les filles à tapiner pour payer leurs amendes pour raccolage, ensuite avec hypocrisie, il les a rejeté dans le zones à risques loin des endroits fréquentés par la population (zones industrielles, parkings...) où elles sont une proies facile pour les prédateurs.

  • Par claude (---.---.94.53) 12 mars 2010 15:20
    claude

    pfffffffffff ! vous en faites des tours et détours autour d’une caricature !!!
     je ne crois pas que cette pseudo-psychananalyse apporte grand chose à la compréhension du dessin.

    la définition et le but d’une caricature, est qu’en 2 ou 3 traits, on ait saisi, grossi et retranscrit les principaux trais de caractères d’une personne, ceci si possible, avec une bonne dose d’humour...

    je crois qu’au travers de cette caricature, MAN, a surtout voulu souligner, le tact, la délicatesse, la légèreté, la grâce avec laquelle louis nicollin s’exprime...

    à propos de clichés et de poncifs :

    « Le paradoxe saute, c’est vrai, à la figure : on n’a pas l’habitude d’entendre une femme, fût-elle dévorée d’embonpoint, rouler ainsi des mécaniques et lancer à la cantonade le cri sexiste familier des primates. »

    en dehors du cercle restreint de vos bouquins, je me demande si vraiment vous avez réellement fréquenté la gente féminine... on appréciera au passage l’allusion au surpoids subordonné au manque d’éducation et de classe des femmes ! cooo !

    je n’ai pas de sympathie particulière pour mr nicollin, néanmoins, c’est un homme qui , s’il est (de vos propres mots) « incapacité intellectuelle du personnage à [se] rendre compte [qu’il] ne pourra être confondu avec une femme : il n’en a ni la grâce physique ni la délicatesse morale. » ;
    cet homme , a travaillé avec acharnement pour développer l’entreprise familiale. effectivement, il est loin d’avoir un langage châtié et classieux mais ce qu’il a réalisé démontre qu’il possède une intelligence aiguisée ainsi qu’une parfaite connaissance du genre humain.

    Votre sortie atrabilaire ne serait-elle pas dûe au fait qu’il ait déclaré « « Mais je vais vous dire une chose les jeunes, ajoutait-il très inspiré, dans la vie il faut d’abord être intelligent. Vous vous en sortirez toujours. L’instruction c’est très important aussi, c’est utile. Mais l’instruction sans intelligence ça ne sert à rien. Je connais des gens bardés de diplômes qui sont cons !  » vous sentiriez-vous visé ? smiley

    encore une chose : l’humour , comme les histoires drôles, ne s’expliquent pas : on peu en saisir la substantifique moelle, le trait d’esprit ... 
    ou pas...

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération