• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Claudec

Claudec

Franc-tireur de la pensée libre
Écologue humaniste dénataliste
Concepteur et fondateur de la Pyramidologie sociale

Tableau de bord

  • Premier article le 02/09/2011
  • Modérateur depuis le 02/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 55 1458 1540
1 mois 0 8 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 211 153 58
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Claudec Claudec 11 mai 18:30

    Accroissement de la richesse pas plus fulgurant que l’augmentation de la population mondiale.


    Plus les êtres humains sont nombreux, plus ils consomment et produisent, ne serait-ce que pour satisfaire leurs besoins, croissant eux-mêmes avec leur nombre. Logique, non ? Bien sur, certains rétorqueront qu’il suffirait que ceux qui consomment le plus consomment moins pour que les choses changent, mais ce n’est pas si simple. Après avoir défini qui consomme trop, ce qui ne sera pas sans poser problème, il suffit d’imaginer de combien leur consommation devrait être réduite (chaque jour davantage) pour faire face à la demande de 280 000 êtres humains supplémentaires venant quotidiennement augmenter la population de la planète (soit environ 100 millions par an).

    C’est cette activité, en croissance continue du seul fait d’une augmentation incessante de la demande, qui enrichie globalement toujours plus la société, depuis qu’elle existe (et ça fait un bail !)

    Or, compte tenu de la structure incontournablement pyramidale de la société (n’en déplaise aux socio-utopistes), plus la société s’enrichit, en même temps que le nombre de ceux qui la composent, plus la pyramide sociale se développe en volume, dans ses trois dimensions.

    Il est dès lors facile de comprendre que l’écart entre le sommet de la pyramide sociale – où logent les riches – et sa base – occupée par les pauvres – ne cesse d’augmenter, entraînant un accroissement incessant des écarts de richesse entre les uns et les autres.

    Pour une illustration de ce propos, suivre ce lien

  • Claudec Claudec 6 mai 20:56

    @C’est Nabum


    Le bien « privé » dont vous nous parlez sera celui qu’aura considéré comme tel la majorité qui aura élu le gagnant, et qui deviendra ainsi commun. Ne vous déplaise.

  • Claudec Claudec 5 mai 19:19

    Le vote blanc (ou nul) peut être : un votre de protestation générale ou de rejet des deux candidats ; la manifestation d’une indécision ; ou encore se vouloir un signe de neutralité. Or la neutralité est une illusion puisque le vote blanc produit immanquablement un effet par défaut, privant d’une voix la candidature pouvant être objectivement considérée comme la plus favorable au bien commun, même si inversement ce même vote blanc manque à son adversaire.

    En l’occurrence, 1 vote blanc = 1 voix pour MLP


  • Claudec Claudec 5 mai 19:17

    Le vote blanc (ou nul) peut être : un votre de protestation générale ou de rejet des deux candidats ; la manifestation d’une indécision ; ou encore se vouloir un signe de neutralité. Or la neutralité est une illusion puisque le vote blanc produit immanquablement un effet par défaut, privant d’une voix la candidature pouvant être objectivement considérée comme la plus favorable au bien commun, même si inversement ce même vote blanc manque à son adversaire.

    En l’occurrence, un vote blanc = Une voix pour MLP


  • Claudec Claudec 2 mai 18:29

    « Pour qui roule Mélenchon ? »

    Pour l’extrémisme, dont la distinction entre gauche et droite n’a aucune raison d’être faite.






Palmarès