• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Claudec

Claudec

Franc-tireur de la pensée libre. – Lanceur d'alertes – Écologue dénataliste – Concepteur et fondateur de la Pyramidologie sociale

Tableau de bord

  • Premier article le 02/09/2011
  • Modérateur depuis le 02/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 55 1351 1540
1 mois 0 44 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 208 150 58
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Claudec Claudec 5 février 07:35

    @HELIOS
    François Fillon a donc raison lorsqu’il dit qu’il existe en France 4 gauches, celle du PS Hollandiste, celle de Macron, celle de Hamon/Mélenchon et celle du FN, et leur « intelligente adaptation », leur progressisme, consiste à tourner en rond avec nostalgie autour du marxisme et autres collectivismes plus ou moins dictatoriaux, qui ont fait partout faillite.

    Si le bonheur de tous se donne les chances d’être la somme des bonheurs de chacun, il ne doit ni ne peut être imposé par les fumeuses « intelligences » autoproclamées dont vous parlez.
    S’agissant du contrôle de l’économie, les capitalistes agissent pragmatiquement par le profit sur échange, contrôlé par les lois du marché, alors que les socialismes préfèrent organiser la spoliation, qu’ils nomment contrôle. À rêve excessif désillusion insupportable. C’est pourquoi l’utopie conduit inévitablement à la révolte.

    (Sans parler de l’escamotage par tous de la cause première de tous nos maux, qu’est la prolifération humaine.)


  • Claudec Claudec 4 février 19:06

    @HELIOS

    Ce qui joue contre le FN : De bouffeur de rouge à ses débuts à plus rouge que rouge aujourd’hui.

    Comme pouvez-vous accorder le moindre crédit à celà ?

  • Claudec Claudec 4 février 18:57

    La base de la pyramide du savoir, là où règne la pauvreté intellectuelle, souvent assortie de vacuité spirituelle, s’étend proportionnellement au nombre de ceux qui la peuplent. Comme pour la pyramide sociale. Et c’est la volonté des égalistaristes qu’il en soit ainsi.

    À ce propos par exemple, le gonflage des notes au baccalauréat – qui n’est pas un nouveauté – représente ce qu’il y a de pire en matière de culture et de promotion des inégalités de toutes sortes, outre le fait qu’il soit l’invention de l’institution se prétendant premier instrument de promotion humaine.

    Comme dans la pyramide sociale, dont les deux tiers sont déjà faits de l’indigence, la base de la pyramide du savoir se peuple ainsi d’ignorants que leur diplôme usurpé, avec la complicité de leurs enseignants, ne suffira pas à protéger et contribuera à les faire grossir les rangs des nécessiteux.


  • Claudec Claudec 4 février 18:53

    Outre la pression de média à la botte d’un pouvoir que la candidature de François Fillon inquiète plus que tout autre, il faut compter avec des faits encore présents dans la mémoire de bien des citoyens. Par exemple le « mur des cons », ou le spectacle d’une garde des sceaux brandissant sans vergogne sous le regard des représentants de la nation (et stupidement sous celui des caméras) la preuve écrite du mensonge qu’elle est en train de proférer. S’il en découle que la sérénité de l’instruction puisse être mise en doute, il est certain que la promptitude et la manière dont elle est menée, associées au tapage auquel elle donne lieu, ne peut qu’exacerber le sentiment de frustration – privatif de la moindre lucidité – soigneusement entretenu à longueur de temps par la gauche et les pires extrémismes.


    Pour s’en tenir aux faits, ne faut-il par tenir compte de celui que TOUS les parlementaires disposent de la même enveloppe – à parité de mandat ? Et que chacun en dispose à sa guise en toute légalité. Que de telles dispositions, en vigueur depuis toujours sans avoir jusqu’ici préoccupé quiconque doivent être changées, tout le monde le sait, mais peu en parlent. Pourtant, s’il y manque une comparaison des emplois qu’en font TOUS ceux qui siègent dans nos assemblées, quelles que soient leurs opinions, l’enquête en cours ne fera que confirmer que son objet, dénoncée et présentée par la presse vertueuse n’a en fait pour objet que d’abattre le projet le plus crédible de la prochaine présidentielle à travers le candidat qui en est porteur.


  • Claudec Claudec 4 février 18:50

    Un insoumis qui vote, sait-il bien ce qu’il veut ? Sauf à admettre qu’en aller voter il fait un pas vers l’ordre et la soumission à cet ordre, d’où qu’il vienne.







Palmarès