• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Claudec

Claudec

Franc-tireur de la pensée libre. – Lanceur d'alertes – Écologue dénataliste – Concepteur et fondateur de la Pyramidologie sociale

Tableau de bord

  • Premier article le 02/09/2011
  • Modérateur depuis le 02/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 55 1400 1540
1 mois 0 43 0
5 jours 0 4 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 208 150 58
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Claudec Claudec 3 mars 21:32

    Si 7 Français sur 10 et à peu près le même pourcentage de la seule droite considèrent que Fillon à tort de se maintenir, cela fait tout de même 30% qui le soutiennent, ouvertement ou implicitement. Pour des raisons bien différentes, François Fillon s’affirme comme un candidat qui fait dorénavant plus peur que Marine Le Pen à l’establishment politico-médiatique, de droite comme de gauche, et ceci doit le conforter dans sa persévérance. De plus en plus nombreux sont ceux qui en ayant assez du système, comprennent le sens profondément révolutionnaire de son combat – pour lequel il est cloué au pilori. Parce que c’est tout simplement affaire de priorité, ils le rejoindront, remettant à un moment plus opportun l’éclaircissement d’une situation personnelle d’une banalité précisément due au système actuel.


  • Claudec Claudec 3 mars 21:32

    Si 7 Français sur 10 et à peu près le même pourcentage de la seule droite considèrent que Fillon à tort de se maintenir, cela fait tout de même 30% qui le soutiennent, ouvertement ou implicitement. Pour des raisons bien différentes, François Fillon s’affirme comme un candidat qui fait dorénavant plus peur que Marine Le Pen à l’establishment politico-médiatique, de droite comme de gauche, et ceci doit le conforter dans sa persévérance. De plus en plus nombreux sont ceux qui en ayant assez du système, comprennent le sens profondément révolutionnaire de son combat – pour lequel il est cloué au pilori. Parce que c’est tout simplement affaire de priorité, ils le rejoindront, remettant à un moment plus opportun l’éclaircissement d’une situation personnelle d’une banalité précisément due au système actuel.


  • Claudec Claudec 3 mars 21:31

    Si 7 Français sur 10 et à peu près le même pourcentage de la seule droite considèrent que Fillon à tort de se maintenir, cela fait tout de même 30% qui le soutiennent, ouvertement ou implicitement. Pour des raisons bien différentes, François Fillon s’affirme comme un candidat qui fait dorénavant plus peur que Marine Le Pen à l’establishment politico-médiatique, de droite comme de gauche, et ceci doit le conforter dans sa persévérance. De plus en plus nombreux sont ceux qui en ayant assez du système, comprennent le sens profondément révolutionnaire de son combat – pour lequel il est cloué au pilori. Parce que c’est tout simplement affaire de priorité, ils le rejoindront, remettant à un moment plus opportun l’éclaircissement d’une situation personnelle d’une banalité précisément due au système actuel.


  • Claudec Claudec 3 mars 21:30

    Si 7 Français sur 10 et à peu près le même pourcentage de la seule droite considèrent que Fillon à tort de se maintenir, cela fait tout de même 30% qui le soutiennent, ouvertement ou implicitement. Pour des raisons bien différentes, François Fillon s’affirme comme un candidat qui fait dorénavant plus peur que Marine Le Pen à l’establishment politico-médiatique, de droite comme de gauche, et ceci doit le conforter dans sa persévérance. De plus en plus nombreux sont ceux qui en ayant assez du système, comprennent le sens profondément révolutionnaire de son combat – pour lequel il est cloué au pilori. Parce que c’est tout simplement affaire de priorité, ils le rejoindront, remettant à un moment plus opportun l’éclaircissement d’une situation personnelle d’une banalité précisément due au système actuel.


  • Claudec Claudec 3 mars 13:43

    @ddacoudre
    Renseignez-vous ! Vous semblez ignorer la mesure dans laquelle la presse est favorable à la gauche (certains vont jusqu’à parler de 80%), les raisons de cet attachement, à l’opposé de ce qui a donné naissance à un sarkozisme virulent devenu chronique, remplacé depuis peu, pour les mêmes raisons, par la Fillonphobie. Le tout dans une ambiance qui donne des vapeurs à la démocratie.


    Mais revenons à Fillon. Pour qui se souvient des conditions dans lesquelles Sarkozy a été élu en 2007, le dégonflage généralisé auquel nous assistons dans les rangs de son ex Premier a décidément quelque chose de trouble. Quoi qu’il en soit et d’où que viennent les coups, si 7 Français sur 10 et à peu près le même pourcentage de la seule droite considèrent que Fillon à tort de se maintenir, cela fait tout de même 30% qui le soutiennent, ouvertement ou implicitement. Peut-être parce qu’il se révèle comme un trublion inattendu, qui fait peur à l’establishment politico-médiatique, de droite comme de gauche.
    Il doit donc persévérer. De plus en plus nombreux sont ceux qui en ayant mare du système, comprennent le sens révolutionnaire de son combat – pour lequel il est cloué au pilori – et le rejoindront, remettant au moment opportun l’éclaircissement de sa situation face à la justice ; situation au demeurant d’une banalité précisément due au système actuel.






Palmarès