• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Clavdio

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 117 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Clavdio 27 septembre 2012 08:55

    Merci à vous , indépendamment du coté coeur je recadre cette histoire sur ses bases, bien sur ces gens ont été harkis mais ils ont été payés en temps réel, certains (ceux qui l’ont demandé) on vu leurs services reconnus et ont perçu leur retraite en conséquence et le moment venu. Les autres ont toucher le pécule pour solde de tout compte sur place, se l’on fait voler est-ce notre faute ?

    Les premiers ont opté pour la France et s’y sont intégrés, pas pire et pas mieux que nous, les autres ont choisit le pognon et leur nouvelle patrie sans y rester, soit menacés et chassés, soit ont migré vers le pays qu’ils n’avaient pas choisis, est-ce de notre faute ?....
    Leur présence en France n’est que de leur fait et ils savent eux qu’ils n’ont aucun droit, ce sont leurs enfants qui demandent pour eux.
    Au lieu de supprimer certains cours d’histoire à l’école, on devrait faire en faire sur celle-ci ....


  • Clavdio 26 septembre 2012 19:31
    Désolé, le sort des harkis a été réglé par eux même à la suite des accords d’Evian avec ces 3 options :
    - Sans indemnité vous basculez du régime Français à celui d’Algérien ou vous y serez intégrés dans l’administration nouvelle avec tous vos avantages reconnus par le nouvel état.
    - Vous quittez l’armée ou l’administration 2 cas se posent à vous :
    a) - Vous voulez garder votre poste, vous serez alors mutés et rapatriés sur la France ou vous y serez naturalisés.
    b) - Vous désirez rester dans votre pays, vous toucherez un pécule correspondant à votre grade, au temps passé etc...
    Cet accord a été signé par les deux parties et respecté par une seule « La France ».
    Les fourbes du FLN se sont empressés d’abord de voler les pécules(non négligeables) et ensuite d’assassiner les porteurs appelés pour l’occasion « traitres » alors qu’ils avaient donner leur accord et que ces gens avaient cru en leur parole. Puis progressivement, l’épuration s’est faite en virant d’abord les personnels administratifs en les rouant de coups.
    Connaissez vous le sort des harkettes ?
    Personne n’en parle et pourtant 1 ou 2 bataillons de femmes qu’on appelait les harkettes ont bien existé. Aux accords d’Evian, toutes mariées elles décidèrent pour ce motif de rester au pays et prirent donc l’option du « pécule ».
    Contrat rempli par la France qui a procédé aux versements adéquats.
    Du coté Algérien la haine est arrivée aussitôt, accompagnée de débordement inimaginables, ces pauvres filles ont été détroussées de ce pécules puis battues, éventrées et égorgées en public, elles, mais aussi leurs maris et leurs enfants, et ce en plein jour et en pleine rue.
    Maintenant on accuse la France ? On parle de génocide collectif ?
    Si vous n’avez pas de mémoire au moins intéressez vous à l’histoire, les faits y sont gravés à jamais et non falsifiés.
    Qu’est il arrivé ?
    Le contrat a été rempli, les harkis et le personnel administratif ayant opter pour la métropole sont rentrés en France y ont été assimilés et logés, j’en connais beaucoup. Ils ont pour leur travail perçu chaque mois sur place, leur salaire et perçoivent donc maintenant leur retraite comme tout un chacun. Ceux là ne demandent d’ailleurs rien.
    Les autres, devant l’état meurtrier ambiant, certains de ceux encore vivants se sont adressés à la France pour rentrer, là rien n’avait été prévu puisqu’ils avaient opter pour l’Algérie et avaient déjà touchés rappelons le, leurs indemnités de séparation(Ils désiraient être Algériens). Que faire dans un pays qui n’a plus sa raison alors qu’on est considéré par celui-ci comme une sale puissance coloniale et que d’autres accords nous lient ?
    Devant cet afflux, officiellement c’était le refus d’embarquer les gens qui se présentaient aux bateaux. Mais, des ordres ont quand même été donnés pour faire montre de laxisme, certes au compte goutte en évitant l’incident diplomatique, mais un peu quand même car la police Algérienne, maîtresse dans son pays, refoulait tout le monde et montait la garde 24/24.
    Toutefois des militaires reconnaissants et voyant leurs camarades dans le désarroi le plus complet, sachant ce qui arrivait, ont désobéi en les rapatriant cachés dans des malles, planqués dans les matériels, camions etc... Il en est quand même rentré une quantité suffisante, eux et des Algériens quittant avec leur famille ces lieux de guerre et passant clandestinement les frontières.
    De cet arrivage les autorités ont été dépassées par les événements et ont du parer au plus pressé, dire maintenant qu’ils ont été parqués sans eau etc... C’est ne pas avoir vécu cette époque ou bon nombre de Français vivaient eux aussi dans des baraquements précaires fait de planches, appelés provisoires, beaucoup même sans eau. Dans certains coins de la Normandie par exemple, l’eau courante n’arrivera que 10 ans plus tard, alors que eux, une situation incompréhensible maintenant, avait le robinet avec l’eau courante. Dire qu’ils faisaient des envieux serait certainement déplacer, mais cela à quand même élever des observations, pourquoi eux et pas nous ? Une situation qui ne satisfaisait personne, y compris les autorités qui se retrouvaient avec des milliers de personne à nourrir, loger et soigner. D’où ces constructions à la hâte etc... S’il y a beaucoup à redire je trouve que ces enfants qui réclament des droits pour leurs parents exagèrent quelque peu. Mes frères qui ont fait 27 mois là-bas, rappelés dans l’armée comme beaucoup à cette époque de troubles, eux ne touchent rien d’autres que ces 27 mois seulement validés au titre le l’armée et qui ne donne aucun supplément de retraite, seulement sur la durée pour avoir pu partir à 60 ans.
    Il ne faut pas changer l’histoire, celle que je viens d’évoquer se trouve être la réalité. Il serait grand temps que les associations ne soient pas où intéressées où aveuglées par des enfants qui aimeraient surtout, bien sucer la mère patrie.




  • Clavdio 26 juin 2012 10:44

    Dans ce cas, où sont les valeurs du sport ?



  • Clavdio 26 juin 2012 09:14

    A Omar 33

    A priori sa prière n’a pas été entendue, de deux choses l’une, ou il n’y a personne la haut, ou bien encore les dieux leurs donnent une leçon. Dans ce cas le grand garçon que vous êtes en tirera certainement la conclusion.

    Pasteur, victor Hugo ont traversés les siècles, Zidane restera un emblème du foot, eux ? Je pense qu’ils ne sont connus que de leur banquier et des p.... qu’ils arrosent ainsi que de tous les fourbes et co...... que la terre porte.

    Pour l’autre partie du message j’aurai bien aimé voir apparaître votre nom en clair.

    Signé

    Claude SAINT ETIENNE

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès