• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cloclo54

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • cloclo54 24 août 2014 19:27

    Ce n’est pas que quelque chose manque à la loi Léonetti, c’est qu’il faut la remplacer par une autre !
    une loi qui légalise l’euthanasie et le suicide assisté (les deux) c’est à dire la même loi que celle qui est en vigueur dans les pays du Benelux, Belgique en tête.
    Une loi qui nous permettra, à nous, patients de décider de notre fin de vie comme nous la souhaitons et non pas comme le corps médical (et les groupes religieux) veulent nous l’imposer !
    Les directives anticipées n’auront de sens que quand cette loi sera votée parce qu’alors, les malades pourront décider réellement de ce que sera leur fin de vie, avec le panel complet du choix. Les médecins pourront alors les aider sans avoir à risquer de se retrouver devant une cours d’Assises comme c’est le cas pour le Dr Bonnemaison.
    En attendant, cette loi Léonetti n’oblige pas les médecins à respecter les directives anticipées et confère aux seuls médecins la décision finale, avec ou sans l’accord de la famille d’ailleurs !
    quand à la sédation terminale préconisée, ce n’est ni plus, ni moins qu’une euthanasie dite passive puisque l’intention en arrêtant l’alimentation et l’hydratation est bel et bien de faire mourir le malade. Donc pas si passive que cela. Euthanasie différée de quelques jours, au pire quelques semaines, serait plus juste !


  • cloclo54 23 août 2014 21:35

    Tout à fait d’accord avec cet article. La loi Léonetti a été décrite comme une avancée mais en y regardant de plus près, la réalité est tout autre. Les médecins qui, avant cette loi, aidaient leurs patients à mourir rapidement, n’osent plus le faire parce qu’ils ont peur d’être dénoncés par un membre de la famille ou par un voisin qui serait opposé à cette aide ou par un voisin et ils ont peur de se retrouver dans la même situation que le Dr Nicolas Bonnemaison qui s’est retrouvé devant la cours d’Assises suite à la dénonciation des membres de son personnel.

    L’hypocrisie de cette loi l’est à plusieurs titres. D’abord, bien qu’elle confirme l’interdiction de l’euthanasie, quand on arrête d’alimenter et d’hydrater un malade, on sait tous très bien qu’il va finir par mourir donc l’intention étant bien de le faire mourir (cas V. Lambert) on, parle bien d’une euthanasie « passive » mais, à bien y regarder, pas si « passive » que ça d’ailleurs puisque les gestes sont actifs par omission ! On veut nous endormir avec ces explications mais ça ne marche pas !

    Les membres du gouvernement sont piégés par les lobbies forts, riches et puissants qui ne veulent pas de cette loi de liberté. Les longues agonies rapportent gros à ceux qui gravitent autour d’elles : laboratoires, maison de retraite pour ne citer qu’eux. Et puis, s’ajoutent à cela les lobbies religieux. Le « tu ne tueras point » qu’on nous brandit comme une vérité, sans même chercher à comprendre que l’aide à mourir que l’on apporte à quelqu’un qui la demande peut être traduite par un acte de charité chrétienne.
    F. Hollande s’est piégé avec la loi sur le mariage pour tous qui ne concerne qu’une petite majorité de personnes. Il ne veut pas risquer de se retrouver avec des manifestations anti-euthanasie dans les rues. Il faut dire que les anti-euthanasies font beaucoup plus de bruit que ceux qui réclament cette loi de liberté.

    Quant à Manuel Valls, après avoir déposé une loi réclamant un droit à une mort douce et rapide, donc à légaliser l’euthanasie en 2009 quand il était dans l’opposition, on ne l’entend plus rien dire à ce sujet.

    Normal, il est devenu le N° 2 du gouvernement Hollande !

    La gauche au pouvoir avait tous les atouts en main pour faire voter cette loi. Elle n’a pas eu le courage d’aller au bout des promesses faites, c’est dommage et bien regrettable !
    Espérons quand même un sursaut de lucidité pour qu’enfin, les malades puissent partir comme ils le souhaitent dans notre pays sans avoir à s’exiler dans un pays voisin... pour les plus fortunés !


  • cloclo54 26 août 2011 12:56

    « Qu’est-il donc passé par votre tête » à vous quand vous écrivez un article comme celui-ci ?
    Le plus inquiétant pour moi, c’est de voir l’aveuglement de gens comme vous devant la réalité de ce qui se passe en France actuellement, parce que vous n’êtes pas sans savoir, enfin je l’espère, que des « euthanasies clandestines » ont leur tous les jours dans tous les hôpitaux de France et cela, dans l’indifférenc générale.
    Je vous explique : Le médecin reste souverain en matière de décision de soins et quand il décide de tel ou tel acte, il n’a, de par la loi française, pas d’explications à donner tant qu’il administre à ses patients des médicaments dont il sait qu’ils vont faire mourir le malade, mais, GRANDE HYPOCRISIE « A LA FRANCAISE », si par malheur, il administre les mêmes médicaments AVEC L’INTENTION de onner la mort, alors là, cela devient un crime ! Quelle subtilité de langage dont je pense que la personne décédée n’a cure ! pour elle, le résultat est bien le même mais on a préservé la bonne conscience du médecin !
    En parlant de bonne conscience, nous, les personnes qui réclamons une loisur l’euthanasie, nous enlèverons toute mauvaise conscience au corps médical puisque nous voulons décider NOUS-MEMES de ce que sera notre mort.
    Comme vous le voyez, nous ne l’occultons pas, bien au contraire, nous y avons réfléchi en temps et en heure et si cette volonté était incluse dans la carte vitale, comme la technique le permet, il n’y aurait plus AUCUN cas de conscience pour le médecin.
    Nous allons même plus loin puisque nous reconnaissons le droit au médecin tout comme pur une IVG, de ne pas vouloir pratiquer cet acte mais lui demandons de nous adresser à l’un de ses confrères qui ne partage pas son opinion. ça me semble être un bon compromis non ?
    Les actes du Dr Bonnemaison ont soulevé un soutien indéfectible cimme vous dites, d’une grande majorité de Français tout comme le provuent les sondages, les Françaisi SONT FAVORABLES à 94 % à la légalisation de l’euthanasie et pas non pas « un sur deux » comme cela a été annoncé dans Sud-ouest et le Figaro (erreur vraie ou erreur volontaire ???) ça ne vous interpelle pas quelque part ?
    Où avez-vous lu ou vu que les militants pour l’euthanasie se cachaient ? C’est tout le contraire parce que, dès que nous le pouvons et dès qu’on nous en donne l’occasion, comme les « occasions » (très vilain mot dans ce cas !) qui se présentent avec ce que vous et d’autres qualifient dédaigneusement de « faits divers » nous clamons haut et fort, dans tous les médias, que l’hypocrisie qui règne sur ce sujet doit ête dénoncée et combattue !
    Les « morts ratées » comme vous les qualifiez (et elles sont nombreuses !) si vous, elles vous laissent indéfférentes, ce n’est certainement pas le cas de la majorité des Françasi, leur réaction actuelle dans « l’affaire Bonnemaison » en est une belle preuve, ne vous en déplaise !
    Mon remord et ma culpabilité seraient de ne pas avoir un peu de charité (et je ne parle pas de charité chrétienne) mais de charité tout court envers mon prochain, membre de ma famille ou pas d’ailleurs, et d’amour si je ne l’aidais pas à mourir, à SA demande, dans SA dignité et sans toutes les souffrances inutiles d’une fin de vie difficile.
    Pensez-vous avoir un pouvoir tel que vous paroles, vos caresses, votre regard et votre pardofn (? ??) à ce momentèlà pourraient apaiser et faire renoncer un mourant à partir plus vite ? Est-ce par hasard, vous ne surestimeriez pas « un peu » votre pouvoir ??? En fait, vous parlez beaucoup de vous...
    N’avez-vous pas l’impression d’avoir un disocurs « un peu » ridicule quand vous parlez des 40000 personnes qui auraient dû se relayer au chevet de Vincent Humbert pour le faire changer d’avis ? Je confirme : vous vous suréstimez beaucoup ! Ce garçon et sa maman n’avaient que faire de votre avis. Ils étaient tous les deux bien déterminés à faire ce qu’ils ont fait et les critiquer aussi bassement révèle votre véritable nature !
    Vous n’avez rien compris ! Marie Humbert s’est battue après le décès de son fils et se bat encore aujourd’hui pour que d’autres mamans n’aient plus jamais à faire ce qu’elle a été OBLIGEE de faire pour répondre à la demande de son fils ! Elle voulait un procès qui aurait porté ce débat sur la place publique, mais « ON » a fait en sorte de lui octroyer un non-lieu ainsi « ON » classait l’affaire sans tambour ni trompette !
    Puisqu’on en est à parler vrai : Avez-vous des enfants ? Si oui, mettez-vous quelques minutes seulement dans la peau de l’un, puis de l’aytre et si vous ne changez pas d’avis, si vous n’avez pas un peu de compréhension et de compassion pour l’un et l’autre, vous avez un gros problème, et malheureusement, je ne peux rien pour vous...
    Je pense que vous devez être une personne très croyante qui pense que « Dieu a donné la vie et Dieu seul peut la reprendre » Désolée mais cet argument ne marche pas à tous les coups et pas pour tout le monde ! « Esprit faible » dites-vous en parlant de nous ! « esprit endoctriné » vous répondrais-je !
    Le bouquet final, c’est quand vous parlez du Dr Bonnemaison comme le « moins salaud » d’entre nous. J’ai envie de vous répondr « A salaud, salaud et demi » mais moi, je reste polie alors essayez donc d’en faire autant dans vos prochains étâts d’âme écrits !
    Mourez comme vous le souhaitez, pendant longtemps, très longtemps même si cela peut vous faire plaisir, je n’y vois auncun inconvénient, mais vous ne m’obligerez pas, ni moi, ni 94 % de Français, à suive votre choix !
    Pour info, allez donc faire un tour à cette adresse et vous verrez si les idées decette personne ne valent pas largement les vôtres !
     

    http://www.charentelibre.fr/2011/08/26/comment-j-ai-prepare-ma-mort,1051646.php
    Ma réponse est longue mais votre article l’était aussi. Elelle reprend point par point vos arguments pour mieux y répondre







Palmarès