• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cocobe

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • cocobe 14 décembre 2008 20:06

    Bayrou envoyé au tapis par Cope,

    Tel est le titre de votre article. Sur la forme, les apprences vous donnent raison, Jean François COPE assène les vérités et les chiffres et les faits sans réfléchir, rappelant qu’il est un "fort en thème" et un pur produit de la technostructure comme le furent avant lui Valéry Giscard d’Estaing, Alain JUPPE ou Jacques ATTALI, et pourtant la France s’en porte-t-elle mieux pour autant ?

    Face à cette déferlante verbale, François BAYROU, bègue qui a vaincu son handicap, ne joue pas dans la même division, il semble empêtré dans ses réponses et incapable de répondre aux remarques assassines de son contradicteur. Mais revenons au fond, lorsqu’ils ont parlé de France Télévision, Monsieur COPE a reconnu qu’il était contre le processus de nomination de son Président par le Chef de l’Etat et il a poutant accepté et défendu la mesure , sur le travail du dimanche il était contre et finalement s’est rangé à l’avis élyséen.
    Il n’a pas échappé aux Français qui, comme moi, ont regardé cette émission, que cette apparente sûreté du propos cache en fait une grande fragilité des députés de la majorité qui préfèrent courber l’échine que de provoquer la colère du Président, même s’il faut pour cela voter des lois contraires à leurs convictions dont il sera difficile d’expliquer le bien-fondé devant leurs électeurs.

    C’est cela qu’a montré ce face à face, un colosse aux pieds d’argile qui parle haut et fort, mais plie devant la volonté du Chef et del’autre côté un moins fort, 3 députés c’est peu, qui ne prend ses ordres de personne d’autre que ses électeurs pour défendre un modèle de société plus juste, plus humaine et moins tourné vers l’argent "décomplexé".
    Sans compter que si Monsieur COPE devenait trop brillant et trop voyant, il jetterait sur le Président actuel une ombre insupportable à ce dernier et se retrouverait vite au tapis pour longtemps.



  • cocobe 26 juillet 2008 14:29

    Dommage que Philippe VAL ait la "mémoire courte" comme dirait Pétain ... de lui , car il appartient à une génération qui écrivait sur les murs de la Sorbonne : "Il est interdit d’interdire".( sur la tête de ma mère, la vérité si je mens !)

    L’article de Siné apporte un peu de fraicheur au sein du politiquement correct, mais comme le chante Guy Béart : "Il a dit la vérité, il doit être exécuté". A Monsieur ASKOLOVITCH, rappelons cette belle formule : "Si les cons volaient , tu serais chef d’escadrille", à moins que ce ne soit son ambition.
    Ainsi FONT, FONT trois petits tours et s’en vont Philippe et et Claude ....donner des gages au Prince qui n’en demandait pas tant, c’est beau l’autocensure et ça rassure le bourgeois qui , comme chacun sait, "Plus il devient vieux...."







Palmarès



Agoravox.tv