• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Collin Jean-Marie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 3 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Israël à lors de son intervention militaire au Liban (été 2006), multiplié les bombardements de BASM principalement lors des trois derniers jours du conflit. Selon Human Right Watch (HRW) ce sont près de 4 millions de BASM qui ont été dispersées dans la nature....


  • Je suis désolé de vous contredire, mais non Taiwan ne dispose pas d’armements nucléaires.

    En réalité, Taiwan a tenté dans les années 70 de se doter d’armes nucléaires en réalisant différentes recherches et à partir de ses réacteurs plutonigènes. Mais pour de multiples raisons (pressions américaines, manque de matière fissiles...), Taiwan a renoncé à l’acquisition de cet armement au début des années 80.

    Quand à votre remarque sur Israël : « On dit aussi qu’Israël a les mêmes armes, mais il est de bon ton de ne pas en parler », là je vous suis. Effectivement, les médias communiquent peu sur l’état de l’armement israélien. De plus, Israël n’a jamais admis disposer d’un arsenal nucléaire. Une posture qui fait intégralement partie de sa politique de dissuasion. L’arsenal israélien serait composé de près de 200 ogives nucléaires qui se répartissent entre ses trois composantes(terre, air et sous-marine)

    Enfin pour infos, actuellement 9 puissances nucléaires officielles ou non sont dénombrées dans le monde : États-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni, Israël, Inde, Pakistan et la Corée du nord.


  • Article intéressant, mais malheureusement les médias ne font une nouvelle fois que rebondir sur une actualité. En effet cela fait déjà de nombreuses années que les forces de police françaises sont équipées d’armes non léthales. Ainsi ce ne sont pas moins de 5 000 flashballs (fabriqué par Verney Carron) qui équipent certaines unités de police (principalement les BAC).

    Je corrobore votre affirmation sur le fait que l’utilisation de cette arme dédramatise l’acte de tirer. Ces armes non léthales ont introduit un changement de doctrine au Ministère de l’Intérieur. Auparavant, la police tirait en l’air avec des fusils à grenade (45 degrés). Aujourd’hui, avec ces armes qualifiées aussi de non vulnérante, la police vise directement ses agresseurs, pour les impressionner, mais avec la possibilité de les blesser...

    Selon les conditions d’utilisation, le risque de blessures graves, voire mortelles, n’est pas à exclure.L’utilisation à une courte distance ou encore le remplacement de la balle en caoutchouc par une balle plus dure (type balle de golf) pourrait fort bien transformer cette arme “non vulnérante” en une arme fatale. Enfin dernier élément troublant, le flashball utilisé par la police nationale est classé en quatrième catégorie ce qui suppose l’obtention d’un permis de tir et une validation auprès des forces de Gendarmerie. Or, le grand public peut très librement aller ce procurer un flashball auprès d’un armurier sur une simple déclaration et en toute légalité. La raison en est simple : cette version grand public est classé en septième catégorie en raison d’une forme dite moins agressive (forme de canon différente) mais dispose d’une puissance de tir égale aux flashballs des policiers. On peut donc s’interroger sur la vente d’une arme qui, selon l’utilisateur (policier ou citoyen), est soumise à une législation différente, pour une capacité de feu identique. Qu’en sera t-il exactement pour les Taser...







Palmarès