• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cordier

Historien et géographe de formation je travaille dans l’enseignement.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • cordier 28 août 2009 15:35

    LE NOMBRE DES SOTS EST INFINI (Ecclesiaste)

    JC t’auras pas de réponses de ces gens là. Quand on prends pour pseudo Voldemort d’Harry Potter et qu’on se représente avec la photo du joker de Batman et quon croit se battre contre le Mossad et la CIA en écrivant des conneries on est forcément pas des lumières.... 
    Cet article a été sorti par un tabloïd entre un sur Brad Pitt et l’autre sur la sorcellerie, ce genre de journal s’adresse à des sots. Il a donc beaucoup de clients.
    Raisonnons à l’absurde pour contrer une absurdité. Juste trois questions :
    - Pourquoi Israël manque de donneurs d’organes s’ils butent des Palestiniens pour en avoir ?
    - Pourquoi le journal suedois ne produit pas de preuves s’il en a ?
    - Comment prendre des organes sur un mec qui s’est pris deux balles dans le corps dont un dans le coeur ?



  • cordier 25 août 2009 21:10

    Excusez moi Léon, mais lorsqu’une personne meurt dans un hôpital israélien, la procédure standard veut que l’hôpital demande à la famille l’autorisation de prélever ses organes pour les transférer (j’ajoute que 18% de la population israélienne est arabe et que plus de la moitié des patients de l’hôpital Haddassah ; le plus grand de Jérusalem sont arabes soit israéliens soit palestiniens). Dans une réaction une personne d’ailleurs faisait état d’un enfant palestinien mort dans un hôpital israélien dont les parents ont autorisé le transfert d’organe ce qui a permis de sauver un jeune juif israélien. De plus environ 20% des employés et des médecins des hôpitaux israéliens sont arabes. L’idée comme quoi les hôpitaux israéliens passent commande d’organes palestiniens à l’armée qui bute alors des lanceurs de pierre est franchement irréalliste, je veux dire que si ça se passait vraiment ça se saurait et avec des preuves plus manifestes que des on dit, une photo montrant une cicatrice et une famille sure de rien (même pas sure qu’il ait été emmené alors que vivant et pas sure que ses organes aient été enlevés).... Enfin laisser entendre qu’il s’agit d’un trafic international liée aux USA est totalement idiote, je vois mal l’aviation militaire israélienne envoyé des blessés palestiniens se faire achever aux USA pour transferer leurs organes à de riches malades américains passant par l’intermédiaire crapuleux du Rosenblum et des médecins américains qui n’ont d’ailleurs été arrêtés que pour avoir payé des pauvres types pour donner leurs reins... Bref lier les deux affaires est franchement très bizarre pour dire le moins de la part du journaliste suedois. En ce qui concerne Bilal Ghanem une remarque, Pourquoi l’armée israélienne lui a tiré dans la poitrine si elle voulait lui prendre ses organes ?????? Ne suffisait-il pas de lui tirer dans les jambes ??? bref il n’y que des hypothèses et des rumeurs provenant toutes du même côté dans cet article. Même l’éditeur suedois du tabloid dit qu’il n’a aucune preuve de ce qu’avance son journaliste. Personnellement je pense que lorsque l’on fait des accusations aussi graves soit on a des preuves en béton soit on ferme sa gueule. Quand au tabloid suedois et au « journaliste » ils appartiennent à la mouvance altermondialiste dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle est souvent hystérique concernant Israël et très indulgente concernant d’autres personnes...



  • cordier 25 août 2009 14:29

    Il faut quand même être sérieux. Une transplantation d’organes à un autre est extrêmement complexe et se fait la plupart du temps d’un donneur vivant à un receveur vivant. Les transplantations d’organes peuvent aussi se faire d’une personne qui vient de mourir à condition qu’elle soit sous support médical, connecté à des appareils et en urgence absolue (c’est le cas d’un blessé qui décéde à l’hôpital). Il est impossible de prélever des organes pour les utiliser à des transplantations à un type mort depuis plusieurs heures dans la rue pour une raison simple ses organes ont cessé de fonctionner et sont inutilisables. Je ne parle même pas du fait que ce type d’après même le journaliste suédois s’est pris une série de balles en plein coeur et que donc les organes devaient pas être en super état... Soyons clair l’article de ce journaliste est un tissu de conneries... Quand à globereporter je le met au défi de trouver un médecin capable de dire que le contraire... Vous faites du « journalisme » jaune, tendancieux et malhonnête... Il y a suffisament de choses à critiquer en Israël pour ne pas faire ce genre d’article qui décrébilise totalement la cause palestinienne chez les gens qui un minimum de sens critique... Quand aux autres... que dire !!!!! Reveillez vous et commencez par réflechir par vous même...



  • cordier 25 août 2009 12:18

    Les allégations de ce tabloïd suedois comme quoi les soldats israéliens abattent des fugitifs palestiniens pour voler leurs organes internes ne peuvent être que mensongères. Le journal israélien JPOST a publié aujourd’hui une interview d’un docteur palestinien appelé Mazen Arafeh le directeur de l’hôpital palestinien Al Ahli d’Hébron. Il y confirme ce que tout chirurgien sait et peut dire « les organes d’un mort ne peuvent être utilisé pour faire des transplantations pour des vivants. Pour qu’un transfert soit efficace il faut que la personne cliniquement morte soit décédé à l’hôpital et ait été relié à un système de support ». Le journal suedois affirme lui que Bilal Ghanem a été tué de trois balles dans le corps et que son cadavre a été évacué qu’au bout de plusieurs heures. Il est impossible que ses organes ait pu être transplantés car ils sont intransplantables, il est matériellement impossible de les transplanter. J’ai des parents médecins, renseignez vous ils vous confirmeront ce que je dis. Personnellement je suis plutôt favorable à la création d’un état palestinien mais ce truc c’est un énorme canular !!!!!



  • cordier 29 octobre 2008 22:18

    Bonjour !

    Votre pensée est caricaturale. il est faux de dire qu’un homme politique est élu pour son physique. Je ne pense pas que Sarkozy a été élu parce qu’il est plus beau que Ségolène Royal.
    Vous avez de drôles d’idées sur les milieux populaires qui sont beaucoup moins idiots que ne le pense la majorité des bourgeois du centre de Paris de la banlieue ouest ou de nos villes de province.
    Rocard par exemple est souvent très alambiqué et incompréhensible dans ses explications. Je pense que c’est une preuve d’intelligence de ne pas voter pour quelq’un qu’on ne comprend pas
    Je doute que la propagande de guerre entre 1914 et 1918 ait été d’une très grande efficacité. Les gens n’étaient pas dupes (notamment les militaires rentrant du front)
    En parlant de citique, déjà Aristote disait qu’il fallait se méfier des "lieux communs". Dire que le peuple est idiot est un "lieu commun" ainsi que dire que Rocard est "compétent" ou que "l’éducation nationale est un désastre" ou encore "les médias nous manipulent".
    Cependant, je suis d’accord avec vous Mr Villach sur le constat sur l’école. Non pas parce que je l’entends dire couramment (c’est un lieu commun) mais parce que je le vois tous les jours. Je pense aussi que Rocard a bien négocié les accords de paix en Nouvelle Calédonie. Un "lieu commun" peut dire des choses vraies.
    Apprendre aux élèves à critiquer ! Critiquer juste demande de maîtriser beaucoup de choses. D’abord des connaissances (je suis incapable de critiquer la théorie du chaos structuraliste parce que je n’y connais rien),. Ensuite la grammaire. Puis le vocabulaire (le fameux "je vous ai compris’ du général...). Enfin, la dialectique, la rhétorique, la logique, l’histoire et ses sciences annexes, la psychologie, la science politique, la communication, l’économie... Bref il y a fort à parier qu’apprendre la critique à des lycéens risque de transformer une classe en café du commerce et un professeur en maître à penser politique, en gourou quoi ! Personnellement je serai incapable de critiquer de manière pertinente un arrêt un peu complexe de la cour de cassation, je n’ai pas les connaissances de l’affaire, la culture juridique, la maîtrise du vocabulaire technique etc. necessaire pour le faire intelligemment.
    Je pense, Mr Villach que vous devriez enseigner aux élèves ce qu’on attends d’un prof de français, la maitrise de la grammaire, du vocabulaire, l’argumentation et savoir exprimer ce qu’on ressent. C’est déjà pas mal !!! Les obliger à critiquer sans leur donner les moyens d’avoir une critique intelligente est faire passer la charrue avant les boeufs.







Palmarès