• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Cremone

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Cremone 2 janvier 2009 02:53

    Effectivement, S.Royal semble être la seule candidate susceptible de battre N.Sarkosy en 2012 et il le sait.

    Raison pour laquelle, il le redoute terriblement, ce qui le conduit à user de subterfuges non flagrants pour les non observateurs afin de tenter de l’isoler pour mieux la vulnérabiliser par une éventuelle mise à distance.

    Ce qui explique le fait que certains membres du gouvernement aient confié à plusieurs reprises leur souhait que M.Aubry devienne la 1ère secrétaire du parti, car dans le cas contraire, cela aurait génèré d’énormes "prises de tête" supplémentaires auxquelles N.S auraient été confrontées.

    Mieux vaut-il la tenir à distance et tenter de la séduire, si on en croit l’intervention récente et très flatteuse la concernant de D.P, porte-parole de l’U.M.P, faute de ne pas être paradoxalement reconnue par le porte-parole de son propre parti !!! 

    Pourquoi pas, cela n’a pas du toutefois plaire à ses détracteurs qui s’acharnent avec une violence excessive pour la déstabiliser !!

    Ce qui n’empêche pas malgré tout S.Royal de rebondir et d’utiliser à son tour des stratagèmes afin de tenter de déconcerter N.S, sachant que son point faible demeure en l’impulsivité parfois non controlée.

    C’est le propre de la politique, voire même la relation humaine dans sa complexité !

    Il est évident que la singularité, le dynamisme, la combativité mais aussi la défense de ses positions morales et éthiques ainsi que la remarquable capacité "de résilience" qui caractérisent S.R., n’en déplaise à ses détracteurs, dérangent terriblement l’adversité et favorisent par opposition la multiplicité du nombre de partisans en sa faveur !

    Je conçois parfaitement que l’on puisse ne pas l’apprécier, mais quant à la traiter de "débile" et d’autres invectives, cela n’est plus dans la limite de l’admissible ni du tolérable !!!

    Comment peut-on s’octroyer le droit de proférer des insultes à son égard , précisément parcequ’elle véhicule la différence, la singularité et la volonté farouche de braver le conformisme ?

    Comment peut-on en agissant de la sorte intégrer et mettre en place la notion de respect de l’autre ??

    Ne pensez-vous pas que le respect soit fondamental dans la dimension de l’échange si on veut tenter de communiquer qualitativement !!!

    L’absence dudit respect de l’autre ne relève t-elle pas d’une médiocrité renforcée, à défaut d’une argumentation constructive et pertinente ?

    Bien au contraire, cela produit le phénomène inverse car Il est à noter que la maîtrise et la prise de recul, dont elle fait preuve face au déploiement de cette "haine" exacerbée , constamment à l’ordre du jour témoignent une grande force et non de la sottise comme voudraient s’en persuader certains adversaires.

    N’est-ce pas la "démesure" à défaut de la "mesure" ??

    N’oublions pas sa popularité et les remarquables scores successifs qu’elle a totalisés, en dépit des derniers trafics de votes dont principalement son groupe a été victime  !!

    Tôt ou tard, les haineux se dévoilent et perdent pied car ils s’enlisent et se laissent dominés par ce sentiment de haine (je pense entre autres à certains éléphants qui ne veulent pas admettre le caractère archaique de leur parti et barrent la route à toute ouverture et modernisme).

    Seule, S.R. a le potentiel qui s’impose en la circonstance pour impulser ce renouvellement et défoncer, si utile les portes vérouillées jusqu’à présent.

    Je suggère aux récalcitrants de permettre la liberté d’expression et de ne pas faire barrage à leur tour cai li semblerait que les partisans de S.R, dont je fais partie se renforcent en nombre conséquent au fil du temps, quoiqu’ils puissent tenter de faire !!!












Palmarès