• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cubidrinker

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 20 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • cubidrinker 23 mai 2012 04:17

    Vous personnifiez un problème de société à la seule personnalité de Jean Charest. Je ne soutiens pas cette personne. Mais pour sûr, si demain il part le problème sera toujours le même.

    Qu’il gère mal la crise ou qu’il fasse passer une loi irréaliste ne change rien au problème de fond sur lequel vous ne répondez pas : les frais de scolarité on été gelé ces dix dernières années. Alors qui va payer ? Qui va payer pour ces dix années ou le Québec a virtuellement pris un crédit ou pour les dix prochaines afin de moderniser l’enseignement ?

    En parlant du PQ, c’est facile quand on est l’opposition de d’endosser le bon role en disant qu’il faut geler les frais. Mais bon, une fois au pouvoir il faudra prendre une décision réaliste en tenant compte du fait qu’il n’y a pas que des étudiants ou des « riches » au Québec. Regarder Hollande avec l’Europe et le retrait des troupes en Irak... Une fois au pouvoir la réalité reprend le dessus smiley.

    Quand aux syndicats qui tombent d’accord, c’est bien mais ce qu’ils demandent n’est pas réaliste. le Québec n’est-il pas une province ou le consensus est d’or ? Quel est le consensus dans la position de ces syndicats ?
    le gouvernement lui a proposé un début de consensus en proposant de répartir la hausse sur une durée plus longue. C’est peut être pas parfait, mais c’est un geste non ?

    Mais mon principal reproche est lié à votre dénigrement dramatique de la situation globale au Québec. Ce à quoi je répond foutaise car nous nous avons connu la France et pour rien au monde on y retourne. Ce qui va dans le sens que la situation n’est pas si dramatique que cela.


  • cubidrinker 21 mai 2012 22:44

    Ok c’est beau mais concrètement pourquoi l’auteur ne précise pas que la betise humaine a entrainé il y a 10 (DIX) ans un gel des frais de scolarité pour 10 ans ?


    Et l’inflation pendant 10 ans vous croyez qu’elle a fait quoi ?

    Et pourquoi l’auteur ne précise pas que les deux principaux syndicats étudiants ne sont pas d’accord entre la gratuité totale (si on importe la connerie Francaise en Amérique du Nord, moi je rentre au pays) et le gel pour 10 ans de plus...
    Avec qui discute-t-on autour de la table pour négocier ?

    Quand au nu, ce sont les étudiants qui ont décidé de défiler nu. ben si il font des choses répréhensible dans une manufestation à poil on fait quoi ? On leur installe une piscine géante ?

    Au lieu de jeter un tel article à portée de tir des boulets (oui il y a un double sens) rouges d’Agoravox qui n’y connaissent rien au modèle Nord Americain il aurait plutot fallu soulever les questions de fond.

    Comment en est-on arrivé là ?
    Quelles sont les solutions ?
    Qui sont les acteurs en présence (la CLASSE, le FEUQ...), quelles sont leurs position ?
    Quelle sortie de crise ?

    Et juste pour le fun :
    Et comment se fait-il, dans un tel enfer que si peu de Francais présent sur le sol ne comptent un jour rentrer au Pays ?

  • cubidrinker 6 février 2012 02:28
    Vous aussi vous pouvez être percue comme agressive quand vous parlez des consultant qui défèquent smiley.

    En outre, Chialer est très utilisé au Québec et n’est pas forcément agressif. Et tel qu’employé, ca veut dire « se plaindre au lieu d’aller de l’avant ». Et c’est effectivement ce qui transpire dans beaucoup des commentaires ici et je suis d’accord pour dire que je ne m’y reconnais pas.

    Pour l’anecdote, au Québec on utilise bcp le verbe Chialer pour décrire les Francais smiley. Et à force, je finis par me dire qu’ils ont bien raison nos cousins les Québécois.

    Voyez-vous, moi aussi je me suis retrouvé dans une impasse à un moment donné et au lieu de me plaindre et surtout d’attendre de toucher le fond, j’ai pris les choses en main en immigrant en amérique du Nord. Je ne dis pas que tout le monde devrait immigrer (je là vois d’ici cette réponse alors autant couper l’herbe sous le pied). Je dis juste qu’il vaut mieux dépenser son énergie à aller de l’avant et tenter d’avoir toujours un coup d’avance plutot que d’attendre que ca vienne tout seul.

    Contrairement à ce qu’indique le titre de cet article, les DRH n’ont pas attendu la crise pour ne pas répondre aux candidatures non retenues. Cela fait des années que le monde du travail évolue. Désolé si certain ont oublié eux aussi d’évoluer. Aujourd’hui, il faut un plan de carrière et une attitude un peu plus professionnelle que de penser rentrer à 17h pil poil ou critiquer son chef en permanence.

    Maintenant, il y a deux solutions. Soit on pose les armes et vous êtes pret à parler avec des gens que vous attaquez dans cet article et les commentaires. Soit on vous laisse débattre entre personnes qui pensent toutes pareil.

  • cubidrinker 5 février 2012 20:16

    On a visiblement pas fait les mêmes études, CQFD veut dire que vous avez démontré quelque chose.


    Or, vous vous êtes juste laché gratuitement sans AUCUN argument ni exemple précis. Les consultants sont mandatés par les responsables d’entreprise, ce ne sont pas des fonctionnaires ! C est même tout l’inverse.

    Et lorsqu’un client signe un deal avec un cabinet de conseil, c’est pour en sortir gagnant à moyen terme (en général un projet de transformation d’entreprise est rentable dans les 5 ans). Si toutes ces prestations intellectuelles étaient bidon ca ferait depuis un moment que les boites de conseils auraient déposé la clé sous la porte. J’en conclu donc que ces deals sont gagnants-gagnants pour le client et pour la boite de conseil. Alors arrêtez de dire qu’on coûte !

    Et là par exemple je peux dire CQFD smiley.



  • cubidrinker 5 février 2012 17:30

    J’adore les gens comme vous ! Et si demain on vous donnait les clés de la boite, vous feriez quoi ?


    Vous feriez comme la sainte ex-patronne des ni putes ni soumises, qui a fini par faire profiter toute sa petite clique des privilèges de pouvoir qu’elle n’a pas eu le choix d’accepter ?

    Votre problème, c’est que vous venez de vous réveiller dans un monde qui a évolué sans vous. Et cela se voit dans vos arguments !

    Je cite :

    2/ L’invention des RH est une des pièces maîtresses d’une autre invention toute aussi fumeuse : le Management, que la plupart de ceux qui se la pètent prononcent « managemiiiinnnt » pour faire plus anglo machin. 

    Vous leur reprochez quoi ? De prononcer des mots étrangers correctement ? 

    Ecrasés sous cette énorme machine à aliéner, les salariés de tous horizons sont littéralement malmenés, terrorisés, évalués, sous pesés, jugés, déplacés, replacés, éjectés à l’aune de leur unique poids de rentabilité pour une économie devenue totalement fictive. 

    Si vous êtes malmenés, vous changez d’entreprise ! 
    Être évalué ça veut être augmenté quand on est bon. Si vous êtes mauvais prenez sur vous. On peut pas tous être bons. Et encore une fois choisissez le bon poste et la bonne entreprise. En 2008/2009 les bons se prenaient plus de 7% d’augmentation annuelle dans ma boite en France. Une boite de consultants justement qui mangent des salades au truffes (comme le candidat du PS) pendant que vous venez chialer sur agoravox smiley.

    Quand aux pervers manipulateurs, ca se fabrique dans les cours d’école, vous étiez complice. Et ce n’est pas le 21e siècle qui les a inventé !






Palmarès