• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cyrkar

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 13 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • cyrkar 31 octobre 2008 15:00

    "Il n’y a qu’une seule issue pour atténuer la crise dans ses conséquences sociales, c’est de renflouer les ménages et de créer des centaines de milliards d’euros pour rétablir la circulation de la monnaie"
     
    Et comment ? le pouvoir de création monétaire est privé. Aujourd’hui, seules les banques pourraient faire cela et elles ne le feront pas.
    D’ailleurs, tous l’argent généreusement donné est emprunté et ne servira bien sur pas à relancer le crédit mais permettra les "ajustements rendues nécessaires par la crise" dirait un libéral, c’est à dire que les plus valides vont avaler les autres à coup de milliards : capitalisme quand tu nous tient !



  • cyrkar 22 novembre 2007 13:59

    bonjour

    Bien sur que cette franchise augmentera. Je me répète mais l’objectif de sarkozy est très clair : seul la justice, la police et l’armée resteront des services publics, des pouvoirs regaliens de l’état (’en gros ce qui permet la répression des « pas d’accord »). Tout le reste : sécu (maladie, retraite ...) éducation (du primaire à la fac), sécurité(pompiers securité civile...)infrastructures (routes, ports, aéroports) et donc aménagement du territoire etc etc etc ; tout le reste donc sera offert aux grands requins qui profitent des lois du marché c’est à dire de la loi du plus gros.



  • cyrkar 20 novembre 2007 17:30

    petit rappel : qui paye décide

    donc l’autonomie des universités et leur financement privé revient à donner le pouvoir dans ces facs aux « mécènes » car il pareait évident que si b.arnaud vient « investir »quelques dizaines de millions d’euros à la sorbonne, il voudra avoir un droit de regard puis finira par choisir les enseignants parmi les cadres de son groupe ; alors vos enfants au libre arbitre déjà très restreint n’en auront plus du tout : DEMAIN , C’EST LVMH, OU CARREFOUR, OU WENDEL ... QUI FERA LES ENSEIGNEMENTS.

    au fait, il parait qu’il faut regarder à l’étranger... eh bien regardez : http://www.lematin.ch/pages/home/actu/monde/actu_monde__1?contenu=327075



  • cyrkar 30 octobre 2007 14:42

    Lerma, tu es vraimment un rigolo, comme ton maitre.

    Le procédé qui consiste à accuser les autres de ses propres travers, ou à repondre à une question par une autre question mais négative celle-ci ; ce genre de procédé donc ne berne que les idiots. Car en effet, il apparait que ce sont plutôt les sarkozystes (dont tu es un fier représentant) qui se comportent comme des groupies ecervelées ayant supprimé tout sens critique.

    En ce qui me concerne, je vomis ton maitre et tout ce qu’il représente mais t’accordes volontiers le fait que 20.000 euros mensuels pour un président ne me parait pas exagéré quand nimporte quel heritier ne sachant rien faire de son cerveau et de ses doigts peut gagner la même somme en quelques secondes et sans même le savoir. Reconnais simplement que le moment est mal choisi et que l’exemplarité que doit représenter tout « chef » n’est pas au rendez-vous.

    Mais rassurez-vous, Maître Nico a bien d’autres mesures bien plus dangereuses dans sa besace et comme tous ses copains, lerma crieras au scandale quand sa petite personne sera touchée : « Ah oui mais moi c’est pas pareil »

    Au fait cher lerma, ton maître t’as déjà bien envahi car la démocratie c’est un peu plus que cela : « chacun est libre d’avoir les amis qu’il veut » un peu court comme définition. Mais j’imagine que tu confonds liberté et choix entre 50 pq différents chez carrefour.



  • cyrkar 30 octobre 2007 14:17

    bonjour très bon article car clair. pour ce qui est des choix politiques, tous les gens un peu serieux qui ont étudié les orientations philosophiques, politiques, economiques des candidats à la présidentielle ne peuvent pas s’être trompés. la pensée sarkozienne, extemmement simpliste, est facilement compréhensible. pour ce libéral, seul l’armée, la police et la justice doivent rester au moins en partie sous le controle de ce qu’il resterait d’une autorité publique. La sécu, tout comme l’école et toutes les autres structures publiques sont donc amener à disparaitre. Mais comme les français y sont encore un peu attaché aujourd’hui, on ne les supprimera pas tout de suite mais elles seront vidées de tous sens et de toute efficacité. Le trou de la sécu est donc volontaire (comme la dette), pour faire plaisir aux vrais décideurs(arnaud, lagardere, bouygues, bettancourt, leclerc...) et surtout pour à terme pouvoir la suprimer, arguant justement de cette innefficacité. le monde tend inexorablement vers de plus en plus de pouvoirs au monde économique et de moins en moins pour tout les autres. la sécu n’est qu’une pièce de ce puzzle.







Palmarès