• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Daerel

Daerel

Enseignant.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 82 58
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Daerel Daerel 7 juillet 2009 09:42

    Ce que j’ai trouvé ridicule dans cette élection municipale, c’est la faiblesse du débat et des propositions du Front républicain.

    Je me dis que notre pays va bien mal si le seul moyen de contrer le FN est de ressortir l’argument de la bète immonde.

    La question est surtout : comment est-ce possible qu’un vieux fief socialo-communiste soit si près de passer au FN ?

    Bien qu’ayant lu beaucoup d’articles, je n’ai vu aucun mmebre du Front républicain expliquer ça ou donner de l’espoir.

    Ce Front républicain n’a pas offert de l’espoir, il a offert de la peur et de la haine... comme le FN. Et ça, ça me gêne.

    De toute façon, le programme du FN est quasiment assimilé par l’UMP à mon sens et je ne vois pas beaucoup le PS s’agiter contre.



  • Daerel Daerel 21 juin 2009 07:35

    @ ambre

    Le reportage de France 3 ne mentionne aucune durée pour ce chiffre et la journaliste emploie le conditionnel, ce qui en journalisme consiste à dire : « ON a entendu ce chiffre, mais on n’en sait rien ». Quand on sait que pendant un moment sur l’Islam, les journalistes de la télévision ont accepté les chiffres que la communauté musulmane leur donnait sans vérifier, on peut sourire.

    Quant aux évangéliques, non, on ne les oublie pas. Ils convertissent en masse. Leur message de foi est aussi simpliste que celui de la foi musulmane : là, où le musulman dit « Il faut obéiir à dieu tel que le prescrit le Coran » ce qui est rassurant pour beaucoup car une voie est dessinée sans avoir à trop réfléchir, l’évangélique dit : « Sentez dieu en vous et chantez ! ». L’un se base sur une règle à suivre, l’autre se base sur les émotions.

    Au vu de l’ire des institutions musulmanes dans les pays musulmans contre les évangéliques (pasteurs expulsés, interdiction de certaines associations évangéliques, arrestation de membres d’ONG évangéliques pour prosélytisme), je vous assure que la foi qui convertit le plus sur Terre en ce moment est la foi chrétienne à tendance évangélique... et c’est terrifiant à mon sens quand on voit que l’évangélisme et son pendant catholique charismatique réalise en Amérique du sud où le formidable travail social des prêtres de la Théologie de la libération est remplacée par les sambas et « guérisons » évangéliques/charismatiques.

    A chaque pays sa régression obscurantiste. Il se trouve qu’en France, c’est une certaine vision de l’Islam. En Amérique latine, c’est ce mouvment charismatique/évangélique.

    Mais là, on quitte le sujet qui est très anecdotique. A quand une véritable enquête sur les mouvements religieux dans le monde.

    Quant à la conversion, je vais vous avouer que j’ai vu des gens amoureux se convertir pour éviter que la femme qu’ils voulaient épouser n’ait pas de soucis avec sa famille. Après, le converti se comportait comme avant et croyait plus au PSG qu’en Allah. Donc, les conversions musulmanes qui demandent peu d’efforts et peu d’études, je m’en méfie. Surtout qu’aucune statistique réelle n’existe, on a juste des approximations données par des associations musulmanes.

    Ce qu’il y a de bien avec le catholicisme, c’est son travers administratif. On sait exactement le nombre de baptêmes adultes (et donc conversion) et le nombre d’apostasies. La paperasse, rien de plus vrai. Pour l’Islam, on nage en plein flou volontairement entretenu par tout le monde soit pour stigmatiser l’Islam comme ennemi de l’intérieur qui vole les enfants du pays (tendance raciste comme la journaliste italienne) soit pour montrer que c’est une force en marche (tendance islamophile). Au final, un seul mort : la vérité objective.

    La vérité objective est la suivante : on n’a aucune preuve de ces chiffres. Et les donner est malsain car ça donne du grain à moudre à des lobbys par forcèment sympathiques.

    Vous pourriez me rétorquer qu’il en va de même pour les mouvements Born again autrement appelés évangéliques et vous auriez raison. Je ne connais que les chiffres latino-américains car j’ai étudié la parfaite orchestration de la mise à mort du mouvement de la théologie de la libération par Jean-Paul II et les Etats-Unis. Pour la France, aucune étude sérieuse n’existe (tout comme pour l’Islam). Islam comme évangélisme aime le flou artistique qui leur permette d’avancer de stas de choses les arrangeant sans avoir à les justifier. En cela, ils suivent le dogme médiatique actuel : le premier qui parle a raison, même si rien n’est prouvable.



  • Daerel Daerel 19 juin 2009 18:08

    @ AMbre

    Votre chiffre de 34 000 ne signifie rien dit comme ça ! 34 000 personnes converties où et sur quelle période ?

    En outre, l’Islam ne convertit pas tant que ça. La religion convertissant le plus est le christianisme, principalement sa mouvance évangélique.

    Environ 3600 conversions annuelles en France pour l’Islam (statistiques 2006 mais elles proviennent d’un secrétariat de l’Intérieur qui se base sur des prospectives et non sur des chiffres réels) et environ 2931 baptêmes adultes pour l’église catholique lors des vigies pascales (chiffre assuré car visible et daté). Or, cela ne compte que les baptêmes adultes catholiques. Je ne compte pas les baptêmes évangélistes en France, ils ne sont pas comptabilisables vu le grand flou les entourant mais vu comment ça fait jaser dans certains évêchés, ça fait mal. Mais on eput estimer qu’ils sont aux alentours de 3000 par an (et c’est un chiffre bas).

    Au final, l’Islam convertit beaucoup moins que ne le fantasment les islamophobes et les VRP de l’Islam qu’on croise de trop sur Agoravox ;) Les vrais pro de la conversion sont les évangéliques. J’avoue être bluffé par leurs méthodes. C’est assez ahurissant. Mais ça, on n’en parle pas et les évangéliques ne préférent pas trop que ça se sache.



  • Daerel Daerel 18 juin 2009 20:16

    @Zen

    D’où l’intérêt de casser cet inconscient socio-culturel.

    Très honnêtement, je considère que le fait de donner sa religion à ses enfants par héritage culturel est une forme d’asservissement accepté par la société. Pourquoi un enfant né dans une famille musulmane devrait-il devenir musulman ? Pourquoi un enfant chrétien né dans une famille chrétienne devrait-il devenir chrétien ? Pourquoi un enfant né dans une famille athée devrait-il être athée ?

    La réponse est simple : la famille le veut et conditionne l’enfant pour croire que c’est le mieux, que c’est normal.

    Or, c’est une atteinte à un droit de l’homme fondamental : la liberté de choix.

    En cela, le fait que vous disiez que la Burqa est pour ces femmes un élément socio-culturel qu’elles n’appréhendent pas (et bien peu islamique à en entendre les autorités religieuses musulmanes de France), qu’elles ont adopté par ignorance, renforce l’idée que la laïcité doit intervenir.

    La laïcité, désolé de faire mal aux parents qui veuelnt que leurs enfants adoptent leur foi (ou leur non-foi), est la gardienne du libre-arbitre des enfants en ce sens où elle a pour devoir de casser le sevrage familial.

    Mais ce sevrage familial ne s’arrête pas là : combien d’enfants doivent faire ce que leurs parents veulent quand il s’agit des études et non ce qu’ils veuelnt vraiment ?

    Enfin bref, l’ignorance et la misère intellectuelle frappe trop. Un seul remède : le savoir. Mais quand on voit ce qu’il vaut pour tous les maîtres du monde actuels...



  • Daerel Daerel 18 juin 2009 19:23

    Je comprends ce que vous dîtes... Mais faisons un peu le rhéteur romain et jouons avec un peu tout ça.

    Les femmes musulmanes cachent sous la burqa leur beauté car elles ont peur du regard inquisiteur et intrusif de désirs obcènes que d’autres hommes que leur époux pourraient leur porter en voyant leur magnifique beauté.

    En cela, je considère que ces femmes m’offensent pour deux raisons :

    - Elles me considèrent comme concupiscent, bestial et incapable de me tenir en société, me voyant comme un sauvage uniquement orienté par son sexe.

    - Elles font preuve d’orgueil en pensant que je vais tomber raide (dans tous les sens du terme) de leur supposée beauté.

    Vive l’avancée de l’humanité... Mais évidemment, je ne faisais qu’un exercice rhétorique (ou pas).

    Ensuite, un petit souci : comment savoir que la personne couverte en face de nous est bien celle qu’elle prétend ?

    Enfin bref, au final, ces femmes qui portent la burqa s’emprisonnent elle-même dans un unique cercle familial restreint. C’est leur choix mais si on me sort encore cette justification sur cacher la beauté d’une femme aux regards des autres hommes (forcément concupiscents), je demanderai à la dame : « Pourquoi m’insultez-vous ? »

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société Education






Palmarès