• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

DAGUISE Danielle

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • DAGUISE Danielle 25 septembre 2007 16:14

    C’est bien de saluer le bon boulot accompli par un vrai professionnel, au-delà de toute considération de rentabilité économique. C’est uniquement là que chacun de nous donne au travail sa vraie nature : celle de la réalisation de soi pour les autres. Mais que c’est difficile à mettre en oeuvre dans tous les métiers contemporains... DD.



  • DAGUISE Danielle 9 mai 2007 16:09

    Article sain et lumineux. Après le caractère génétique de la pédophilie et du suicide des jeunes, après la récusation de l’adage « connais-toi toi même », bravo pour l’équilibre psycho-cognitif de notre nouveau président. Sans doute le président de toutes les transgressions...



  • DAGUISE Danielle 24 avril 2007 16:55

    Il y a longtemps que je n’avait lu un point de vue qui atteint des sommets de conformisme et d’illusion. Certes le candidat parle bien, trop même et essentiellement en s’écoutant lui-même, et même si on le lui concède, là où les choses s’aggravent singulièrement c’est sur le fond du propos : travailler plus pour gagner plus...la question est-elle bien là ou bien ne s’agirait-il pas de travailler mieux et pour un collectif de travail restauré et non pas uniquement destiné à générer des plus values ; où est l’équité républicaine quand M. Sarkozy parle de dé fiscalisation des hauts revenus ; mais surtout enfin où est la quiétude et la sérénité attendue d’un futur chef d’État quand le prétendu candidat énonce des contre vérités telles que le caractère génétique de la pédophilie et du suicide des jeunes....on ne rêve pas, on cauchemarde dur. La question du jour est : comment faire prendre conscience aux français qui vont voter le 6 mai qu’ils ne doivent pas être dupes, ouvrir les yeux et les oreilles et voir derrière ’le théâtre’ le fond du propos. Tout le reste n’est là que pour amuser la galerie.



  • DAGUISE Danielle 20 février 2007 19:37

    Une seule remarque : la forme de la langue du dictionnaire n’est certes pas parfaite...on est loin en effet de la langue qui vit, de la langue de l’émotion, de la sincèrité. Je pense qu’il vaut mieux s’attacher au fond du propos plutôt qu’au costume que porte l’orateur. Sincèrement







Palmarès