Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Daniel MARTIN

Daniel MARTIN

Daniel MARTIN Né en 1944 au Puy (43) a habité Nîmes de l'âge de 4 ans à 22 ans. Ecologiste convaincu des effets destructeurs et irréversibles provoqués par l’explosion de la bombe Démographique et la société de consommation des pays riches, ainsi que les désastres économiques dus aux choix des politiques  Monétaristes qui se sont imposées à l’ensemble des pays industrialisés, mais pas seulement... 
- Membre cofondateur des Verts Parti écologiste. Candidat écologiste à de nombreuses élections locales et nationales, ainsi qu’aux élections Européennes de 1984.Militant du Mouvement Ecologiste Indépendant (MEI) membre du Conseil National, délégué Rhône Alpes 
- Elu local de 1983 à 1989 et de 2001 à 2006, date à laquelle il démissionne du conseil Municipal de Givors (Ville de 20 000 habitants au sud de Lyon) pour ne plus me consacrer qu'à des activités associatives de vie quotidienne ( farouche partisan du non cumul des mandats dont la durée ne doit pas excéder 5 ans et pas plus de 2 fois le même mandat au cours d'une vie publique).  
Egalement auteur de nombreux textes en rapport avec l’écologie politique, ainsi que des romans fictions dits ‘’politique/société’’. Un style différent toutefois avec : ''DEMONETARISATION et MONNAIES ALTERNATIVES publié par Edilivre. ainsi qu'avec : "RECONSTITUTIONNALISER pour une nouvelle République ". 

Tableau de bord

  • Premier article le 04/01/2012
  • Modérateur depuis le 23/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 132 45 3896
1 mois 1 0 28
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1613 1266 347
1 mois 14 10 4
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires

  • Daniel MARTIN (---.---.---.243) 27 mars 14:17
    Daniel MARTIN

    @hugo bel
    Il est évident que je condamne avec force ce que fait Israël en territoires Palestiniens, ainsi que la politique expansionniste Américaine, mais je ne saurai excuser les crimes des uns au nom de ceux commis par les autres. Le problème avec le Coran, c’est que l’on trouve le pire et le meilleur. Le meilleur c’est par exemple : « Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » (Sourate 10.5/1e). La question est de savoir pourquoi certains entendent cette sourate, d’autres non. C’est la raison pour laquelle je souhaite une refonte de la théologie musulmane qui expurge du coran toute la partie particulièrement violente, dont j’ai cité quelques versets.

  • Daniel MARTIN (---.---.---.243) 25 mars 12:19
    Daniel MARTIN

    @Jeekes
     Je suis d’accord avec vous, mais c’est volontairement que pour illustrer mes propos, j’ai retenu le film d’Yves ROBERT que le plus grand nombre de personnes ont vu ou revu.

  • Daniel MARTIN (---.---.---.210) 16 mars 13:46
    Daniel MARTIN

    En marge de cet article, par rapport à la décision de POUTINE d’amorcer un retrait en Syrie, deux ou trois observations : 

     Il ne faut pas négliger la politique intérieure Russe. Pour ce que valent les sondages effectués en Russie, ils montrent tout de même qu’une proportion élevée de citoyens n’approuvent pas l’opération syrienne ou, en tout cas, en craignent les retombées. Le souvenir de Afghanistan est toujours présent, entre 1979 et 1989, le retour de milliers de corps de soldats tués au combat ou tombés dans une embuscade. Mais il faut aussi relativiser la décision Russe de se retirer, ce n’est qu’un retrait partiel qui permet à POUTINE de présenter son intervention aux Russes comme une victoire politique en évitant de donner l’impression à ses concitoyens de l’enlisement. Sans doute que l’annonce du 14 mars peut aussi être interprétée comme une nouvelle main tendue aux Occidentaux, POUTINE en a fait régulièrement par le passé. Il peut aussi vouloir montrer que son jeu syrien n’est pas strictement militaire mais que sa volonté de rechercher un accord politique international est sincère, quitte à revenir dans la mêlée avec plus de force. 

  • Daniel MARTIN (---.---.---.108) 28 décembre 2015 11:03
    Daniel MARTIN
    Certains internautes pourront, à juste titre faire observer que L’article 23-7 du code civil créé par la loi n° 93-933 du 22 Juillet 1993 (art. 50 du J.O du 23 juillet 1993). est ainsi libellé : « Le Français qui se comporte en fait comme le National d’un pays étranger peut, s’il a la Nationalité de ce pays, être déclaré, par décret après avis conforme du Conseil d’Etat, avoir perdu la qualité de Français » que les Djihadistes n’ont pas la nationalité de l’E.I. pour lequel ils agissent...
    Il est évident qu’actuellement l’Etat Islamique (DAECH) n’est pas reconnu comme Etat et à fortiori comme un pays. Les criminels Djihadistes qui combattent au nom de ce prétendu Etat qui n’en est pas un ne peuvent théoriquement pas faire l’objet des dispositions de l’art 23-7 du code civil. Mais vu l’évolution rapide de la situation politique et l’annonce incessante par les USA d’une solution négociée, on peut supposer, qu’en liaison avec la Turquie pour empêcher la création et la reconnaissance d’un Etat Kurde, on finisse par reconnaître l’EI comme un Etat, en échange d’un cesser le feu et d’un arrêt du Djihad de sa part. La serpillière Française des USA n’y ferait pas opposition. Il ne faut pas oublier que DAECH est un produit des USA qu’ils n’ont cesser d’instrumentaliser, avant que, tel le monstre de Frankenstein, il ne se retourne contre ses créateurs.
    En tout état de cause, créer une distorsion de traitement entre citoyens de Nationalité Française et  vu l’article 1 de la constitution la proposition de HOLLANDE est nulle et non avenue
  • Daniel MARTIN (---.---.---.77) 18 novembre 2015 18:52
    Daniel MARTIN Semer la mort à vingt ans et mettre fin à la sienne en actionnant une ceinture d’explosifs ; comment est-ce possible ?

    Il y a effectivement une coquille dans le titre. En fait il faut lire : Semer la mort à vingt ans et mettre fin à sa vie en actionnant une ceinture d’explosifs ; comment est-ce possible ?






Palmarès