• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Daniel Murgui-Tomas

Daniel Murgui-Tomas

Daniel Murgui-Tomas a 18 ans lorsqu’il "pige" pour la première fois comme reporter animateur sur une radio locale. Étudiant en psychologie de l’enfant, c’est à cette époque qu’il s’initie aux différents aspects de la communication non verbale.
Trois ans plus tard, en 1986, ce passionné de communication est engagé par le Diocèse de Montpellier. Sa mission : produire et animer un magazine de société sur le câble local. Après un stage à FR3, il suit durant deux ans une formation en alternance au CFPJ. En 1989, un jury national présidé par Patrick de Carolis lui décerne le Prix du "Meilleur journaliste en Languedoc-Roussillon".
La même année, DMT rejoint sur France 2 l’équipe du Jour du Seigneur. Jusqu’en 1995 il y occupe des fonctions de producteur, journaliste, animateur. À ce titre il enregistre de nombreux entretiens avec des personnalités comme Georges Charpak, Pierre-Gilles de Gennes, Soeur Emmanuelle, Catherine Dolto-Tolich, Marcel Julian, Yéhudi Menuhin... À partir de 1996, Daniel Murgui-Tomas se tourne vers la télévision d’entreprise. Il anime débats sur le Web et magazines TV institutionnels dont Enjeux (La Poste), Dauphin d’argent au Festival de Biarritz. En parallèle, il prolonge un travail analytique par une formation en sophrologie et un perfectionnement en PNL.
Côté consulting, dès 1992 Daniel Murgui-Tomas organise en Languedoc ses premiers séminaires d’entreprise. Il s’investit au sein de la Jeune Chambre Economique de Montpellier et accepte pour deux mandats le poste de vice-président communication.
Après avoir été chargé de cours à SUP de PUB Campus, intervenant à l’ENA, consultant à l’École Militaire pour le CFMD, consultant formateur pour les groupes DEMOS et IFG, Daniel Murgui-Tomas est aujourd’hui formateur associé IMFA, en charge du département presse et audiovisuel.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/06/2005
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Daniel Murgui-Tomas murgui-tomas 20 juin 2005 19:31

    Ces travaux sont à mettre en parallèle avec ceux du psychologue américain Albert Mehrabian. Dès les années 70 il a démontré en essayant de mesurer le degré de sympathie, que l’essentiel de ce qui marque le public est la communication non verbale (gestes, mimiques, intonations) à près de 80%, plus que le contenu du discours. D’ailleurs, ma pratique de coach média me permet de constater que des hésitations répétées, un trombone trituré, une main à hauteur de la bouche, une transpiration excessive, peuvent s’avérer particlulièrment désastreux en télévision. De tels détails donnent en effet l’impression, parfois fondée, que celui ou celle qui s’exprime éprouve un sentiment d’embarras, voire dissimule la vérité. Au grand dam de ceux qui passent leur temps à « bétonner » leurs interventions, le petit écran use en réalité d’un double langage. Gestes et intonations y apportent en fait autant d’informations, voire plus, sur celui qui s’exprime que le contenu de ses propos.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Médias Information et Médias






Palmarès