Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Daniel Roux

Daniel Roux

Avoir ou être ? Sont-ce les seules alternatives d'une vie ?
 

Tableau de bord

  • Premier article le 23/08/2007
  • Modérateur depuis le 15/05/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 31 2893 1384
1 mois 1 108 190
5 jours 0 5 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 546 197 349
1 mois 14 7 7
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires

  • Daniel Roux (---.---.---.143) 27 juin 17:19
    Daniel Roux

    @Croa

    Tout à fait. Ce thème est repris dans l’article suivant : Le piège de Sarkozy.

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/le-piege-de-sarkozy-102861

  • Daniel Roux (---.---.---.143) 27 juin 16:01
    Daniel Roux

    Un article solide pour une ré information sérieuse.

    Sarkozy ose se représenter à l’élection présidentielle de 2017 alors que son quinquennat à été marqué par un effondrement de l’influence française dans l’UE et dans le monde.

    En doublant l’endettement français et en le portant à 96% du PIB, il a fait de l’Allemagne et de Merkel, les seuls gouverneurs de l’Europe car eux, l’ont réduit à 76%. La conséquence de cette incompétence est qu’aujourd’hui ce sont les Allemands qui dictent leurs exigences et que c’est nous qui obéissons.

    Si Sarkozy redevenait Président, s’en serait définitivement fini de la voie originale française déjà sévèrement mise à mal.

    Au fait, c’est quand qu’il est jugé, ce type ? Cela fait 4 ans maintenant que ses « affaires » sont en cours d’instruction. La justice est plus rapide pour les « sans-dents » que pour les « dents longues ».

  • Daniel Roux (---.---.---.162) 26 juin 12:41
    Daniel Roux

    Je ne trouve pas cet article à la hauteur de l’évènement.

    Les Britanniques ont voté contre l’UE qu’ils ont modelée plus qu’aucun autre pays. Qui voulait d’un marché unique, sans harmonisation, ni fiscale, ni sociale, ni quoique ce soit qui favorise les peuples contre l’oligarchie.

    La GB a toujours été un porte-avion US ou un cheval de Troie US, depuis que le trouble Pompidou, un ex Rothschild lui aussi, a favorisé son entrée.

    L’anglais, la langue de l’Empire US, s’est imposé dans toutes les réunions, dans tous les textes et même dans toutes les multinationales.

    Le pouce (écrans et tuyauteries) et le mile (avions) sont toujours des unités de mesures utilisés alors que le système métrique est la norme partout.

    66% de la monnaie circulant dans le monde sont des dollars, 20% sont des Euros alors que l’UE est la première puissance économique.

    Il y toujours de nombreuses bases militaires US en Europe et notre politique extérieure est dictée par l’oncle Sam.

    En 2008, cet article dénonçait de nombreuses dérives et insuffisances de l’UE.

    http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/un-protectionnisme-europeen-assume-39817

    Je n’en changerai pas une ligne aujourd’hui.

    Il faut bien comprendre que les hommes au pouvoir, comme Hollande, issus d’une clique politicarde aux processus de décision opaques, sont foncièrement anti peuple. Ils estiment qu’ils sont l’élite, que c’est à eux seuls de décider ce qui est bon pour le pays, c’est à dire pour les multinationales qui les financent et pour l’Empire US qui les a formés. 

    Ils ont une aversion profondes pour ceux qui ne sont pas du sérail, les sans-dents. Ces derniers n’ont le droit de voter que pour choisir entre deux projets ou deux dirigeants, proposés par l’élite.

    Hollande refuse tout référendum. Pour lui, le référendum est la négation de l’oligarchie. Alors, il peut toujours faire ses singeries à propos d’une refondation de l’Europe puisqu’il refuse toute modification des traités scélérats, anti peuples, qui entraînerait un référendum.

    Comme il refuse au peuple le droit de s’auto déterminer par un référendum sur la sortie ou le maintien de la France de l’UE, notre nation et non la sienne à lui tout seul, ce fourbe, cet hypocrite, de faux cul.

  • Daniel Roux (---.---.---.53) 24 juin 11:03
    Daniel Roux

    N’en déplaise à l’auteur, « un certain peuple » n’est pas le peuple, c’est sa vision du peuple qu’il oppose à sa vision de l’élite.

    Il ne semble pas s’être rendu compte que notre pays, comme les US, la GB, le Japon, et tant d’autres est endetté au-delà de toute raison à près de 100% du PIB, que les intérêts de la dette sont le deuxième poste budgétaire, que le chômage officiel est à plus de 10% de la population active et que la pauvreté n’a jamais autant progressé.

    C’est bien cette élite qui a imposé, à travers l’UE, la mondialisation sauvage, les délocalisations massives et par conséquent la paupérisation et les déficits des caisses de Sécurité Sociales.

    Il n’a pas vu que cette gabegie, financée par la dette, a été organisée par cette fameuse élite, admiratrice et suiveuse de la politique anti peuple, US et GB, des Reagan et Tatcher.

    Ce sont bien les soi-disant élites qui pour une part (les énarques) gouverne si mal, et pour une autre part (les HEC et les Polytechniciens), dirige si mal les entreprises.

    Les seuls pays qui s’en sortent sont ceux qui sont les plus avancés sur la voie de la démocratie, c’est à dire du gouvernement du peuple, pour le peuple et par le peuple.

    La morgue, quand elle aveugle à ce point, se révèle ce qu’elle est en réalité, de la pure bêtise associée à la mauvaise foi.

  • Daniel Roux (---.---.---.53) 24 juin 10:49
    Daniel Roux

    Il faut se réjouir du référendum. Là est la victoire pour le camp démocrate. La seule légitimité vient du peuple, c’est du moins ce qui est inscrit dans les premières lignes de notre constitution.

    Il est paradoxal que les élus du peuple est si peur des décisions du peuple. Aucun référendum n’a été organisé depuis celui de 2005 et la forfaiture des deux complices, Sarkozy et Hollande, s’entendant pour contourner la décision.

    Le Congrès est le moyen constitutionnel, c’est à dire légal, de gouverner contre le peuple, c’est à dire de manière illégitime.

    C’est cette contradiction que devra trancher la future constitution. Confirmer la dictature ou s’orienter vers la démocratie.







Palmarès



Agoravox.tv