• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

danielle bleitrach

danielle bleitrach

danielle Bleitrach, sociologue, universitaire, militante, spécialiste des questions internationales en particulier l’Amérique latine et la Chine. A écrit une quinzaine de livres, dont trois sur la classe ouvrière et l’urbanisation, trois sur l’Amérique latine. Licence de lettres, d’histoire et de sociologie, diplôme d’Etudes supérieure avec Duby sur l’iconographie médiévale. Thèse sur les politiques urbaines des élus locaux français. Prépare actuellement une licence de chinois. Ancienne respondable politique (PCF) n’est plus membre d’aucun parti, ni aucune association. A été rédactrice en chef adjointe de l’hebdomadaire Révolution et par ailleurs membre du Comité national du CNRS. Conseillère régional PACA, responsable aux questions culturelles. Par goût et par profession a travaillé en Afrique, puis en Amérique latine et Caraïbe, le tout sans jamais pratiquer le tourisme... mais beaucoup le taxi-brousse et le campement... Et je continue...

Tableau de bord

  • Premier article le 11/05/2010
  • Modérateur depuis le 20/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 100 1110
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 4 2 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • danielle bleitrach danielle bleitrach 6 août 2010 20:43

    j’ai fait sur mon blog une analyse de ce que j’appelle le fascisme sur internet, j’y étudie sociologiquement le cas d’internet sans mettre en cause le choix d’articles contradictoires et souvent pertinents d’agoravox mais le cas des forums non moderés , il me semble qu’en reprenant les analyse de gens comme Pasolini, Adorno, Zizek et d’autres ont peut avancer, si ça vous intéresse... Rendez-vous pour la lecture donc de notre brève histoire commune
    Avec mes amitiés
    Danielle Bleitrach


  • danielle bleitrach danielle bleitrach 5 août 2010 12:48

    Bon le cas est clair : Agora vox appartient à un certain Anty, les opinions qu’il laisse s’exprimer, les discussions qui y ont lieu sont soumises légitimement à sa censure par troll et refus de parler de l’article...
    Donc acte une bande a fait main basse sur agoravox...
    Et après avoir encombré d’une vingtaine de posts oiseux qui ne correspondent pas aux votes où l’article a la majorité, anty hurle à la censure...sans parler de ses copains qui disent n’importe quoi, provoquent, insultent...
    CQFD et maintennons brisons là, la démonstration est parfaite de ce qu’« ils » ont fait d’agoravox".
    Ce sera sans moi et c’est mon dernier mot... Fascistes passe encore mais bêtes, incultes et petits caids cacochymes trop c’est trop...
    Danielle Bleitrach


  • danielle bleitrach danielle bleitrach 5 août 2010 12:15

    mon désir de comprendre, ma passion d’entomologiste est décidemment bien grande :
    qu’est-ce qui vous pousse à venir sur un sujet, à ne pas lire l’article, ni aucune des communications « de fond » qui s’y rapportent, y compris les plus contradictoires mais déposer des posts hors sujet où il s’agit d’attaquer la personne, de lui faire des procès d’intention...
    Qu’est-ce qui vous pousse à agir ainsi, il y a surement des sujets qui vous correspondent surlesquels vous avez des choses pertinentes à dire, et sur lesquelles vous avez même quelques connaissances...
    Pourquoi faire de telles démonstrations de vos incapacités ? Et prétendre imposer à tout un espace comme agoravox le dogme de votre incivilité inculte...
    Je maintiens que nous sommes devant le nouveau fascisme, celui des masses médias, de leur incohérence, du passage d’une idée à une autre...
    Réflechissez à ce que vous faites si vous le pouvez et sachez que tous ceux qui observent vos moeurs vous plaignent.
    Danielle Bleitrach


  • danielle bleitrach danielle bleitrach 5 août 2010 11:20

    Bref nous avons là une intéressante illustration de la psychologie du fasciste, ce qu’il reproche à l’auteur c’est sa culture, son savoir, il se sent écrasé, il voit une tactique là où il y a beaucoup de travail, de réflexion, de formation à l’esprit de synthèse, c’est un scandale intolérable et douloureux pour lui surtout quand l’individu est une femme, alors on va en groupe comme dans une tournante tenter de l’abattre.. ;

    Il y a la pauvreté de l’individu mais il y a quelque chose de plus intéressant l’absence totale de culture, non seulement de culture savante mais de véritable civilisation, il n’y a plus que des individus dans un abominable enchevêtrement d’actes dictés par de mauvais sentiments ou par d’infantiles intérêts face auxquels on finit par gémir « Ils sont plus forts que moi c’est un complot », celui comme dans tous les fascismes du petit bourgeois qui a perdu pied dans la compréhension du monde et qui incrimine le « complot du savoir ».

    triste mais édifiant...
    danielle Bleitrach

    Danielle Bleitrach


  • danielle bleitrach danielle bleitrach 5 août 2010 10:47

    cher Owen, je vous accueillerai avec plaisir, vous et vos questions... En effet si je tente d’intervenir dans le débat c’est toujours en argumentant et en tentant d’approfondir le sujet, ici c’est impossible, il faut en tirer leçon, surtout les animateurs du site. Quand le projet est aussi clairement affirmé par les provocateurs « empêcher les propos qu’ils jugent tendancieux »... Donc c’est un choix qui ne dépend pas de moi... Et il est trop facile d’incriminer « l’air du temps », les modes de consommation, c’est la même chose que la démission devant l’éducation pour des raisons diverses qu’on n’aide pas, ni ne corrige mais à laquelle on apporte une réponse fasciste « 
    Cela va même plus loin encore jusqu’au célèbre quand j’entends le mot culture je sors mon revolver » rien de nouveau hélas. Le fascisme est toujours la jouissance d’êtres désavantagés spirituellement, culturellement, qui trouvent là une sorte de misérable revanche en groupe en chantant « nous sommes les bons à-rien »...
    Que chacun assume sa part de responsabilité dans la prolifération de ce phénomène.
    Danielle bleitrach







Palmarès



Agoravox.tv