• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

danino

danino

Journaliste de profession (eh oui, on n’arrive pas par hasard sur des sites comme celui-ci...), je suis spécialisé en particulier dans l’économie de l’énergie. Ce qui ne m’empêche pas de m’intéresser à l’économie en général et, plus largement, aux thèmes de société. Je crois très sincèrement que les blogs et les sites collaboratifs représentent une vraie chance à saisir pour le journalisme. Au-delà de mes activités salariées sur des supports très spécialisés, l’écriture est ma passion et je souhaite publier de temps à autre sur AgoraVox des commentaires plus personnels que j’aurai du mal à faire passer ailleurs.

Tableau de bord

  • Premier article le 12/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 7 6
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • danino danino 8 septembre 2010 19:18

    On pourra toujours disserter à l’infini sur les responsabilités réelles ou supposées de « l’homme du 18 juin » quant aux faits énumérés par l’auteur. Il est clair que dans le cas de certains d’entre eux, des morts auraient pu être évités. Faut-il pour autant réduire à cela le parcours politique de Charles de Gaulle, ancien général de brigade, chef de la France Libre et, enfin, président de la République ? De mon point de vue, son oeuvre essentielle est d’avoir su s’entourer pour doter la France d’institutions stables et efficaces via la constitution de 1958 (maladroitement amendée par l’inutile, voire pernicieuse réforme du quinquennat de 2000). L’accélération de la réconciliation franco-allemande est aussi à porter à son crédit. 


    Pour le reste... beaucoup de choses se seraient accomplies, avec ou sans lui. Notamment l’exceptionnelle période de croissance économique de l’après-guerre, dont a bénéficié l’Europe occidentale. Et bien sûr la France.

    Par principe, il me paraît sain de démythifier De Gaulle. Malheureusement, son histoire lui a échappé après sa mort, détournée par l’ensemble de la classe politique française, toutes couleurs confondues, qui ont chacune contribué à édifier cette « statue du commandeur ». Dans les années 80-90, il m’est même arrivé de me faire la réflexion qu’un extra-terrestre débarquant en France et parcourant la presse du jour demanderait certainement à être présenté à un personnage apparemment aussi important, vu que le nom de De Gaulle était régulièrement cité à peu près chaque jour ou presque...

    Mais pour autant que je sache, l’ouvrage qui le ferait de manière pertinente n’a pas encore été rédigé. Il y a bien eu un livre intitulé « Pauvre de Gaulle ! » (ed. Pauvert), paru tout de même près de 30 ans après sa mort, et qui n’avait apparemment pas de prétentions historiques ou politiques. Si vous décidez de vous atteler à cette tâche, je veux bien faire partie de vos futurs lecteurs mais il faudra aller plus loin dans l’analyse qu’un simple empilement de faits.

  • danino danino 17 août 2009 17:50

    Commercy est à 49 km de Mondrecourt, l’une des nouvelles gares TGV situées en rase campagne sur la ligne à grande vitesse. Avec 2 AR quotidiens, dont un à 7h19 permettant de rejoindre Paris-Est en une heure. Commercy-Mondrecourt peut s’effectuer en moins d’une heure (cf. viamichelin.fr) en autocar ou navette routière. À la mairie de faire preuve d’initiative. Le réseau TGV ne peut desservir toutes les petites communes, ou alors ce ne sera plus un TGV...


    Cela étant, il faudrait peut-être se poser les bonnes questions. Certes, Commercy bénéficiait jadis d’une liaison directe avec la capitale via le Corail (puis Teoz) Paris-Strasbourg. Il serait tout de même intéressant de savoir combien de personnes utilisaient vraiment une telle possibilité, en particulier dans un cadre professionnel (hormis les militaires puisque cette histoire-là semble devoir définitivement appartenir au passé). Et l’avenir économique de cette localité, pas plus « enclavée », au demeurant, que bien d’autres villes de même importance, passe-t-il obligatoirement par une liaison rapide avec Paris ? Combien d’années encore faudra-t-il pour que la France assume enfin la nécessité de la décentralisation ? Commercy ferait mieux de tourner son regard vers les métropoles régionales plus proches telles que Nancy et Metz, et tenter d’améliorer les transports terrestres vers ces villes. Ce serait sûrement bien plus profitable malgré les difficultés de reconversion de la région lorraine. Mais apparemment, Bernard Muller, le maire de Commercy, raisonne encore selon les schémas de jadis.

    PS - On ne peut pas reprocher à la SNCF de vouloir rentabiliser son infrastructure TGV, vu que ce sont les bénéfices de la grande vitesse qui permettent de subventionner d’autres lignes de moindre importance, y compris sur le réseau grandes lignes à vitesse inférieure, et aussi de tenter de maintenir hors de l’eau une division « fret » structurellement déficitaire (pour des raisons qu’il serait trop long de détailler ici).

  • danino danino 24 juin 2008 15:31

    Trop long, ton papier, Coco ! Des arguments qui ne puent pas (c’est déjà ça...) mais il faut essayer de synthétiser tout ça. Ou alors développe et fais-en un bouquin entier (sur lulu.com par exemple !).


  • danino danino 24 juin 2008 15:27

    Un débat similaire s’est engagé il y a 10 ans de cela, suite au film de Roberto Begnini "La vie est belle", dont l’action était située dans un camps de concentration. Ce film a été finalement considéré comme salutaire. Donc a priori, celui-ci n’est pas forcément plus dérangeant. La seule limite est qu’il prend pour thème des événements contemporains et non achevés, au sens historique du terme. Je n’ai pas vu le film mais je n’en condamne pas par avance le principe.


  • danino danino 9 février 2008 16:24

     

     

     

    Ayant fait l’acquisition de ce livre que j’ai lu dans la foulée (160 pages en gros caractères, ça va vite !), je pense pouvoir porter un commentaire. D’autant qu’il m’arrive de temps à autres de regarder le 20 heures de TF1 (oui, j’avoue... lorsque ma télé n’est pas en panne ce qui est le cas en ce moment). Honnêtement, ce qui me trouble le plus, ce ne sont pas forcément les sautes de caractère de confrères (je suis moi-même journaliste en presse écrite) starifiés par un système dont ils sont eux-mêmes les jouets, sinon les victimes. Jean-Pierre Pernaut y est décrit sous un jour finalement sympathique (beauf, nul en anglais mais bon camarade de reportage, ça compte) et Claire Chazal aussi (d’humeur égale, cultivée, amatrice d’opéra...). PPDA, c’est vrai, se fait égratigner mais à tout seigneur... Ce ne sont pas non plus les "révélations" sur les accoquinages entre TF1, la chaîne des rois du béton, et les puissants de ce monde (enfin.. de France, soyons lucides). Toute télévision, privée ou publique, est un instrument de pouvoir et depuis les temps héroïques (Cognacq-Jay), les pouvoirs en place ont toujours été tentés de l’utiliser au mieux de leurs intérêts bien compris. Rien n’a changé en fin de compte.

    En revanche, ce livre, au demeurant pas toujours bien écrit et qui aurait mérité une relecture plus attentive (coquilles diverses...) traduit surtout le désarroi de leurs auteurs qui, manifestement, ne se sentent pas bien dans leur entreprise et semblent regretter l’époque d’avant (d’avant la privatisation ? ce n’était pas toujours tout rose, pourtant...). Les dirigeants de TF1 devraient manifestement tenir compte du moral en berne d’une partie de leurs troupes, surtout s’ils veulent continuer à faire la course en tête. Une équipe démotivée, même avec de bons professionnels, ça ne donne jamais de très bons résultats sur le long terme.

    PS - Pour ce qui est de l’identité des "dénonciateurs", il me semble qu’un jour ou l’autre, elle sera connue. Ils ont quand même laissés quelques cailloux sur leur chemin, tel le Petit poucet. Ou alors, ils se feront connaître d’eux-mêmes, qui sait.

    PS2 - Quant à la "cuisine interne" d’un JT et la manière d’accommoder les morceaux d’actu, elle n’étonnera que les non-journalistes. Si je veux vraiment m’informer, ce n’est pas sur le JT de TF1 que j’irai le faire. Mais pour passer un moment avec le spectacle de l’actualité et regarder une mise en images de ce que j’ai appris par ailleurs, pourquoi pas...

     

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Transports






Palmarès