Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

daryn

daryn

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 318 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • daryn (---.---.91.154) 27 mars 2012 12:02
    daryn

    De quel PS parlez vous ? Ce n’est plus qu’un syndicat d’élus, un ensemble de baronnies régionales à couteaux tirés (cf le congrès de Reims), incapable de définir en interne un projet national sans s’appuyer sur des think tanks comme Terra Nova, incapable de se projeter dans l’avenir avec des chiffres réalistes, incapable de sélectionner parmi les siens la candidate qui avait envie d’y aller... Évidemment ça reste un fantasme pour ceux qui ne peuvent pas se voir ailleurs qu’à gauche, sans pour autant être capables d’exprimer précisément ce que cela veut dire. Mais franchement, imaginer ce PS là avoir tous les pouvoirs, de la majorité des petites communes à la présidence de la république en passant par la majorité des grandes villes, des départements, des régions, de l’assemblée, du sénat, et du gouvernement, ben ça fout les jetons...

  • daryn (---.---.91.154) 27 mars 2012 11:05
    daryn

    Rien ne vous oblige à vous laisser capturer par la médiocrité de la campagne des grosses pointures comme vous les appelez, ou par la morosité ambiante. C’est votre vie et votre avenir, prenez les en main. J’ai pour ma part fait le tour des propositions des différents candidats, et étudié leur parcours. Mon vote ira avec enthousiasme à Bayrou. Et je constate que mon enthousiasme est contagieux, ce que je trouve cool smiley

  • daryn (---.---.91.154) 27 mars 2012 10:52
    daryn

    Eh bien moi je voterai avec enthousiasme François Bayrou. Parce que l’UMP ne survivra pas à son élection, et que le PS ce grand corps malade et infiniment agonisant pourra peut être enfin se renouveler un peu (ça ferait deux très bonnes nouvelles). Et à cause du référendum de moralisation de la vie publique, qui est une excellente proposition, la meilleure qui m’ait été soumise depuis que je suis en age de voter. Et pour le projet de FB, qui ne me prend pas pour un imbécile ni un assisté, et qui est le seul qui me donne espoir dans l’avenir. Et pour la personne de FB, pas vraiment aimable mais suffisamment orgueilleux pour réaliser effectivement ses promesses simplement parce qu’il est trop orgueilleux pour ne pas le faire et ainsi se déjuger...

  • daryn (---.---.91.154) 22 mars 2012 10:11
    daryn

    Excellent article Sylvain, merci.

  • daryn (---.---.91.163) 7 mars 2012 09:51
    daryn

    En quoi le régime de retraite par points proposé par Bayrou s’écarte-t-il de la retraite par répartition ? Pour mémoire voilà ce qu’il en dit (ici) :

    Depuis dix ans, je préconise la construction d’un régime de retraite par points ou, pour le dire en langage plus choisi, un régime de retraite par répartition fondé sur des comptes individuels retraçant précisément les droits acquis par le salarié.

    C’est une réforme majeure qui a plusieurs avantages :

    • Les comptes des régimes de retraite sont, une fois la réforme mise en place, obligatoirement équilibrés entre cotisations et pensions.
    • Pour les assurés, la transparence est garantie. A tout moment, le salarié sait où il en est, ce que sont ses droits, ce que sera sa pension en fonction de la date de départ à la retraite. Troisièmement, c’est un système plus juste car il peut prendre en compte différemment les travaux pénibles, difficiles, astreignants, les travaux de nuit ou les travaux physiquement lourds, et les activités qui sont moins pénalisantes pour la santé.
    • Enfin, ce régime donne la liberté. Chacun peut choisir de partir plus tôt ou plus tard en fonction de ses choix ou de sa vie, ou encore de cotiser davantage pour racheter des points. À terme, on peut même sans difficulté envisager la suppression de l’âge légal fixé pour le départ à la retraite, chacun étant maître de choisir le moment où il s’en va et le niveau de pension qui sera le sien. Je veux être garant d’une vraie architecture des retraites pour l’avenir, au-delà même du temps où nous exercerons des responsabilités, de manière définitive. Pour cela, il faut les réformer en tenant compte de tous les droits acquis avec le délai nécessaire pour éviter les à-coups brutaux.






Palmarès