• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

daveudaimon

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • daveudaimon 17 septembre 2008 18:45

    Article intéressant mais excessivement partial.

    Moi même signataire de la contribution de Larrouturou (enfin du fond dans une contribution), je pense qu’il ne faut pas tomber non plus dans le faux angélisme et la paranoïa.

    Il n’y a rien d’anormal à ce que les caciques du PS, qui ont beaucoup lutté pour arriver en responsabilité, ne se mettent pas soudainement à la disposition du premier porteur de pétition venu, quel que soit la qualité de son message. La politique est un combat, et en démocratie il n’y a qu’une seule façon d’avoir raison : rassembler un maximum de gens derrière soit.

    Rassembler du monde sur un pétition c’est un bon point. Rassembler même à l’extérieur du PS, encore mieux (sans toutefois tomber dans l’excès inverse comme désirs d’avenir). Maintenant si la direction n’entend pas ou ne veux pas entendre, il faut en prendre acte. On peut le déplorer, lutter pour changer de direction, mais on ne peut pas reprocher aux responsables de faire des choix qui ne nous plaise pas. On peut juste les renverser.

    Pour cela je suis un partisan de la preuve par l’exemple. Si le PS ne veut pas convonquer de grande convention sur le social et l’europe, il suffit de l’organiser sans lui. Certes l’impact ne sera pas le même, mais cela permettra de montrer comment se passerai les choses si P. Larrrouturou était premier secrétaire. Les militants ne croient plus les dirigeants sur parole et c’est plutôt une bonne chose pour la démocratie interne.

    Bref si le PS ne veut pas se mettre au boulot, rien n’empêche les militants qui le souhaitent de s’y mettre et de créer ainsi un mouvement d’entrainement qui pourrait les amener à la place de Hollande, en espérant qu’ils recevront alors avec plus d’ouverture les futurs porteurs de pétition qui contesteront leur calendrier politique.








Palmarès