• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

David MOUREY

David MOUREY

David MOUREY
Professeur de sciences économiques et sociales
77 340 PONTAULT-COMBAULT


 
Depuis des années, j’organise en totale indépendance des conférences et débats d’économie autour de personnalités prestigieuses pour des centaines d’élèves, pour des étudiants et pour les citoyens de manière générale.
 

 
En particulier, depuis mai 2005 Pontault-Combault aura accueilli des économistes prestigieux pour des conférences pédagogiques devant plusieurs centaines de lycéens venus de trois lycées différents et situés dans trois villes différentes :
 

 
Jean-Paul FITOUSSI, Daniel COHEN, Pierre CAHUC,
 
Christian de BOISSIEU, Michel PEBEREAU, Jean PISANI-FERRY,
 
Agnès BENASSY QUERE, Eric HEYER, Xavier.TIMBEAU, Guillaume DUVAL,
 
 Liem HOANG NGOC.
 

 
En cette année 2007-2008, deux conférences son déjà programmées autour de 
 
Michel GODET, le 21 décembre 2007 et
 
Patrick ARTUS le 6 mai 2008.


J’anime deux blogs

Blog : Démocratie, Economie et société http://democratieetavenir.over-blog.com/
 
et 
  L’enseignement de l’économie en débat
 
http://enseignementeconomie.blog.lemonde.fr/
 
 
 J’ai organisé et animé le colloque suivant :
Lundi 21 avril 2008, Salle Médicis, Palais du Luxembourg
 

Quel enseignement de l’économie au Lycée ?
 

« Vertus et infortunes des sciences économiques et sociales »
 


 

David Mourey (Professeur de SES) organisateur et animateur du colloque.
 


 

Par ordre alphabétique 

 

Attali Jacques, Président de la Commission pour la Libération de la Croissance Française
 

Beitone Alain (Professeur de SES)
 

Bénassy-Quéré Agnès (CEPII)
 

Boillot Jean-Joseph (Professeur SES et Chercheur associé au CEPII)
 

Chartoire Renaud (Professeur SES et Apses)
 

Chauvel Louis (OFCE)
 

David Sylvain (Professeur de SES et Apses)
 

Duval Guillaume (Alternatives Economiques)
 

Fitoussi Jean-Paul (Science-Po Paris et OFCE)
Gautié Jérôme (Paris 1 Panthéon Sorbonne)
 

Geoffroy Guy (Député et Proviseur)
 

Izraelewicz Erik (La Tribune)
 

Knock-Méo Isabelle,
 

Le Cacheux Jacques (OFCE)
 

Le Merrer Pascal (ENS-LSH)
 

Malinvaud Edmond (Collège de France et INSEE-CREST)
 

Mourey David Professeur de SES
 

Pastré Olivier (Professeur à Paris-VIII et France Culture)
 

Pébereau Michel (BNP-Paribas, et Institut de l’entreprise)
 

Richard Pierre (DEXIA)
 

Rotillon Gilles, Profeseur d’Université
Sylvestre Jean-Marc (TF1)
 

Tiran André (Président de la Conférence des Doyens des facultés de sciences économiques et de gestion)
 

Wasmer Étienne (Sciences-Po Paris et OFCE)
 


 


 

Liste des Partenaires
 


 

Codice
 

Institut de l’entreprise
 

OFCE
 


 

Challenges ...
 

France Culture
 

La Tribune...

La ville de Pontault-Combault
 


 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 10/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 1 44
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • David MOUREY David MOUREY 15 janvier 2009 22:31
    Merci pour ces commentaires, dommage néanmoins qu’ils quittent le terrain de l’argumentation pour le terrain idéologico-politique.
    OK, j’aurais pu, du, être un peu plus prudent en disant « les économistes les plus connus » de manière générale.
    Ensuite, comme vous probablement, je ne peux pas tout lire, tout le temps. J’avais connaissance de certains écrits (en particulier ceux de Paul Jorion, voire un petit peu Nouriel Roubini), sans forcément avoir pu lire ces textes complètement. Manque de temps.
    Peut-être ais-je raté les textes clés qui annonçaient cette crise et non pas la crise inéluctable du capitalisme, comme cela est répété par certains depuis des décennies, dans des conditions économiques très différentes. A force de dire qu’un système va connaitre une crise majeure, on peut finalement avoir raison temporairement.
    Il reste que l’échange est préférable et plus constructif que les critiques ad hominem, lesquelles ne permettent pas d’engager une quelconque discussion car elles placent celle-ci sur le terrain idéologique.
    Enfin, vous devriez aussi être un peu plus prudent, c’est l’avenir, à très long terme, qui nous dira qui avait raison ou tort en matière de diagnostic, de médication, …
    Même si de mon point de vue, ce n’est vraiment pas le plus important. Des enjeux plus fondamentaux dominent les querelles interpersonnelles.
    Vérifiiez aussi que les économistes qui sont souvent qualifiés d’orthodoxes, voire d’économistes du pouvoir (voilà un « argument » puissant), insistaient déjà à la fin années 1990 (et même avant), sur les dangers de l’instabilité financière et la nécessité de refonder l’architecture financière internationale.
    De même, dans les années 2004 -2005, il me semble que nombre de ces économistes attiraient également l’attention sur les dangers potentiels élevés des déséquilibres financiers internationaux.
    Cette crise montre encore que les certitudes des uns et des autres sont fragiles, contingentes, transitoires, … . Alors prudence SVP.






Palmarès