• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

David Prud’homme

38 ans, professeur de philo puis journaliste éco/hightech durant 10 ans.

Tableau de bord

  • Premier article le 26/10/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 3 25
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • David Prud’homme 27 octobre 2007 20:37

    Je signe aussi pour le commentaire de Tristan. Soulignons juste que l’information est bel et bien au cœur du problème. C’est l’enjeu des années à venir.

    Notez par exemple, l’opération de contre-propagande actuellement sur nos écrans de télé ou dans quelques uns de nos quotidiens ou magazines contre certaines associations aux techniques un peu violentes. Elle est pilotée par des agences de communication qui agissent en sous-marins pour le compte des grands labos pharmaceutiques. Je ne leur jette pas la pierre, mais il faut bien comprendre que l’opinion a toujours été et aujourd’hui plus que jamais l’enjeu majeur.

    Les internautes, tant par les réseaux qu’ils mettent en place que par les techniques de partage de l’information qu’ils contribuent à développer seront sans doute (enfin, je l’espère) les principaux acteurs d’une évolution en profondeur de la manière dont nous accédons à l’information.

    Honnêtement, je ne crois pas qu’une pétition, pas même celle que je propose, puisse sérieusement entamer la réussite du processus de validation du texte de Lisbonne. Ce ne sont que des jalons que nous posons pour le futur, afin de faire croitre peu à peu notre force pour peser chaque jour un peu plus.

    Tristan, cependant, une chose : oui, un empire de 400 millions d’âmes a de forces chances d’être un empire autocratique. Mais nous ne sommes plus à l’époque de Jules César, et ce petit câble qui nous relie change bien des choses.


  • David Prud’homme 27 octobre 2007 11:13

    En passant, je vous renvoie au texte de VGE dans Le Monde daté de samedi ici. Pour l’essentiel, sa lecture du texte de Lisbonne confirme celle de Chouard : pas de changement sur le fond avec le TCE. Il souligne simplement lui aussi le caractère illisible du texte pour des non juristes (payés pour comprendre et interpréter les lois au profit de leurs clients). Mais il se dit content que ce qu’il considère comme des innovations ait été conservé. Je pense pour ma part que ces innovations restent tout à fait insuffisantes pour bâtir une Europe réellement démocratique.


  • David Prud’homme 27 octobre 2007 08:13

    @ candidat 007 Oui, c’est peu, mais avec vous cela fait 327... Et effectivement le TCE prévoyait qu’un million de signatures étaient un minimum pour attirer l’attention de la Commission qui disposait encore du pouvoir de rejeter malgré cela la demande des pétitionnaires.

    @ farniente, oui la pétition n’est pas un solution idéale. Ce n’est qu’un pis aller dont le but ultime est de constituer un mouvement d’opinion. X signataires en faveur de telle chose. Plus nous serons nombreux en faveur d’une assemblée constituante pour l’Europe, plus cette idée a de chances de gagner les esprits des 400 millions de « concitoyens » européens. C’est tout, c’est simple. C’est le nombre qui fait son efficacité.

    @ desnet. Etienne Chouard pense comme vous et comme moi. Il faut faire du bruit. En 2005, il y avait au moins 3 autres pétitions en faveur d’une constituante, aujourd’hui, il ne reste plus que celle-ci. Il faut en faire un point de focalisation des actions des uns et des autres.

    Il ne faut pas lâcher l’affaire si nous ne voulons pas finir comme de simples godillots, pour reprendre le mot d’Anne-Marie Le Pourhiet.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Europe Constitution






Palmarès



Agoravox.tv