• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

david354

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 57 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • david354 10 février 2013 18:56

    Titi, documentez-vous un peu avant de sortir de telles inepties...
    - Mussolini est arrêté le 25 juillet 43.
    - L’opération militaire en italie CONTINENTALE commence bien en septembre 43.
    Mais bien avant cela, les italiens sentent que la guerre est perdue. Mussolini essaye d’ailleurs de pousser Hitler au compromis avec Staline.
    - Merci pour votre science sur la profondeur stratégique, ce sont des choses connues et rabâchées (avec le général Hiver) dont les russes ont bien sûr bénéficié mais à quel prix ?
    Les Alliés voulaient t’ils payer ce prix ?
    Pourquoi les franglais ne se sont-il pas repliés au Sud en 40 ? Pourquoi ne pas avoir défendu Paris ? Il me semble que certains généraux français le souhaitaient.
    - Dernier point, à propos des « 4 fronts » de l’Angleterre, la guerre, ce n’est pas tout à fait une partie de cartes, ou plutôt ça peut l’être quand ce n’est pas sur son sol.
    Vous ne m’avez pas répondu sur les chiffres : l’Africa Korps, c’était 30 000 hommes, la Silice 200 000 allemands qui en plus ont réussi à être évacués, le front de l’Est, c’était 2 000 000 d’allemands.


  • david354 4 février 2013 08:16

    Je me répète mais intéressez-vous plus aux chiffres, aux ordres de grandeur et moins aux effets de style sinon c’est opinion contre opinion, propagande contre propagande...
    - La Sicile comptait 90 000 soldats allemands qui d’ailleurs ont réussi massivement à être évacués par la suite. Les italiens qui faisaient le gros de troupe n’ont montré que peu de résistance.
    - Le débarquement sicilien a retourné l’Italie ? Késacko ? Une nouvelle théorie ? Quand Mussolini est arrêté en juillet 43, il n’y a pas un seul allié en Italie continentale !!!!
    - La « profondeur stratégique » comme vous dites, c’est surtout l’Ukraine qui était loin d’être hostile au début aux allemands. Cet avantage a été au début très mal utilisé par l’URSS (à l’ exception du déménagement des usines) : quel rôle pendant l’encerclement de Kiev, le siège de Léningrad ou Stalingrad ?
    - Par contre, les anglais et français n’ont pas beaucoup utilisé la « profondeur stratégique » de la France, se repliant vite sur la côte, évacuant par la suite 340 000 hommes !
    Churchill pouvait respirer, la guerre avec des débarquements en Af du Nord ou en Sicile, ça lui promettait moins de risques...


  • david354 3 février 2013 09:40

    Bonjour,
    Ce qui compte vraiment dans ce genre de discussions, ce sont les chiffres.
    Dans les mots, un front compte pour un autre, une bataille pour une autre...
    Les troupes de Rommel comptaient 30 000 hommes, les unités allemandes sur le front de l’est 2 millions.
    Pourquoi les alliés ont choisi de débarquer en Sicile ? (Max Gallo en parlait d’ailleurs récemment...).
    Peut-on décemment parler de 2nd front à cet instant de la guerre ?
    Les russes ont reculé, c’est la vieille excuse française... Quand ils n’ont plus eu le choix (Léningrad, Moscou, Stalingrad), ils n’ont plus reculé, c’est là que les pertes ont été terribles...


  • david354 2 février 2013 22:12

    Fatiguant de voir comment certains refont l’histoire, l’immense majorité des historiens est quand même d’accord sur :
    - Le pacte Ribbentrop-Molotov est largement la conséquence du refus anglo-français d’une alliance avec l’urss.
    - Les allemands sont entrés en france avec du pétrole russe mais sont aussi entrés en russie avec des camions Renault.
    - Les premières livraisons du prêt-bail commencent en mai 42.
    - En décembre 41, la bataille de Moscou est perdue par les allemands, la guerre-éclair est terminée. La seule solution raisonnable était un compromis, ce que voulait Mussolini.

    Pour conclure, j’écoutais il y’a une semaine, un journaliste à propos de l’intervention française au Mali qui disait : « Nous envoyer seulement de la logistique, c’est vraiment insuffisant. Si l’on est les seuls à se faire casser la gueule... »


  • david354 16 février 2011 14:50

    Exactement.

    J’ajouterais que l’ouverture des pays de l’Est a été une formidable opportunité pour eux, beaucoup plus que l’Euro qui leur apporte autant d’avantages que d’inconvénients.
    Et, contrairement a ce que est dit dans un commentaire, la RDA n’était pas le tiers-monde, il y’avait juste à moderniser et à investir, la main d’oeuvre y était qualifiée.
    Beaucoup plus facile à intégrer en tout cas que certaines zones de notre territoire national...
    Bref, quand on voit la teneur générale de cet article et le fait que l’auteur déclare avoir travailler avec beaucoup d’élus français, on peut se poser des questions...

Tous les commentaires de cet auteur







Palmarès



Agoravox.tv