• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

dBy78

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • dBy78 8 février 2009 21:28

    Bonsoir,
    sur cet évènement (pas le premier effectivement, puisqu’on peut aussi y rajouter les intimidations répétées sur les forces de l’ONU dans la zone), je vous invite à lire cette analyse du LEAP, parue il y a déjà deux ans et demi...
    http://www.europe2020.org/spip.php?article583&lang=fr

    face au choix entre l’intégration et le suicide, il semble que les isaraëliens aient choisi.


  • dBy78 30 août 2008 23:05

    @CAMBRONNE
    Je sais ça peut paraître surprenant, voire choquant pour certains. Mais pour moi la vocation à servir et l’esprit militaire n’imposent pas le silence, en interne, aux membres des forces armées. Le débat, fort heureusement, existe encore à quelques endroits. Et quand on a la chance d’avoir un chef qui écoute et qui comprend ses subordonnés, et de ne pas faire partie d’une unité constituée, alors de telles situations sont possibles. Dans le cas contraire, c’est la soumission que l’on doit tous par esprit d’obeissance, ou la démission. Ce dont je ne suis d’ailleurs pas loin aujourd’hui, question de cohérence intellectuelle.
    Trop d’atrocités ont été commises par des hommes qui ne faisaient qu’obeir, soi-disant, aux ordres reçus. Parce qu’ils n’avaient pas osé dire NON, ou tout simplement attirer l’attention sur l’aspect illégal ou ignoble des actes commis. J’ai décidé de ne pas me trouver parmi ceux-là, et de dire NON si l’occasion m’en est donnée. De Gaulle aussi avait désobéi (voire déserté, il aurait pu être condamné à mort). Ne l’oublions pas.


  • dBy78 29 août 2008 22:53

    Merci Paul, d’exprimer avec tant de de justesse ce que nous sommes nombreux (pas assez malheureusement) à ressentir tous les jours. Je suis aussi officier issu des "commandos parachutistes", comme on aime à s’appeler, et il y a deux ans j’ai tout simplement dit que je ne "souhaitais" pas servir là-bas, considérant que ce conflit, non seulement n’était pas le notre, mais surtout que nous nous battions contre nos propres intérêts. Aujourd’hui encore je livre à qui veut l’entendre que la "communauté internationale", en fait les vassaux militaires, politiques ou économiques des Etats-Unis, va au-devant d’un désastre majeur en Afghanistan, d’une humiliation qu’elle prétend combattre de toutes ses forces.
    Je n’ai pas votre érudition mais j’aime aussi chercher loin dans le temps les explications aux problèmes d’aujourd’hui. Le monde (les hommes) ne changent pas tant que ça. Si vis pacem, para bellum : si tu veux la paix, prépare la guerre. Que ne l’a-t-on entendu pour justifier de telles ignominies ? Le problème est que nous SOMMES en guerre, que nous FAISONS la guerre. Alors depuis cinq ans j’ai changé la formule :
    SI VIS PACEM FERMA BELLUM : Si tu veux la paix, arrête la guerre
    Et on peut rajouter : tu verras, ce n’est pas aussi difficile que tu crois...
    Merci encore


  • dBy78 8 mai 2007 13:58

    A quoi servira-t-il de protester auprès de média qui ne sont plus indépendants depuis longtemps. Le soir du 6 mai, on a même coupé un ancien premier ministre pour laisser Johnny parler...passablement bourré d’ailleurs ! C’est tout le respect que le « nouveau système » aura des institutions. Les footballeurs et les chanteurs (Monégasques et suisses bien sûr) avant les personnalités. J’ai lu il y a peu sur un « forum » (qui n’en a que le nom) une remarque d’un sarkozyste : « Allez vous faire foutre, vos idées n’intéressent plus personne ! » Eloquent, non ?







Palmarès