• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Wrong Orwell

Wrong Orwell

Ah George ! Si tu nous voyais...Notre dictateur,maintenant,c’est l’argent sous couvert de démocratie,mais mêmes méthodes de propagande : il suffit de regarder TF1 et lire le Figaro de Papa Dassault et éviter le ridicule.Mais on peut jacter. Si notre voix porte trop haut,en revanche,la punition est l’appauvrissement,la misère.L’illusion de la liberté reste la plus douce des dictatures.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 132 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Wrong Orwell Wrong Orwell 9 septembre 2013 09:52

    Le trésor américain doit rembourser les emprunts au créancier. Il ne le revend pas à un potentiel acheteur mais à l’émetteur. S’en débarrasser est une question qui ne se pose pas...
    Ils en gardent quand même un peu puisque les USA et l’Europe financent leur croissance. Mais la Chine compte sur la consommation intérieure, comme nous tous. D’où la décision récente d’augmenter les salaires de leurs ouvriers suicidaires et suicidés, et de leur famille, révoltée par les conditions de travail de leurs enfants, envoyés à la ville pour sortir de la misère de leur campagne.
    Quant au reset total, seul un effondrement du système pourra le provoquer, comme les emprunts russes d’avant 1917...



  • Wrong Orwell Wrong Orwell 8 septembre 2013 08:55

    Il nous faudrait un Tyler Durden (personnage de « Fight club » incarné par Brad Pitt, tiré du roman de Chuck Palachniuk) pour faire sauter les datacenters, dans lesquels sont stockés toutes les données bancaires.
    Un RàZ (reset, remise à zéro) total, comme à la belote : fausse donne, redonne.



  • Wrong Orwell Wrong Orwell 8 septembre 2013 08:46

    Il y a bien longtemps que la Chine n’achète plus de bons du trésor américain. Au contraire, elle s’en débarrasse ! Le seul acheteur, c’est la Fed, la banque fédérale américaine.
    Comment maintiennent-ils le système ? En imprimant de la monnaie de singe, tout comme la BCE.
    L’artifice qui fait croire que la reprise est en bonne, ce sont les spéculateurs, qui peuvent acheter au marché différé, des tonnes d’actions, à crédit pas cher du tout, grâce au maintien de taux d’intérêt quasi nuls.
    Le gaz et l’huile de schiste aussi, fait croire aux Américains qu’ils vont avoir une indépendance énergétique et relancer leur croissance...En bousillant leur nappe phréatique ! Et en laissant s’échapper du méthane, le vrai responsable du dérèglement climatique, avec le pet des vaches ! Pas grave : ils achèteront nos eaux minérales (plus polluées que l’eau du robinet aux pesticides, au purin, gaucho, round up, etc...). Achetez Evian, Vittel et « Perrier, c’est fou » (groupes Nestlé, BSN ou un autre, je ne sais plus), çà va flamber au palais Brongniart (Bourse de Paris).
    Car c’est le seul remède pour maintenir ce système moribond, qui ne doit son succès qu’au pétrole bon marché et à tous ses dérivés.
    Pour paraphrase le p’tit : polluer plus pour gagner plus. On verra plus tard avec Veolia et Suez-Lyonnaise des eaux (achetez aussi...) pour dépolluer la flotte pleine de nitrates et autres saloperies, que les cultivateurs « bio » utilisent pour arroser leurs champs « bio », encore une arnaque.
    Le GEAB est comme.Karl Marx, qui disait que le capitalisme et son fossoyeur, la finance, s’effondrerait de lui-même : le timing. Ils ne peuvent pas anticiper les décisions des patrons des banques centrales !



  • Wrong Orwell Wrong Orwell 18 février 2013 19:52

    T’as pas saisi qu’on s’en fout.



  • Wrong Orwell Wrong Orwell 8 février 2011 13:01

    J’ai du mal à comprendre cet encensement pour un texte sans intérêt sinon que le visa pour un tourisme en Thaïlande est tant facilité. Y’a t-il de vieux dégoutants parmi les commentateurs ? Ce bla-bla (je ne vois pas d’autre nature à lui donner) est d’un ennui et d’un futile, qu’on se demande si le « titre » (honorifique à mon estimation) et non l’égard, sont la raison ( quoique perdue sur ce coup-là) de sa publication. Je crains, Monique, (combien la tiennent, des manchots sûrement) que votre éditeur ait plus de cœur que de raison.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès