Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

De ço qui calt ?

De ço qui calt ?

De ço qui calt ? Car ne lur valt nient...
Qui s’en soucie ? Car c’est en vain...
(Chanson de Roland, CXXXVIII, verset 1840). La photo, un dessin du XIV Siècle, représente le combat de Roland et du géant Ferragut. Référence : (FR 2813) fol. 118 Grandes Chroniques de France, Paris. Source : Bibliothèque Nationale de France.
Comme bien d’autres citoyens, je m’inquiète de l’évolution récente des institutions françaises. L’aube d’un nouveau Moyen-Age ?
Le combat contre des géants, c’est celui que doit livrer au quotidien le citoyen dans la société dite "moderne". Rien que pour sa survie matérielle, morale et en tant qu’individu, et pratiquement sans l’aide de personne. Les pouvoirs publics et privés (financiers, lobbies, institutions...) deviennent de plus en plus féodaux. Comment faire face à cette situation ?

quicalt@yahoo.fr
http://360.yahoo.com/quicalt
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 16/05/2006
  • Modérateur depuis le 30/05/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 35 6 2260
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 8 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Par De ço qui calt ? (---.---.---.19) 18 juin 19:37
    De ço qui calt ?

    La véritable question est en effet : que peut-on attendre de l’Union Européenne ?

    Et s’il ne peut rien en sortir de bon, autant la quitter.

    Le plus terrible, c’est que l’actuelle politique de l’Union Européenne a été très largement l’oeuvre des « élites » françaises.

    La directive de 1991 sur les chemins de fer correspond au mandat de Jacques Delors en tant que président de la Commission Européenne (1985-94). C’est aussi la période de création de l’Organisation Mondiale du Commerce.

    Merci à « notre gauche »...

  • Par De ço qui calt ? (---.---.---.34) 30 mars 16:18
    De ço qui calt ?

    Non, personne ne courbe l’échine. Simplement, qui contrôle les grands médias, les appareils des partis politiques ... ?

    Dans des situations comme celle-ci, la désinformation règne. Les auteurs de l’article ont raison de fixer comme première tâche d’informer les citoyens, de leur exposer les enjeux de la réunion de Bruxelles...

    Pour rappel, les actions possibles dont parle l’article :

    - diffuser cette information autant que possible (listes, blogs, amis, réunions...) avec des explications pertinentes ;

    - définir clairement devant le public le principe de la neutralité du réseau internet ;

    - interpeller et placer publiquement devant leurs responsabilités les candidats aux élections municipales et européennes ;

    - souligner qu’internet est un service public, ce qui exige sa neutralité ;

    - signer la pétition sur Avaaz ;

    - participer aux mobilisations proposées par Save the Internet (appels téléphoniques et courrier électroniques originaux aux députés européens...) ;

    - autant que possible, interpeller et placer publiquement devant leurs responsabilités toutes sortes de dirgeants politiques, associatifs, syndicaux... exigeant des prises de position claires et des efforts de mobilisation ;

    - si possible également, envisager des réunions publiques et des manifestations ;

    - voir aussi ce qui peut être mis en ligne sur des sites de Bruxelles et de ses alentours, sur des sites en anglais lus par des internautes francophones...

    - placer en ligne des tracts que tout le monde puisse reprendre et rediffuser à son tour sous forme papier ou virtuelle.

  • Par De ço qui calt ? (---.---.---.34) 30 mars 16:11
    De ço qui calt ?

    En effet, il y a extrême urgence. Que font tous ces politiques qui disent être contre la politique de la Commission Européenne mais s’abstiennent d’organiser en France des réunions publiques, des manifestations... ?

    Pour une définition et défense du principe de la neutralité du Net, j’ai trouvé ceci sur le site de La Quadrature du Net :

    http://www.laquadrature.net/fr/neutralite_du_Net

    La neutralité du Net est un principe fondateur d’Internet qui garantit que les opérateurs télécoms ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs, mais demeurent de simples transmetteurs d’information. Ce principe permet à tous les utilisateurs, quelles que soient leurs ressources, d’accéder au même réseau dans son entier. Or, la neutralité est aujourd’hui remise en cause à mesure que les opérateurs développent des modèles économiques qui restreignent l’accès à Internet de leurs abonnés, en bridant ou en bloquant l’accès à certains contenus, services ou applications en ligne (protocoles, sites web, etc.), ainsi qu’en limitant leur capacité de publication.

    Face à ces velléités de mettre à mal l’architecture décentralisée d’Internet, et la liberté de communication et d’innovation qu’elle rend possible, il est indispensable que le législateur garantisse la neutralité du Net. Les opérateurs doivent être sanctionnés s’ils discriminent de manière illégitime les communications Internet, que ce soit en fonction de la source, du destinataire ou de la nature même de l’information transmise. À défaut, seuls les utilisateurs d’Internet en mesure de payer un accès privilégié pourront bénéficier des pleines capacités du réseau.

    (même licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported que celle spécifiée dans l’article)

  • Par De ço qui calt ? (---.---.---.239) 16 mars 16:14
    De ço qui calt ?

    Essayons d’être pratiques, surtout devant une telle urgence et avec de tels enjeux. La question de Gourmet 2012 est très pertinente.

    Je pense qu’il faut déjà, bien évidemment :

    - diffuser cette information autour de nous autant que possible (listes, blogs, copains, réunions...) ;

    - signer la pétition sur Avaaz ;

    - participer aux mobilisations proposées par Save the Internet (appels téléphoniques et courrier électroniques originaux aux députés européens...) ;

    - autant que possible, mettre au pied du mur toutes sortes de responsables politiques, associatifs, syndicaux... pour essayer de faire que ça bouge ;

    - si possible également, envisager des réunions et des manifs.

    Etc... Toutes les initiatives seront les bienvenues, et il faudrait les évoquer dans ce fil de discussion.

  • Par Mireille (---.---.---.52) 2 octobre 2006 10:45
    De ço qui calt ?

    L’AFFAIRE DU RAINBOW WARRIOR A FAIT UN MORT. C’EST LE RESULTAT D’UNE POLITIQUE.

    OU ETAIT A L’EPOQUE SEGOLENE ROYAL ??? A L’ELYSEE.

    C’est la réalité, qu’elle plaise ou non a West & Co.







Palmarès