• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Dedalus

Dedalus

Franchement politique sur http://sarkononmerci.fr et vaguement littéraire sur http://www.avoodware.com...

Tableau de bord

  • Premier article le 14/02/2007
  • Modérateur depuis le 23/02/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 48 419 2570
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 24 24 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Dedalus Dedalus 28 février 2012 10:57
    Pour tout savoir sur la 61ème proposition de François Hollande : http://sarkononmerci.fr/blog/la-61eme-proposition-de-francois-hollande/

    Et pour tout savoir sur comment la politique de Sarkozy a surtout rendu plus forts les plus riches : http://www.avoodware.com/confession-dun-bobo/ [Edifiante confession d’un bobo]

  • Dedalus Dedalus 8 juillet 2010 15:29

    Voilà, c’est fait smiley


  • Dedalus Dedalus 8 juillet 2010 11:24

    Note de l’auteur : Agoravox s’est emmêlé les pinceaux en reprenant cet article depuis mon blog. Le graphique d’évolution de la popularité moyenne (milieu du billet) est une vieille version. Pour voir la mise à jour - et ça vaut le coup d’œil - il vous suffit de cliquer sur le graphique ou de le visualiser directement chez moi...


  • Dedalus Dedalus 6 mars 2010 14:45

    Rassure-toi, point de haine en moi. C’est juste que je ne suis pas disposé à en reprendre pour 5 ans de Sarkozy juste pour avoir commis une seconde fois la même erreur :près de deux-tiers des français juge aujourd’hui négativement Ségolène Royal. Ça relativise grandement sa capacité de mobiliser dans la perspective du second tour d’une présidentielle.

    Ce sondage qui n’est qu’un sondage - mais il y a en a bien d’autres qui le rejoignent - a l’avantage de pointer la spécificité de Ségolène Royal dans le paysage politique : partie visible, elle suscite un fort enthousiasme, parfois jusqu’à l’adoration ; partie moins visible, elle suscite plus fortement encore une profonde méfiance, parfois jusqu’à la détestation.

    Ce qui est un avantage dans la persective d’un premier tour devient rédhibitoire pour le second - qui au bout du compte est le seul qui compte.


  • Dedalus Dedalus 6 mars 2010 14:38

    La note technique du sondage figure dans le lien fourni dans le billet :

    Sondage Viavoice réalisé pour Libération. Interviews effectuées jeudi 25 et vendredi 26 février 2010, par téléphone.

    Échantillon de 1 019 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

    Représentativité assurée par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération.

    Par ailleurs, il ne s’agit pas de donner ou non un vainqueur à telle ou telle élection, mais de demander aux français leur opinion - positive ou négative - sur des personnalités politique.

    Le fait est que si Ségolène Royal attire un certain niveau de sympathie (33% d’opinions positives), elle est considérablement handicapée par un fort courant d’antipathie (63% d’opinions négatives) - largement plus fort même que ce que recueille Sarkozy (voir ici pour un aperçu de l’impopularité du président).

    Le fait est que si, forte de la sympathie qu’elle suscite, Ségolène Royal parvient à faire déplacer des foules enthousiastes, ceci ne doit pas dissimulr ces près de deux-tiers de français qui la jugent négativement, qui constitue une autre foule, plus invisible et silencieuse, mais qui de toute évidence place Ségolène Royal dans l’incapacité d’emporter un deuxième tour d’une élection présidentielle.

    C’est pour le moins un risque qu’on aurait grand tort de négliger, et que pour ma part je ne suis pas prêt à prendre une seconde fois. La sanction serait la même : Sarkozy !







Palmarès



Agoravox.tv