• dimanche 20 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
 

Defrance

Ingénieur Bac-1 qui cherche désespérément un début de solution a la misère croissante sur notre planète.
Je ne crois plus au langage des Politiques, de tous bords qui endorment les citoyens avec leurs discours pré-électoraux, oubliés des le lendemain !
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 29 3478 1104
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 149 118 31
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Articles de cet auteur

Classer les articles par : Chronologie Les plus lus Les plus commentés

Derniers commentaires

  • Par Defrance (---.---.0.129) 15 janvier 03:30
    Defrance

    Re bonjour Fergus,

     Je n’ai pas accès à ce livre là ou je suis, mais sachez que l’horreur était au menu de chaque repas du soir durant mon enfance, entre ceux de ma famille à qui il manquait une partie de la jambe, un autre qui ne pouvait plus être radiographié tellement il avait d’éclats dans le corps, un troisième devenu fou, sans compter les horreurs de l’avancée de l’armée rouge durant la deuxième par un oncle prisonnier en Silésie,libéré et repris à plusieurs reprises sur le front est au milieu du carnage et des viols systématiques  !

     LA GUERRE EST FAITE PAR DES GENS QUI NE SE CONNAISSENT PAS AU PROFIT DE GENS QUI SE CONNAISSENT TRÈS BIEN.

    cette phrase dont je ne connais pas l’auteur résume bien l’hypocrisie des situations belliqueuses et peut à elle seule expliquer les rares moments ou les hommes des deux camps ont décidés de faire une trêve et de sympathiser quelques heures, le temps d’une fête ou pour l’accès à un puits ?
     
     malgré un siecle, rien n’a changé ou presque. Je suis actuellement au Vietnam ou on voit encore beaucoup d’estropiés et ou la guerre chimique (agent orange) donne naissance, depuis pres de 50 ans à de pauvres enfants totalement difformes sans avenir ce qui est peut etre pire que la mort ?

  • Par Defrance (---.---.0.129) 14 janvier 14:09
    Defrance

    Coluche me semble t il a fait allusion a la Grande guerre qui fut la dernière ou le nombres de militaire tués était largement plus important que le n ombre de civils ?
     ded nos jours les militaires sont moins exposés que les civils ?

  • Par Defrance (---.---.0.129) 14 janvier 13:08
    Defrance

    Le marché de la mort est relativement nouveau pour ce qui concerne les petits villages de province .
     Le menuisier fabriquait en quelques heures, après que l’appariteur ait constaté le décès, le cercueil en bois - du grisard au chêne- selon les moyens, les fossoyeurs creusaient le trou à même le sol sur un emplacement généralement familial ou acheté pour quelques dizaine de francs et le curé, rémunéré selon le bon vouloir de la famille avait un « brancard muni de deux roues »’ qui permettait de transporter le corps de la maison du défunt au cimetière . Ce n’est que vers les années 1970 que les pompes funèbres sont apparues pour tarifer la mort ? 

  • Par Defrance (---.---.0.129) 14 janvier 12:36
    Defrance

     En effet ce fut la première guerre totale qui décima plusieurs millions de combattants sur moins de cinq ans - rien que sur la Sonme ce sont des centaines de milliers venus de tous les coins du monde qui sont disparus en quelques semaines !
     Il y a par exemple un cimetiere Chinois pres de st Valery et a Hué au Vietnam ou je passe de plus en plus de temps, le monument aux morts et toujours là ! Les plaques de marbres ou etaient gravés les noms ont été deteriorées sous l’occupation japonaises mais peu a peu les noms reparaissent au fur et a mesure de la disparition de l’enduit qui les recouvrait ? 

  • Par Defrance (---.---.0.129) 14 janvier 12:21
    Defrance

    Bonjour Fergus,
     quatre de mes ancêtres (au niveau de mes grands parents) ont pris part à cette boucherie . un grand oncle n’a pas connu l’horreur, tombé le premier septembre 1914, il fut enterré dans un cimetière provisoire ( j’ai encore la cartographie) et rapatrié dans le village vers 1920, le second a perdu la vie au bois de la Gruerie, il a été enterré dans la zone de combats mais son corps est devenu introuvable, tant les lieux on été retournés par l’artillerie ! Mon GP paternel engagé en 1900 a fait tout le conflit dans l’artillerie, blessé deux fois il a été libéré en 1919, s’est marié puis a disparu laissant mon père seul avec sa mère ! je ai retrouvé sa trace il y a quelques année, mort a environ 50 ans auprès de son demi frère qui n’avait pas rechapé à la folie après avoir été enterré vivant par un bombardement et détéré in extremis !! 
     Ma grand mère a recherché son frère toute sa vie, tout comme mon père qui n’a jamais su ce qu’étais devenu son père ! 
     Dans un petit cimetiere d’un village de la somme j’ai connu deux croix de bois -avec les plaques d-identification- que le maire des année 80 a purement et simplement supprimées pour revendre les emplacements - une honte !

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Politique Politique Présidence Sarkozy Présidentielle 2012 Citoyenneté Europe François Fillon Elections Citoyenneté Japon Parodie Retraites Economie
Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération