• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Delaunay

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Delaunay 22 novembre 2007 12:47

    "Tous les écoutants Alma reçoivent une formation à l’écoute, une formation sur les problèmes de la vieillesse et de ses handicaps éventuels, une formation sur les diverses maltraitances et sur les législations les concernant. Nombre de ces écoutants sont des anciens professionnels ou des professionnels en exercice des milieux médico-social, social, médical, juridique, financier. Les écoutants sont entourés par un réseau de conseillers-référents d’origine profesionnelle multiple, capables de s’informer par leurs réseaux locaux sur la nature et la véracité des faits. Certes, nul n’est parfait, ni infaillible, mais accuser ces personnels volontaires de manque de compétence est quelque peu léger. Leur intervention cherche à faire cesser la maltraitance par la prise de conscience de la violence infligée, du caractère abusif d’une situation, ou par médiation, plutôt que par la recherche de sanctions. Leur intervention se heurte souvent au poids de la routine et de l’ignorance. Il peut être très difficile de faire reconnaître par une équipe que ses pratiques ne sont pas parfaites, quand elles sont quasi ancestrales, surtout quand la direction est elle même inconsciente de la dérive de l’institution, situation qui se voit encore malgré les progrès. On peut concevoir que l’intervention Alma, si prudente et discrète soit elle, puisse déranger ou déplaire au sein d’un établissement auto-satisfait. On peut concevoir aussi qu’un directeur ne soit pas d’accord avec une intervention Alma. Nous informer des raisons de son opposition serait plus élégant que de jeter des allégations méprisantes sur la compétence des bénévoles. "







Palmarès