• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

démocrate

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • démocrate 1er août 2008 04:41

    Ce n’est pas un probleme fondamentalement économique qui se produit mais un paradigme sociétal dont la source est l’inconscient collectif et l’imaginaire social et surtout sur quoi repose le lien social  : laissons donc de coté le mythe des Illuminatis et autres Maîtres du Monde et théorie du complot.

    La réalité scientifique est un peu différente même si elle guère plus joyeuse loin de là : à la théorie du complot j’y substiturais plutôt la théorie des hordes initialisées par Sigmund Freud, mais aussi le destin sociétal à la dérive perçu déjà en son temps par Friedriech Nietszche et que je vous invite à relire de manière non superficielle : la mondialisation et le désir (délire) de (toute) puissance sous-jacent à ce concept n’a rien de nouveau.

    Pour qui ce sujet intéresse sur ces questions de fond je recommande deux ouvrages scientifiques écrit à 25 ans de distance par un sociologue français à la probité scientifique indiscutable : Eugène Enriquez

    Deux ouvrages donc :


    - De la Horde à l’Etat - essai de pyschanlyse du lien social (NRF, connaissance de l’inconscient - mais aussi édité chez Folio essai) écrit en 1983 et dont le contenu a été soutenu en thèse d’Etat en son temps : le paradigme actuel de la fin de la démocratie dite libérale y est scientifiquement décrit et prouvé 25 ans avant que cela ne se produise (je rappelle qu’il s’agit d’une thèse scientifiquement prouvée et non d’un quelconque avis sur la question)


    - Clinique du pouvoir - les figures du maîtres (édition ERES) reprenant et confirmant la réalité actuelle par le biais d’une analyse scientifique en profondeur de la réalité du pouvoir et sur quoi cela fondamentalement repose ainsi que sa limite réelle indépassable  ; en conclusionn cet auteur indique donc que le désir d’Etat Mondial est une vieille rêverie (ça date d’Alexandre Le Grand) mais qu’il sera impossible jamais de le véritablement réalisé sous peine d’effondrement de la civilisation et que ce dessein fou autant que dévastateur se heurtera inéluctablement à une gigantesque contestation proportionnelle (le destin de l’Union Soviétique vous donne une idée de ce que à quoi cela pourrait ressembler en terme d’effondrement et l’Allemagne Nazie aussi encore plus rapidement en cas d’avènement d’un facisme virulent)







Palmarès