• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Democrite

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Democrite 7 septembre 2007 14:53

    Quand on se dit scientifique et qu’on critique une théorie, soit on apporte des faits et des arguments allant à l’encontre de l’élément qu’on critique, soit on apporte une nouvelle théorie capable d’expliquer la réalité mieux que l’ancienne.

    Or vous ne faites ni l’un ni l’autre. Vous dites dans votre texte que la sélection naturelle n’est pas un ressort évolutif et n’a pas l’inportance qui lui accordai Darwin. Fort bien c’est votre droit le plus strict en tant qu’être humain vivant en démocratie avec liberté d’expression etc etc... En revanche c’est une faute grave en tant que scientifique que de ne développer ni critique construite sur des faits empiriques, modélisés ou issus de la réflexion ; ni de proposer une hypothèse ou le début d’une hypothèse expliquant mieux l’évolution que la sélection naturelle.

    Les deux point n’étant pas requis ni exclusif, l’un au moins est obligatoire pour séparer la réthorique pseudo scientifique sans argumentation d’une réflexion scientifique rigoureuse et construite.

    N’apportant rien de plus dans votre texte que un « non la sélection naturelle n’est pas un ressort de l’évolution », il est bien mal venu de prendre la mouche lorsque vos contradicteurs vous indiquent à juste titre que votre démarche n’a rien de scientifique.

    Il ne vous reste qu’a réécrire votre texte (qui n’aurait jamais du être accepté sur AVOx en l’état) et faire une démarche scientifique et sérieuse ! Ou alors vous en tenir à un point de vue philosophique, mais alors l’explicité comme tel et y inclure desw arguments (philosophiques cette fois).

    Bref y a du boulot pour que ce soit au minimum acceptable et discutable.


  • Democrite 7 septembre 2007 13:26

    Quand on écrit un article en mettant noir sur blanc « la sélection naturelle c’est n’importe quoi » avec comme seul argument « j’ai des idées alternatives mais je les déveloperait pas ici »... c’est déjà loin d’être une approche scientifique.

    Maintenant vos éclaircissements permettent d’aprécier à se juste valeur ce texte (que je me refuse à apeller article)


  • Democrite 7 septembre 2007 13:12

    Ce qui ne change pas le fait que la sélection ne peut agir que à l’echelle de la génération et de l’individu et pas à des échelles plus larges qui sont nécessaires à l’expression de l’évolution.


  • Democrite 7 septembre 2007 12:51

    Je ne suis pas certain que vous preniez le probléme dans un sens pratique.

    La sélection naturelle au sens de Darwin est la formalisation de la réussite ou non d’un individu à se reproduire. Si l’individu se reproduit il est « sélectionné » pour la génération suivante, si il n’y parvient pas (pour diverses raisons) il est contre sélectionné.

    Comme le dit Gould, la sélection naturelle est myope, elle ne peut être considéré qu’à l’aune de la génération et de l’individu. Le succès reproducteur d’un individu ne peut en aucun cas être garant du succès d’une espèce. Au niveau de l’espèce ce sont d’autres facteurs qui agissent et qui sont composés de différents éléments dont l’accumulation de processus de sélection (à chaque génération pour la suivante) ne sont qu’une partie... le hasard joue un grand rôle aussi.

    Bref la sélection est toujours d’actualité et effectivement joue un grand rôle dans l’évolution... mais (tout comme Darwin le disait) le moteur de l’évolution reste la mutation et la variabilité des traits. La sélection n’est que le résultat de l’adéquation de ces traits à l’environnement agrémenté d’une large dose de hasard.







Palmarès



Agoravox.tv