• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

depassage

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • depassage 17 mai 2009 01:05

    Un point qui n’a pas été évoqué ici c’est que le statut « auto-entrepreneur » n’a jamais été conçu pour créer une entreprise à part entière mais bien plutôt pour constituer un apport de revenus supplémentaires à des personnes disposant déjà d’un revenu fixe.

    Par exemple un enseignant disposant de longues périodes d’inactivité pourra bricoler dans le bâtiment pendant qq. semaines, que ça marche ou pas ne sera pas un souci vu qu’il retrouvera sa paye à la rentrée.

    Plus pervers : Un salarié dans une entreprise quelconque pourra concurrencer sa propre entreprise en exerçant la même activité pendant son temps libre.

    En conséquence les entreprises déjà existante et exerçant à temps complet subiront la concurrence d’une masse de bricoleurs à temps partiel qui n’auront guère à se soucier d’obtenir un résultat probant puisqu’ils sont déjà rémunérés par ailleurs, et pour ceux qui auront eu la folie de créer une entreprise à temps complet sous ce statut ce sera la bérézina à court terme.

    Il faut insister sur le fait qu’il s’agit d’un statut « jetable » qui ne coûte que si l’on s’en sert. Des 150.000 inscrits pompeusement annoncés combien l’utiliseront-ils vraiment ?

    Mais il y-a encore pire : Les aficionados du travail au noir sont depuis longtemps organisés pour dissimuler les revenus de leurs activités parallèles, leur seule limite résidait dans le fait qu’ils ne pouvaient s’infiltrer partout en raison des risques potentiels de se faire repérer et aussi l’impossibilité de se faire connaître officiellement via des manifestations spécialisées.

    Avec un statut auto-entrepreneur ces barrières tombent mais ce n’est pas pour autant que les revenus de l’activité seront déclarés. Un salarié ou un fonctionnaire doté d’un revenu officiel peut sans problème déclaré que son revenu auto-entrepreneur a été de 300€ pour l’année même si il en a rapporté 10.000 dans les faits. Par contre une entreprise ou un indépendant n’ayant que le statutA.E. comme source de revenu peut difficilement se permettre ce genre de plaisanterie.

    C’était ma bombe à neutrons.

    PS : Les activités purement commerciales sont également gravement touchées par ce statut sous sa forme actuelle mais cette dernière catégorie socio professionnelle semble n’intéresser personne. Un peu dommage non ?







Palmarès