• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

DesIllusions

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 14 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • DesIllusions 21 mai 2009 12:28

    Wikipedia Définition du Troll :

    Un troll est un utilisateur qui cherche à créer une polémique en provoquant les participants d’un espace de discussion (de type forum, newsgroup ou wiki) sur un réseau informatique, notamment Internet et Usenet.

    Par métonymie, on parle de troll pour un message dont le caractère est susceptible de générer des polémiques ou est excessivement provocateur, sans chercher à être constructif, ou auquel on ne veut pas répondre et que l’on tente de discréditer en le nommant ainsi.

    Effectivement votre article est un troll :
    - Créer une polémique en faisant un article idéologique et violent.
    - Provocation par une attaque sur l’homme et non son sujet sur l’analyse des buzz prix comme prétexte.
    - Provocateur en faisant des raccourcis manifestement faux sur ce qu’exprime ce monsieur.
    - non constructif puisque lorsque l’on vous montre les coupes que vous avez faites parcequ’elles vont toutes (comme par hasard) à l’encontre de votre manip vous n’avez pas de réponse pour les justifier.
    - tentative de discréditer mes réponses, touche ultime du trollage.

    On en revient bien à ce que je disais initialement votre article est abjecte et finallement votre attitude aussi. Je me demande comment le comité rédactionel d’AV laisse passer des articles aussi manifestement diffamatoires avec l’attaque d’un homme dont je me demande bien ce qui vous motive de la conduire. Ca ne sert pas du tout la communauté d’AV.

    Dont acte.


  • DesIllusions 21 mai 2009 11:22

    @Christophe Certain

    Et bien on va finir par arriver à se comprendre.

    Je persiste à dire que votre article est stupide alors que vous aviez un sujet en or pour un article brillant. Voici pourquoi :

    - Vous généralisez l’utilisation de son outil (dans ce cas précis le mode d’analyse de diffusion d’un buzz) à une volonté de dénigrer l’ensemble du net. Vous vous trouvez exactement dans la position de ceux qui stigmatise le net (repère de pirato-pédo-nazi) pour dénigrer l’ensemble du net. Ainsi vous affirmez qu’il créé les cases pour qu’on puisse y mettre les opposants aux « versions officielles », mais lui y met aussi les gouvernements et vous vous ne vous géner pas pour le mettre dans une case en coupant tout ce qui ne correspond pas à votre case.

    - Ce faisant, vous réduisez ce monsieur à un opposant des internautes le désignant à la vindicte de bien des lecteurs d’AV dont vous savez qu’ils sont sensibles à cette thèse (voire les réaction de Triodus et Kalki qui manifestement n’ont pas été lirent ses écrits et jugent sur votre seul point de vue) et donc passent à coté de quelque chose que vous pouviez leur faire décvouvrir.

    - Du coup au lieu de promouvoir l’outil qui serait interressant pour tous ceux qui cherche à comprendre comment on les manipulent, vous le disqualifiez en écartant ce qui va à l’encontre de votre lecture. Par exemple dans CE SEUL article que vous aviez choisi, deux passages montrent parfaitement que ce n’est pas le net qu’il démonte mais des manipulateurs : [..]- A court de matière rédactionnelle, si le développement de l’émergence ralentit dans les jours qui viennent, les médias traditionnels n’hésiterons pas à « relancer » l’actualité avec des polémiques, des « buzz » (4) et des « scoops ».[..] [..](4) J’attends avec une gourmandise sardonique, je dois l’avouer, l’argumentation des médias tradionnels qui diront, en substance : « C’est à cause du web. Il y avait un tel buzz qu’on a été obligés de traiter le sujet. Même si on savait que c’est faux. A partir du moment où tout le monde en parle, çà relève de l’actu. » Ben voyons.[..]

    - Vous dites qu’il assimile tout le monde aux anti-sémites et autres paranos du net sous prétexte qu’il regroupe pour son analyse des mouvances autour d’intérêts communs... Mais vous croyez vraiment que des groupes de se genre n’existent pas ? Vous imaginez vraiment que seuls les gouvernements défendent leurs intérêts et que des groupes de ce type sont de gentils réveurs qui arpentent le net par pur altuisme ?

    - Vous me dites maintenant, tout ça n’est pas grave il a forgé les outils qui vont servir à d’autres, c’est ça qui est grave... Franchement ... avec la liberté de parole qu’il a vous croyez vraiment que certains vont s’amuser à tordre ses outils comme vous le faite au risque de se le prendre en retour ? Vous pensez qu’il ne dispose pas des relais nécessaires pour démonter celui qui s’y risquerait ? Alors que si vous aviez mis en avant les dangers et les avantages de ses outils plutôt que de vous attaquer à l’homme, vous fournissiez aux lecteurs des moyens de comprendre certaines manipulations. En étant le premier à faire du buzz autour des outils et non contre l’homme vous faisiez en sorte qu’ils soient connus et donc vous désamorciez une utilisation orientée qui pourrait en être fait.

    Voilà désolée que vous ayez choisit une voie vindicative pour traiter la personne au lieu de traiter le sujet, plus de mesure aurait permis des échanges certainement plus calmes et constructifs. Je suis persuadée qu’un article « fair and balance » aurait été plus enrichissant pour tout le monde et plus gratifiant. Les attaques Ad Hominem sur un blog, bon... les articles équilibrés sur AV c’est mieux.


  • DesIllusions 20 mai 2009 22:49

    Euh... je ne vois pas le rapport avec l’article de M. Certain, fustigeant un soit disant opposant au net qui forgerait les outils de destruction de la toile et son total contre-sens finalement avéré.

    Vous partez maintenant sur un autre angle qui serait une connivence avec la mise en place par le pouvoir de ses relais : [..]L’affichage d’un engagement politique est surtout plus honnête que la vomitive « neutralité » journalistique affichée par telle « personnalité » télévisuelle qui a successivement « servi » Yvette Roudy et Jean Poperen au PS, donc Mitterrand, puis Balladur et Chirac avant de ployer devant Sarkozy. Les téléspectateurs qui ne connaissent pas de tels parcours croient au professionnalisme alors qu’il y a surtout beaucoup de veulerie. L’information de TF1 dirigée par un homme de droite, qui se présente comme tel, crée une situation cohérente avec le fait que le propriétaire de TF1 est un ami déclaré du président de la République et surtout avec le vote des Français en mai 2007. S’ils ont choisi Nicolas Sarkozy, c’est bien parce qu’ils sont d’accord avec toutes les options du personnage en question, y compris celles qui portent sur la pratique démocratique, donc sur l’information des citoyens. [..]

    Si pour vous ces écrits sont ceux d’un homme tentant de noyer le poisson, alors effectivement M. Bayrou doit être d’une rare violence dans son livre. Je vous rassure je pense pouvoir appréhender les concepts de son livre ou en tout cas essayer, mais j’ai surtout du mal à suivre sa ligne politique plutôt sinueuse même si jusqu’à très récément elle lui a fait voter à peu près tout les budget des gouvernements de droit.

    En revanche je vous retourne l’argument de la maitrise du vocabulaire et des concepts, mais de ceux développés par M. Joannès... à moins qu’un parti pris définitif vous empêche de partir à la découverte sans a-priori, comme je l’ai fait ?


  • DesIllusions 20 mai 2009 21:43

    Bonsoir daryn,

    L’extrait que vous avez choisit montre bien l’idiotie de lier les écrits de ce journaliste aux volontés hégémoniques de notre grand président (que 1 000 talonnettes d’or le porte aux nues) comme a voulu le faire M. Certain.

    En revanche pourriez vous préciser ce que vous voulez dire par « les bras m’en tombent » ?
    - Etes vous surpris de trouver de tels écrits sur un site qui nous est présenté comme pro-hadopis ?
    - Ou êtes vous en désaccord avec l’analyse de la collusion média-pouvoir et estimez-vous que TF1 est totalement séparé de l’Elysée ?


  • DesIllusions 20 mai 2009 19:22

    « Peu m’importe ce qu’a écrit Alain Joannès par ailleurs » Vous l’attaquez sur ses écrits et voici votre argument pour le contre-sens flagrant que vous faites ? Toute l’honneteté intellectuelle ressort de votre phrase.

    Dans cette article il démonte exactement les réseaux qui sur le net surf entre eux pour se faire mousser. Et il prend pour cela un exemple très précis de la pandémie de grippe A. Il classifit ces réseaux en fonction de « centre d’intérêts » convergents expliquant leur complicité SUR CE POINT PRECIS.

    VOUS en concluez qu’il considére le net comme résumé à ces réseaux. C’est donc de la pure malhonneteté intellectuelle de votre part, puisque justement il affirme dans les commentaires de l’article que cette extension de sa pensée est fausse et qu’il a bien pris les précautions d’emblée de cibler un phénomène de buzz et non pas de traiter du net dans son ensemble.

    Vous pourriez à la rigeur dire que c’est une façon de sa part de se cacher derrière son petit doigt ou de ne pas assumer si justement il n’était pas d’une clarté total dans ses propos, or je vous ais mis plusieurs liens glanés en quelques minutes de surf sur son site qui prouvent qu’il n’y a pas la moindre ambiguité dans son discour quand il souhaite dire quelque chose. Il l’assume, alors pourquoi lui préter des pudeurs qu’il n’a pas ?

    Vous n’avez pas pris le temps de faire ce simple travail de recherche avant de vous prendre pour un vengeur masqué et de publier sur AV, ni d’ailleurs après que je vous ais montré votre contre sens.

    Par ailleurs, si vous estimez que les liens placés en illustrations de mes propos ne sont pas des arguments parceque vous avez la felmme de les lire, ça corrobore mon assertion que vous travaillez en dilettante et montre donc qu’il a raison de fustiger les pseudo-journalistes citoyens qui ne s’embarrassent d’aucune rigueur dans leurs écrits.

    Ca ne vous grandis pas et effectivement ceux qui prendront la peine de confronter votre bile et ses écrits risquent de découvrir, comme moi, une mine de renseignements et d’outils.







Palmarès



Agoravox.tv