• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Desman

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Desman 6 juin 2009 19:28

    Laissera t-on Charpie calomnier Bayrou sans rien dire ?
    On savait le niveau general des articles en baisse, mais cautionner des articles diffamatoires ca depasse les bornes. Triste de voir AV en arriver la ...
    Car si je ne m’abuse Bayrou n’a jamais traiter son insupportable adversaire de pedophile ou quoi que se soit d’ailleurs. Excede par le personnage et ses attaques personnelles (on le comprend) il lui a juste rappeller de balayer devant sa porte avant d’insulter les autres.
    Et au contraire des propose de Dany ou de cet article, Bayrou ne s’est base que sur des faits (des excrits) que chacun peut verifier.



  • Desman 23 janvier 2009 01:50

    Merci pour ce tres bel article, tres complet (enfin, merci pour la traduction apparemment ;).

    Je suis moi-meme geologue dans le milieu de l’exploration petroliere, et personnellement je pense que ce regain de l’idee de petrole abiotique outre-atlantique est juste une lubbie de plus de certains neo-conservateurs americains, tout comme le combat anti-evolutionniste.
    Ceci etant dit, le probleme scientifique pose par nos amis russes n’est pas resolu. Toutes les decouvertes de compagnies petrolieres sont d’origine biotique puisque liees a une roche mere (c’est la base pour tout geologue petrolier : sans roche mere pas de systeme petrolier). De meme les theories de base de physique des fluides definissent la fameuse "fenetre a huile" en dehors de laquelle on ne peut trouver de petrole liquide et a l’etat stable. La seule decouverte qui contredit tout ca et donc la decouverte ukrainienne. Mais il faut bien reconnaitre que l ;article ne donne pas de details : quels profondeurs exactement ? quel contexte geologique ? quel type de petrole ? Sans plus de detail difficile de se prononcer... Je reste sceptique tant les decouvertes revolutionnaires autoproclamees jalonnent l’histoire des sciences. Mais je reconnais que cet exemple meriterait d’etre etudier plus en profondeur.

    Quelque chose qui me gene dans cet article et qui a deja ete releve plus haut, c ;est la confusion entre hydrocarbures et methane. On nous parlent d’abord de la problematique des reserves petrolieres a la surface de la Terre et ensuite de reserves d’hydrocarbures abiotiques immenses dans le manteau terrestre (donc le lecteur fait vite le raccourci errone hydrocarbure=petrole), et seulement ensuite on nous precise que l’on parle en fait de methane... Ceci est important parce que d’une part le methane n’a pas les memes utilisations que le petrole, et parce que d’autre part il est reconnu que le methane peut etre abiotique alors que pour le petrole le debat reste ouvert... 
    Je pense utile de preciser que le methane est une molecule simple (CH4), alors que le petrole est une molecule qui peut etre tres complexe. Car oui il en existe plusieurs types : huile legere, lourde, bitumes.... Ces molecules contiennent en plus du C et H des elements "parasites" comme le soufre. Pour les huiles les plus lourdes une molecule peut comprendre plusieurs centaines d’atomes. Une origine non abiotique de ces molecules requiererait donc un ensemble de processus et de conditions bien definis qui apparaissent pour l’instant peu probable sur Terre.

    PS : pardonnez moi les fautes d’orthographe ainsi que certains anglicismes. Il est tard et Morphee me fait de l’oeil...



  • Desman 23 janvier 2009 01:20

    "et de plus vous omettez un fait réel et qui date depuis les années 2000... on s’est aperçu qu’en forant en mer par des profondeurs au dela de 1300m (offshore dit profond) se trouvaient d’énormes réservoirs. "

    Ceci n’a rien a voir avec l’origine abiotique du petrole. On reste dans le sedimentaire. Le "truc" c’est qu’avec les progres tecnhologiques on arrive aujourd ;hui a voir sous la couche de sel, ce qui etait impossible avant due a la tectonique complexe de ces niveaux saliferes (ceci est valable pour le Bresil et Golfe du Mexique).
    Pour les reservoirs geants en Afrique de l’Ouest, le probleme est different. Ceux-ci etaient connus ou predits depuis des dizaines d’annees mais le petrole n’etait pas exploitable. Les progres technologiques couples a la hausse faramineuse des prix du brut ont rendu ces reserves rentables a exploiter.

    De plus vous me semblez confondre profondeur d’eau et profondeur de forage "dans la roche". 
    Dans tous les cas que vous citez on reste dans la fine couche sedimentaire qui recouvre la Terre et constitue la partie superieure de la croute terrestre. Dans l’excellent article ci-dessus, les soit-disant reservoirs profonds de petrole abiotique se trouveraient bien plus loin que la croute terrestre (8 a 35 km d’epaisseur rappelons-le) a plusieurs dizaines de kilometres de profondeur.



  • Desman 23 janvier 2009 00:51

    On touche la du doigt un autre probleme : le controle des medias et les moyens a la disposition de l’opposition pour pouvoir se faire entendre.

    Une anecdote :
    Je suis en France en ce moment, et je regardais le soir3 hier (un des moins mauvais journaux televises a mon gout). Tout le groupe PS a quitte ses bancs pour descendre devant le president de l’assemblee et faire une bronca enorme en chantant La Marseillaise et par la meme occasion bloquer l’examen de loi en cours. Une premiere depuis 50 ans d’apres la journaliste. Et bien on a eu doit a 2 secondes et demi d’images....



  • Desman 23 janvier 2009 00:40

    Delamothe, a mon avis tu ne devrais pas melanger des impressions au niveau national (Canada) et regional (Alberta, Quebec) car le pays de Celine Dion et des peaux de castor est tellement vaste... Une seule province est plus grande que la France. Autant de mentalites et de cultures differentes (et de terroirs dirions nous en France).
    Tu parles du pays des ecolos, ce qui tout d’abord est peut etre une vision exterieure deformee ? (cliche classique des francais sur le Canada), et ensuite s’applique surement au Quebec et peut etre a l’est du pays, mais certainement pas a l’Alberta, province ultraconservatrice et qui n’a jamais ete ecolo.







Palmarès