• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

desos56

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 11 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • desos56 4 septembre 2011 17:51

    alors que propose tu ?

     



  • desos56 3 septembre 2011 22:47

    @l’auteur

     

    Bonjour

    le parti socialistes regroupe une multitude de personnes, certes le projet socialistes n’est pas des plus ambitieux mais celui ci n’est qu’une boite à outils dans laquelle le futur candidat piocheras ce qui l’interesse, il peut donc jeter se projet aux orties et proposer ce qui lui plait.

    La primaire confronte différentes positions notemment vis à vis du monde de la finance, à chacune et chacun d’écouter et plus encore d’analyser le discours de chaque candidat,ne pas s’arreter à de belles promesses mais analyser le projet dans son ensemble. Le seul candidat à mes yeux qui propose un projet cohérent (bien que la plupart des militants le considère comme utopique) c’est arnaud montebourg qui propose entre autre et plus ou moins le glass steagall act.

    La réforme du système bancaire est primordiale, car s’est bien un système mafieux institutionaliser qui à été mis en place par nos gouvernement successifs(une forme de racket a faire palir les mafias italienne). De toutes façon si rien est fait sur ce point, nous en paieront fortement le prix.

    cordialement



  • desos56 26 septembre 2009 01:12

    je trouve votre article très interessant et je retrouve beaucoup d’élément que j’ai pu observé, mais il me semble qu’il faut préciser certaine chose :

    - Le marché apparait comme une évolution naturelle du commerce
    - La monaie ou l’unité d’échange a permis l’élargissement du champ espace/temps, il me semble également cette même monaie est à l’origine du capital et du marché, cette unité basé sur une forme matériel appartient à celui qui la possède de plus il est totalement absurde de prétendre que l’argent fait de l’argent, sa valeur et sa quantité est entièrement fondée sur le marché bien/service. L’argent à proprement dit est l’élément fondamental dans une société capitaliste elle est le lien entre les capitaux, le marché et la société.

    Il faut également préciser que les nations sont dépendantes des capitaux, les nations elles mêmes sont en concurences pour faire venir en leur sein ces capitaux, ainsi toute régulation est devenu impossible.
    Une seule solution dissocier les moyens collectif de la dépendance envers les moyens individuelles, si nous ne le faisons pas la majorité des citoyens seront réduit au servage.



  • desos56 18 mars 2008 15:21

    Il me semble que tout les éléments n’ont pas été pris en compte. Le cout des matières premières ont flambés, ce qui se ressent fortement dans les prix, l’appétit vorace des actionnaires de l’industrie alimentaire et également de celle des distributeurs, un pétrole qui flambe et des médias qui nous passent en boucles la complainte de la baisse du pouvoir d’achat. Nous sommes à une époque tout à fait illogique certes les prix flambes, mais il est clair que ni les distributeurs ni les fournisseurs ne baisseront leurs marge, comment pourront ils baisser leurs prix sans toucher à leurs marge ? (la réponse je la connait)

     

    Ce n’est pas à l’état d’intervenir mais a nous d’agir, individuellement. Les industriels ont besoin de vendre tout comme les distributeurs, nous avons donc naturellement un pouvoir sur eux, mais le paradoxe du consommateur c’est qu’il est également producteur, nous recherchons le toujours moins cher et au final on se plante un couteau dans le bras.

     

     



  • desos56 25 juin 2007 21:34

    judel si effectivement il ne faut pas s’arrêter au cac 40 il ne faut pas oublier qu’en France il y a de plus en plus de riche et à l’inverse de plus en plus de pauvre, conclusion pour faire des riches il faut des pauvres. Gordon Brown a bien fait de la pauvrete une de ses principale lutte donc preuve est que dans les pays montrer en exemple tout n’est pas rose. Ce qu’il faut dire sur les entreprises du cac 40 c’est que nous sommes tous responsables des exagération de ces grandes entités financières puisque chacun en tant que consommateur et peut être en tant qu’actionaire cautionne ces entreprises, je croit pour ma part à un sursaut des citoyens car il est clair que l’état ne peut pas tout, dans une économie de marché l’état ne peut rien, c’est donc au citoyen de réagir d’une manière ou d’une autre.







Palmarès