• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

DIDIER

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • DIDIER 18 septembre 2008 13:55


    Je partage avec vous cette réflexion qui appelle toute femmes, hommes, humble, sage, réfléchi à penser un autre monde ou un jour règnera la Paix planétaire.Didier

    * L’homme est aujourd’hui assujetti à des chaînes de structures :
    législatives...
    judiciaires...
    économiques…
    de plus en plus contraignantes
    Elles entretiennent les hommes mais comme des machines
    non comme des êtres libres et royaux
    Pour sortir de cette nouvelle forme d’esclavage
    Un nouvel exode est à réaliser :
    l’exode spirituel.
    Une société structurée ne laisse de vraie liberté à personne...
    Elle donne des autorisations, c’est très différent...
    Il n’y a pas de pouvoir, de système social et économique, de police, de justice qui rendent les hommes fraternels , il n’y a pas de progrès social partant de lois humaines qui débouche sur une humanité vraiment généreuse épanouissante,heureuse. La solution est spirituelle :
    la bonne société fleurira et prospérera sur le cœur et l’âme.
    OUVRIR LA PRISON MENTALE ...
    on t’y enferme ou tu t’y enfermes ou les deux.
    Tout un système de valeurs Coule jour après jour son béton sur toi :
    Religion
    Politique
    Finance
    Culture
    Information
    Décident pour toi du bien et du mal
    De la vérité et de l’erreur
    Du permis et de l’interdit
    Et même de ton avenir
    Comme le béton de la prison décide de la place pour vivre.
    Dès l’école...
    Dès le cathéchisme...
    Dès ton premier journal...
    Dès ton premier vote...
    Dès ton premier travail...
    On fait de toi ou tu fais de toi :
    Un fidèle...
    Un citoyen...
    Un client...
    Un travaileur...
    Pas selon tes choix ton libre choix
    n’est que celui que permet ta prison
    Mais selon des règles qui ne sont pas celles de la vérité
    Du bien et de l’avenir
    Parce que la vérité,le bien et l’avenir ne se révèlent et n’existent
    Que par la liberté
    Et la volonté absolues de le découvrir et de les réaliser.
    On t’a fabriquer : Un jugement
    Un automatisme de prisonnier...
    Bien traité mais prisonnier
    Qui ne croit plus à l’évasion
    à l’appel des grands horizons
    Qui ne croit plus à l’amour
    Qui n’a plus d’autre espérance que celle :
    D’un bon maître
    D’une bonne loi
    D’une bonne médecine
    D’une bonne monaie
    D’un bon plaisir
    Qui ne croit plus qu’un éden s’offre à lui.
    Le jugement qui te ramène sans cesse
    Au conformisme
    Au préjugé
    À la peur de l’évasion
    Au scepticisme face aux grandes promesses
    N’est pas un don de la science
    Ni une faculté de l’intelligence,
    C’est une PRISON
    L’ULTIME LIBERTÉ RESTE À GAGNER.* Michel Potay







Palmarès