• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

dimitri

Doctorant en histoire des relations internationales, spécialisé sur l’ex-URSS et l’ex Yougoslavie (période guerre froide).

Tableau de bord

  • Premier article le 20/03/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1 34
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • dimitri 21 mars 2009 15:14

    Pour répondre aux réactions sur mon article :
    Il est vrai que mon affirmation sur la délinquance ethnique est péremptoire et que je n’ai pas argumenté. Je ne nie pas qu’il y ait une part de responsabilité de l’état français, incapable depuis des années de gérer ces flux migratoires. Il y a également une ennorme responsabilité de SOS racime de monter les immigrés contre les Français de souche. Il y a une responsabilité des rappeurs qui ont contribué avec la bénédiction des maison de disques et de Jack Lang, de donner une image misérable et violente de l’Arabe ou du Noir. Il est vrai que les populations d’origine arabe, venant de pays dont les forces de l’ordre, systématiquement, utilise une violence disproportionnée, peuvent prendre la prudence et le respect de la légalité par les forces de l’ordre françaises, comme de la faiblesse. Il est cependant une réalité que ceux qui étaient présents en 2005 ne peuvent nier. Les bandes qui rançonnaient les manifestants étaient composées dans leur quasi totalité d’Arabes et de Noirs. Mai 68 fut la dernière révolution "blanche". J’aimerais que Todd ait raison et que la prochaine révolution soit l’occasion d’unir les "prolétaires" français de toutes origines, mais je n’y crois pas. Je pense que les prochaines révolutions ou révoltes seront proches du modèle de Los Angeles en 1992. L’origine était sociale, avec un taux de chômage catastrophique, le déclancheur et le déroulement furent éthniques. Je suis cependant intéressé d’entendre un avis contraire, peut-être un des lecteurs sera-il plus convaincant que Todd. Il convient de faire la différence entre ce que l’on souhaite et ce qui risque d’arriver. Ce qui est certain, c’est que si la crise économique actuelle dégénère, nous verrons rapidement qui d’entre nous a raison.
    Sur l’argument concernant le fait que Sarkozy soit un fasciste et que cela aurait pu s’apprécier ces 6 dernières années, notamment en tant que ministre de l’intérieur, ce n’est pas recevable. L’auteur du "karsher" a supprimé la double peine, ce que Jospin lui-même n’avait pas osé faire. Encore une fois de l’extrême gauche à l’extrême droite, chacun peut trouver dans la non-pensée Sarkozienne ce qu’il y cherche. Ce qui est évident et que Soral a parfaitement compris, c’est qu’à chaque fois qu’un socialiste ou un gauchiste traite Sarkozy de fasciste, il lui rend service en lui apportant des voix du front-national.

    Eric ! lorsque je parlais des gens honnêtes et modérés qui ont voté Sarkozy par excès de naïveté, je pensais notamment à toi.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Citoyenneté Présidence Sarkozy






Palmarès